background preloader

Quotidien

Facebook Twitter

"Bonbons, bonbecs et quelques délicatesses" : une histoire du bonbon, du Moyen Âge au 20ème siècle. Sous le titre "Bonbons, bonbecs et quelques délicatesses" l'émission "De bouche à oreille" proposait en décembre 2000 une histoire du bonbon avec l'historienne Annie Perrier-Robert.

"Bonbons, bonbecs et quelques délicatesses" : une histoire du bonbon, du Moyen Âge au 20ème siècle

En décembre 2000, l'émission "De bouche à oreille" était consacrée aux bonbons. L’historienne du sucre Annie Perrier-Robert, retraçait l'histoire du bonbon et des friandises. On y apprenait que le terme friandise était apparu à la Renaissance, que le nougat, lui, s'implanta au 15ème siècle et que beaucoup de bonbons avaient été inventés suite à des erreurs de fabrication. On y apprenait l'histoire du berlingot de Carpentras, de la bergamote de Nancy, du sucre d'orge, de l'anis de Flavigny, et de la sucette "Pierrot gourmand"... Un reportage dans une confiserie avec des enfants venus acheter des bonbons, et citant leurs préférés, complétait le programme. Le Paris du moyen-âge reconstitué en images de synthèse ! Paris est une ville comme le monde en compte très peu.

Le Paris du moyen-âge reconstitué en images de synthèse !

Chaque quartier, chaque rue, chaque monument est un témoignage du temps passé. A vrai dire, n’importe quel mur ou presque de notre capitale transpire l’histoire. Et c’est ce qui rend cette cité si fascinante. Cependant, Paris a beaucoup changé au fil des siècles. Et même la plus longue et la plus belle des promenades dans le Lutèce d’aujourd’hui ne saurait parfaitement reconstituer des époques révolues. Le résultat ? Le Palais de la cité Sur l’île du même nom, le Palais de la cité accueille aujourd’hui le palais de justice. A l’époque de la conquête de Lutèce par les Romains, le site abritait le gouverneur de la ville, puis, après la conquête de la Gaule par les Francs, il fut la résidence des rois mérovingiens. Le pont au Change. Sous Charles le Chauve (823-877), le Grand-Pont a été construit pour relier l’île de la Cité à la rive droite de Paris.

Le petit Châtelet. L’Hôtel-Dieu. La cathédrale Notre Dame de Paris. À quoi ressemblait le pont d’Avignon au Moyen Âge. Paris reconstituée en 3D: le chantier de la cathédrale Notre-Dame. Du règne de la nature au dialogue des cultures. L'art des jardins arabo-andalous / CITÉ DE L’ARCHITECTURE ET DU PATRIMOINE. "L'authentique cuisine du Moyen Âge"... - Citadelle - Un Autre Regard sur le Moyen Age. L'Histoire au quotidien LA FRANCE AU... - Christophe Dargère. Villes et sociétés urbaines en Occident (XI-XIVe siècle)

Auteur : BelisaireVisualisations : 34142Modifié : 13/01/2013 à 16h23 Durant le haut Moyen Âge, les villes ont été plongées dans une certaine léthargie.

Villes et sociétés urbaines en Occident (XI-XIVe siècle)

Les cités antiques se rétractaient à l'intérieur de leurs murailles tandis qu'avait lieu un phénomène de ruralisation marqué. Le XIe siècle est celui du réveil des villes : les anciennes cités antiques s'étendent et voient leur population croître tandis qu'apparaissent de nouveaux centres de peuplement. Les villes deviennent aussi d'importants foyers de culture : si la culture s'était réfugiée au haut Moyen Âge dans les monastères, elle gagne les villes à partir du XIe siècle du fait de la création des universités, du maintien des écoles cathédrales, et de l'ascension des élites marchandes.

Centre politique, économique et religieux, la ville médiévale, contrairement à ce que l'on pourrait penser, n'échappe pas au pouvoir seigneurial. L'enfance au Moyen Âge. Etre au bout du rouleau (Moyen-Age) Je n'en peux plus, je suis épuisé, je suis au bout du rouleau.

Etre au bout du rouleau (Moyen-Age)

Que signifie le bout du rouleau pour exprimer cette fatigue ? Jusqu'au Moyen Age, le "role" était une sorte de bâton d'ivoire ou de buis sur lequel les anciens collaient des parchemins, et qui faisait office de livre. Plus tard, ce mot s'est transformé et a servi à désigner d'autres types d'objets. Quand le parchemin était de petite taille, on l'appelait un "rollet". Ce nom s'est appliqué au domaine du théâtre où l'on disait d'un comédien qui avait obtenu un petit rôle qu'il avait un "rollet", soit : peu de répliques, et par extension, peu d'arguments.

Pour aller plus loin - Trésors des expressions françaises de Sylvie Weil. . - La Fin des haricots : Et autres mystères des expressions françaisesde Colette Guillemard.