background preloader

Ainah

Facebook Twitter

Climat

Stage. Des délais de paiement qui s’allongent… Bon, c’est la reprise, c’est clair, c’est évident, Michel Sapin l’a dit (donc c’est vrai), et même si Christine Lagarde est obligée de tempérer quelque peu l’optimisme débordant du gouvernement en admettant que si « nous sommes dans un processus de reprise », apparemment, son « rythme décélère », il n’en reste pas moins que les lendemains vont bientôt chanter, foi de Hollande.

Des délais de paiement qui s’allongent…

Ou disons, siffloter. In petto. Il apparaît cependant que tout ne se déroule pas exactement comme prévu. Depuis quelques temps en effet, on note des petits soucis de trésorerie au sein des entreprises françaises. Délais de paiement: les fournisseurs courent après 3,8 milliards d'euros. Le non-respect des délais de paiement semble presque un sport national en France.

Délais de paiement: les fournisseurs courent après 3,8 milliards d'euros

Malgré des campagnes d'information et des menaces, les comportements ne s'arrangent guère. Le baromètre trimestriel publié le 29 septembre par Altares pour le compte de la médiation inter-entreprises en fait état. Les délais de paiement au plus haut depuis dix ans. Pour y remédier, Bercy a lancé une vague de contrôles et va sanctionner les mauvais payeurs.

Les délais de paiement au plus haut depuis dix ans

Le pire qu'il puisse arriver à un patron, c'est de ne pas être payé, ou alors en retard. Et quand on est une petite entreprise, cela arrive plus souvent qu'on ne le pense… Les délais de paiement sont en effet la bête noire des PME, accusés de ponctionner leur trésorerie d'environ 15 milliards d'euros par an. Ils seraient même à l'origine d'une faillite sur quatre. Ce fléau ronge l'économie et les efforts des pouvoirs publics, pour obliger les grands groupes à payer en temps et en heure leurs fournisseurs, n'y font rien. Du nouveau pour les délais de paiement entre entreprises, Fiscalité et droit des entreprises.

Jusqu’alors, les délais de paiement entre entreprises ne pouvaient pas dépasser, au choix, 45 jours fin de mois ou 60 jours à compter de la date d’émission de la facture.

Du nouveau pour les délais de paiement entre entreprises, Fiscalité et droit des entreprises

Le délai de principe : 60 jours La récente loi Macron est venue modifier cette règle en imposant le seul délai de 60 jours à compter de la date d’émission de la facture. Les retards de paiement au plus haut depuis 10 ans. LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Denis Cosnard Un patron de PME peste contre son grand donneur d’ordre : « Notre facture de juin n’est pas payée car, dans ce groupe, ils ne règlent rien en août, pour cause de fermeture. » Un autre s’impatiente : « Notre client n’a que deux campagnes de paiement, fin juin et fin décembre, quelle que soit l’échéance !

Les retards de paiement au plus haut depuis 10 ans

» Un troisième s’énerve : « Nous avons un marché avec une ville de l’Est, marché qui est géré par un architecte. Fin avril, ma facture datée du 21 janvier n’avait toujours pas été payée.