background preloader

Web - articles

Facebook Twitter

Wired. Lorem ipsum translated: it remains Greek to me. It all makes ^&*()zq … Lorem ipsum My excitement over JRR Tolkien's forthcoming Beowulf translation had some calling me, in no uncertain terms, a geek.

Lorem ipsum translated: it remains Greek to me

Perhaps that's why I'm so taken with this valiant attempt at translating Lorem Ipsum, the standard dummy text for printers which is a mangling of Cicero, and which dates back to the 16th century. Used to fill blank space on a page before the proper copy is ready, it starts: "Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nam hendrerit nisi sed sollicitudin pellentesque. Nunc posuere purus rhoncus pulvinar aliquam. Nick Richardson at the London Review of Books asked Cambridge academic Jaspreet Singh Boparai to have a stab at translating it; he came up with the weirdly compelling: "Rrow itself, let it be sorrow; let him love it; let him pursue it, ishing for its acquisitiendum.

"It's like extreme Mallarmé, or a Burroughsian cut-up, or a paragraph of Finnegans Wake," muses Richardson. L'évolution du Web. The State Of The Internet [SLIDE DECK] Il faut sauver Wikipedia. Le nombre de contributeurs de Wikipedia diminue.

Il faut sauver Wikipedia

Syndrome des experts que l'encyclopédie en ligne voulait éviter et faible adaptation aux nouvelles exigences du web expliquent en partie ce déclin, analyse Cédric Le Merrer. D’abord les chiffres : jusqu’à 90 000 en 2010, les contributeurs actifs n’étaient que 82 000 en juin dernier. Beaucoup sont persuadés que la chute du nombre de contributeurs n’est qu’un phénomène naturel : l’encyclopédie serait complète et surtout Wikipedia reflètant les centres d’intérêt de son contributeur moyen, “un geek masculin de 26 ans” selon son fondateur Jimmy Wales, l’encyclopédie manque fatalement de points de vue féminins et non occidentaux. Mais cette baisse somme toute assez limitée cache un phénomène plus alarmiste : Wikipedia ne correspond plus aux usages en vogue aujourd’hui sur le web, après avoir été pourtant le symbole le plus évident du web 2.0.

Les nouveaux experts L’impossible personal branding des contributeurs. François Perea. Résumé Dans l’espace virtuel du web social, les dynamiques subjectives se travaillent entre identité civile et identité numérique. Cet article, après avoir explicité les grandes caractéristiques de l’interaction dans le web social, s’attache à présenter ces deux bornes du continuum identitaire sur le net. Ce cadre posé, l’auteur s’attache au personnage-écran, une forme extrême de la subjectivité numérique, construite entre liberté et contrainte du système.

[Infographie] Les chiffres clés de la nouvelle bulle internet ? Geek-zodiak-full2.jpg (Image JPEG, 2000x1517 pixels) - Redimensionnée (35%) Government Cloud Computing on Forbes? - Kevin L. Jackson - Cloud Musings on Forbes. [Mythologie du geek] The Ultimate Geek Handbook. Au commencement était l’homo erectus (celui qui était debout), suivi par l’homo sapiens neanderthalensis (l”homme de Néanderthal quoi), et enfin l’homo sapiens sapiens, appelé aussi homme moderne qui est celui en short qui regarde le tour de France à la TV du camping.

[Mythologie du geek] The Ultimate Geek Handbook

Et puis arriva l’homo-geek, appelé par convention “le geek“. Dernière évolution connue de la branche des hominidés, le geek est passé par plusieurs stades (autiste, nerd, jerk, …) avant d’arriver à sa forme actuelle, évolution ultime de l’humanité, encore plus fort que les X-men. Beaucoup de pixels ont été allumés (ou éteints) sur les geeks. Are you making something?

Making something is work.

Are you making something?

Let's define work, for a moment, as something you create that has a lasting value in the market. Ideas, issues, knowledge, data - visualized! Les 60 secondes du Web n°15. Olybop.info » Olybop.info [dossier] Pourquoi Fireworks est mieux que Photoshop pour faire du WEB. Quand j’ai commencé dans le web et dans l’infographie il y a presque 6 ans, je ne voyais qu’à travers photoshop.

Olybop.info » Olybop.info [dossier] Pourquoi Fireworks est mieux que Photoshop pour faire du WEB

Normal c’était le grand à l’époque ! J’avais appris en autodidacte à créer mes calques, les nommer, les organiser et y ajouter les effets que je souhaitais. Le grand photoshop était la révolution en matière de webdesign (j’exagère bien sûr). Je me suis éclaté à de nombreuses reprises pour créer les logos, sites et autres infographies pour mes amis et moi. Je ne voyais pas d’autres solutions pour créer et cela m’allait bien. Quand je suis rentré chez Experian, mon cher bigboss m’a appris à utiliser Fireworks. Historique : Fireworks est LE logiciel qui a été conçu pour le Web. Wiki : Adobe Fireworks est un logiciel de création d’images, spécialement conçu pour le web, mais il est aussi possible de créer des images pour l’impression, même si le logiciel ne supporte pas le CMJN, il supporte tout de même les gestion des PPP (points par pouce).

Compatibilité : Ranger ses calques ? Sélection de logiciels sur Telecharger.com du 18 février 2011. Comparatif : cinq navigateurs au banc d'essai. Micro Hebdo le 04/02/11 à 16h47 sommaire.

Comparatif : cinq navigateurs au banc d'essai