background preloader

Pharmacie

Facebook Twitter

Relais de croissance : les pharmacies peaufinent leurs animations. Les parfums s’invitent en pharmacie. Avec l’essor des produits de beauté vendus en pharmacie, ce réseau de distribution s’avère de plus en plus intéressant également pour les marques de parfum.

Les parfums s’invitent en pharmacie

Décryptage. On pourrait avoir tendance à associer les pharmacies à la santé et pas forcément à la beauté et aux cosmétiques. Pourtant ceux-ci s’y développent très bien, et l’offre va aujourd’hui bien au-delà de la seule caution santé / sécurité. Croissance régulière pour les parapharmacies... Leclerc : un grand site internet de parapharmacie le 6 avril 2016 - 28/01/2016-Actu- Le Moniteur des pharmacies.fr. Au micro de Stéphane Soumier sur BFM ce jeudi 28 janvier, Michel-Edouard Leclerc a annoncé la mise en ligne, le 6 avril prochain, d’un « grand site de parapharmacie Leclerc ».

Leclerc : un grand site internet de parapharmacie le 6 avril 2016 - 28/01/2016-Actu- Le Moniteur des pharmacies.fr

M6 dévoile la pharmacie du XXIe siècle. CE SOIR À LA TÉLÉ - Coincé entre la réduction des marges imposées par l'État et la pression des grandes surfaces, le pharmacien doit inventer un nouveau modèle de proximité et adopter des stratégies de vente empruntée à la grande distribution.

M6 dévoile la pharmacie du XXIe siècle

Capital fait le point sur M6. À Troyes, un drive permet aux patients de retirer leurs médicaments depuis leur voiture. Ailleurs, l'accueil se fait sur écran, et les marques distributeurs compétitives jouxtent les marques traditionnelles, le merchandising faisant le reste. Les pharmaciens français pourront vendre des médicaments sur internet.

C'est par une ordonnance du 19 décembre 2012 que le gouvernement vient d'encadrer la vente de médicaments sur internet et la lutte contre la falsification de médicaments.

Les pharmaciens français pourront vendre des médicaments sur internet

Après plusieurs années d'hésitations, le commerce électronique de médicaments est désormais autorisé en France à certaines conditions tenant notamment à l'existence d'une officine physique, à la nature des médicaments et aux fonctionnalités du site internet. Site du sénat. Question crible thématique n° 0131C de M.

Site du sénat

Gilbert Barbier (Jura - RDSE) publiée dans le JO Sénat du 12/01/2011 Concerne le thème : Le trafic de médicaments M. Gilbert Barbier. Si les contrefaçons sont essentiellement retrouvées dans les pays du tiers-monde, mais aussi dans certaines pharmacies des États-Unis ou de Grande-Bretagne, la France est relativement préservée, compte tenu de son système de distribution des médicaments, très contrôlé. Toutefois, comme cela a déjà été souligné par les orateurs précédents, la menace vient d'Internet, sur lequel on trouve toutes sortes de médicaments.

Faut-il rappeler les risques de mauvais usage ou de contre-indication, qui sont grands, la provenance souvent douteuse des produits et leur composition aléatoire ? Plutôt que de chercher à bloquer un phénomène incontrôlable, il est sans doute plus efficace d'amener sur le marché une offre pharmaceutique en ligne qui serait sécurisée et encadrée. "Seules les pharmacies physiques seront autorisées à vendre en ligne" La semaine dernière, nous relations une réponse écrite du ministère de la santé, qui annonçait que seules les pharmacies physiques pourront délivrer les médicaments achetés en ligne.

"Seules les pharmacies physiques seront autorisées à vendre en ligne"

Une mesure que l'on peut comprendre pour la protection de la santé publique, mais qui retire tout intérêt à la future légalisation de la vente de médicaments par Internet. Quel intérêt d'acheter en ligne alors que le pharmacien chez qui l'on devra se rendre pour obtenir ses boîtes de comprimés peut déjà lui-même les commander à la demande ? Hasard du calendrier, le même jour la secrétaire d'Etat chargée de la santé, Nora Berra, était interrogée au Sénat sur le même sujet. Leur monopole de vente est donc sauvegardé, même si seule la vente de médicaments sans ordonnance sera autorisée. Mais Mme Berra n'a en revanche rien dit de l'obligation d'aller chercher les médicaments dans ces officines, qui est une proposition personnelle du ministre Xavier Bertrand. La vente de médicaments en ligne bientôt légale mais sans intérêt ? Le gouvernement ne pourra pas échapper à l'ouverture au marché des ventes de médicaments sur Internet.

La vente de médicaments en ligne bientôt légale mais sans intérêt ?

Pharmacie en ligne : entre danger et contrefaçon, une issue ? Véritable fléau tristement connu comme l'une des sources du spam, la vente de médicaments frauduleux sur Internet est un thème bouillant, pour ne pas dire effervescent.

Pharmacie en ligne : entre danger et contrefaçon, une issue ?

Nous savons que la Belgique va prochainement innover dans le contrôle des médicaments : un système élaboré par Aegate permettra en effet une maîtrise lors des ventes. Une banque de données centralisée validera, à distance, l'authenticité du produit. Cette mesure vise à lutter contre la prolifération de contrefaçons. Car évidemment, jouer avec les médicaments ne revient pas simplement à pénétrer le cercle fermé et lucratif des laboratoires pharmaceutiques.

La contrefaçon de molécules, et par conséquent des produits médicamenteux, entraîne un risque patent pour la santé. Contrefaçons dangereuses Internet, à l'heure actuelle, servirait donc de "vide-grenier" aux contrefacteurs, qui, par le biais des fameux spams, écoulent une marchandise frauduleuse et moins chère. Santé : Polémique autour de la vente des médicaments sur Internet. Un médicament accessible d'un simple clic ?

Santé : Polémique autour de la vente des médicaments sur Internet

La ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, serait en train d'étudier la possibilité de vendre de la pharmacie sur Internet. Une première réunion s'est même tenue mercredi à ce sujet au ministère de la Santé. Parmi les invités, les syndicats d'officines, l'ordre des pharmaciens, la DGCCRF (direction générale de la concurrence), l'Agence des produits de santé (Afssaps) et le Leem (syndicat des laboratoires pharmaceutiques). L'Expansion.com fait le point.