background preloader

E-sport

Facebook Twitter

Pourquoi la France veut créer sa fédération d'E-Sport. Le sport électronique gagne ses lettres de noblesse à très grande vitesse.

Pourquoi la France veut créer sa fédération d'E-Sport

Rapport parlementaire sur l'e-sport, dispositions intégrées au projet de loi pour une République numérique actuellement au Sénat et enfin création d'une association des professionnels du secteur parrainé par la secrétaire d'Etat au Numérique Axelle Lemaire ce 27 avril. L'initiative vise à mettre en oeuvre certaines propositions formulées dans le rapport parlementaire. "Nous voulons sortir les tournois du régime des loteries explique Mathieu Dallon patron fondateur d'Oxent, qui organise chaque année à Paris l'Electronic Sports World Cup (ou la Coupe du monde des jeux vidéo, ESWC). Le statut du joueur professionnel doit également être défini avec le problème de visas pour les joueurs étrangers.

Enfin à long terme il nous faut travailler afin d'être reconnu comme un vrai sport ou assimilé". "Une véritable fédération d'ici 9 mois" Dossier : L'avenir de l'E-sport ! Les jeux vidéo de combat, parent pauvre des tournois d’e-sport. Envie de vous inscrire à une compétition sur le jeu phare League of Legends ?

Les jeux vidéo de combat, parent pauvre des tournois d’e-sport

A la Gamers Assembly de Poitiers, le plus grand rassemblement annuel français d’amateurs de compétitions de jeux vidéo, qui se déroule du 26 au 28 mars, il vous en coûtera 50 euros. Mais pour le jeu de combat Street Fighter V, beaucoup moins couru, ce sera seulement 25 euros. L’e-sport, cette pratique compétitive du jeu vidéo actuellement en pleine explosion, a les mêmes problèmes que le sport classique. Elle a ses disciplines phares, et celles qui sont plus confidentielles, comme les « bourre-pifs », les jeux de combat. Lire aussi : « Street Fighter II », un quart de siècle de boules de feu Ce samedi matin, il manquait encore six volontaires pour remplir le braquet de 64 participants au tournoi Street Fighter V, là où les 48 équipes de 5 joueurs étaient déjà trouvées depuis longtemps pour le très populaire jeu d’arène en équipes League of Legends. Un problème économique. L'Etat veut faire de l'eSport un sport comme les autres - Actus jeux - Gamekult.

Parce que jusqu’ici, l’eSport = des jeux d’argent Ce rapport, commandé par le premier ministre le 18 janvier 2016, doit compléter l’article 42 du projet de loi pour une république numérique portée par Axelle Lemaire, pour donner un statut légal au sport électronique et faciliter son développement.

L'Etat veut faire de l'eSport un sport comme les autres - Actus jeux - Gamekult

Il faut savoir qu’actuellement, les tournois de League of Legends, Starcraft 2 ou de tout autre jeu vidéo relève de l’ARJEL, à savoir l’Autorité de Régulation des Jeux en Ligne, et qu’ils se déroulent sans son agrément... en toute illégalité, donc. L’institution s’occupe surtout de réglementer le statut des paris en ligne et autres activités assimilés, tels les casinos virtuels ou les tournois de poker. [eSport] Histoire de l'esport - Millenium - eSport. Les jeux Suite à la crise financière qui débute en 2007 couplée à la fin de l’ère Counter Strike et d’autres jeux, les sponsors diminuent leur investissement et les grandes compétitions proposent moins de cash.

[eSport] Histoire de l'esport - Millenium - eSport

L’eSport est en fin de cycle et stagne dans son développement. C’est durant l’été 2010, qu’apparait le jeu Starcraft II. Après une béta pleine de promesses, ponctuée par de nombreux tournois, un nouveau dynamisme semble poindre le bout de son nez. Malgré une certaine réticence en Corée du Sud et une interdiction de vente en Chine. Le marché des lans et le public C’est ainsi que l’on voit apparaître une multitude de tournois internationaux. Le e-foot débarque à la télé. L'émission présentée par Florian Gazan reprend les schémas d'une soirée football à la télé. © Radio France - 2016 / Hélène Chevallier Ce vendredi si vous aimez le foot vous aurez le choix entre Rennes-Angers pour la ligue 1 sur beIN Sports ou Barça-Arsenal sur L'Equipe 21.

Le e-foot débarque à la télé

Non, les huitièmes de finale de la Ligue des Champions n'ont pas été avancées d'un mois. Il s'agit d'un match virtuel. eSport Talk Show - 22/03/16. Initiation à l'eSport - Cooldown. Au même titre que le jeu vidéo dans son ensemble qui lorgne sur le sommet de l’industrie du loisir, l’eSport fait parler de lui bien au-delà des cercles amateurs et des initiés.

Initiation à l'eSport - Cooldown

Phénomène médiatique et social, expression la plus aboutie de l’univers “gamer” et de son esprit de compétition latent, l’esport est devenu une activité à part entière avec ses codes, ses règles, sa communauté et ses champions. Pourtant encore souvent dénigré au même titre que le jeu vidéo par nos “élites” médiatiques, culturelles ou politiques, le sport électronique peine à sortir de son image d’activité asociale pratiquée par des gens qui n’ont rien d’autre à faire de leur pauvre vie… Alors qu’est ce que l’esport ? Que représente-t’il aujourd’hui et d’où vient-il ? Vous l’aurez tous compris, “esport” est une contraction de deux mots : “electronic sport” alias « sport électronique » en français. Dossier sur l'eSport (histoire, métiers, associations) - Gamersblog. Aujourd’hui on s’attaque à l’eSport, sûrement le sport qui risque de prendre le plus d’ampleur dans les années à venir avec la démocratisation du matériel spécial gaming, des plateformes de streaming ou même du jeu vidéo en général.

Dossier sur l'eSport (histoire, métiers, associations) - Gamersblog

Mais c’est quoi l’eSport ? Quels métiers peuvent découler de ce sport ? L'avènement de l'e-Sport: du passe-temps au phénomène mondial. Des milliers de spectateurs, des cris, la musique assourdissante et une batterie de stars sur scène, noyées sous les lumières de spots multicolores: on se croirait à un concert de rock.

L'avènement de l'e-Sport: du passe-temps au phénomène mondial

Sauf qu'ici, rétro-éclairées par l'écran de leur ordinateur, les vedettes ne sont pas des musiciens, mais des joueurs, aussi concentrés que Rafael Nadal au moment du service, leurs doigts virevoltant à une vitesse vertigineuse sur les claviers et les manettes. Dans la salle, applaudissements et acclamations ponctuent gestes réflexes et mouvements tactiques, comme les dribbles de Messi soulèvent les stades. Aussi populaires que les champions dont ils décrivent les performances en direct, des commentateurs chauffent le public. Tous sont des professionnels, rémunérés par les sponsors, les éditeurs de jeux, les diffuseurs sur Internet et les "cash prizes", ces primes aux vainqueurs qui peuvent atteindre plusieurs millions d'euros.

Rapport etape esport mars2016.