background preloader

Ingrédients

Facebook Twitter

Le marché des ingrédients cosmétiques autour de 17.6 milliards de dollars d’ici 2020. Selon un récent rapport de Markets and Markets, la demande mondiale d’ingrédients cosmétiques devrait atteindre 17,6 milliards de dollars US d’ici 2020, avec un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 5,4% de 2015 à 2020 [1].

Le marché des ingrédients cosmétiques autour de 17.6 milliards de dollars d’ici 2020

Économies émergentes Le marché des ingrédients cosmétiques concerne aussi bien les soins pour la peau, les soins capillaires, les soins bucco-dentaires. Ce sont les produits de soins pour la peau qui, avec 43,8% du marché en valeur, représentaient le principal débouché en 2014. La région Asie-Pacifique devrait être le marché le plus dynamique au cours des cinq prochaines années, avec la Chine, le Japon, l’Inde et la Corée du Sud comme principaux acteurs régionaux. « Le mode de vie des consommateurs dans les grandes économies en développement comme la Chine et l’Inde est en train de changer avec l’augmentation des revenus et du pouvoir d’achat.

Montée du naturel.

Process

Autres. Plantes. GPS pour la peau. SURVIVALISME: Méthode de conservation pas cher. Champignon. CLR Berlin. ProRenew Complex CLR™ SyriCalm™ CLR (PC) Phytosan™ K Belides™ ORG MPC™-Milk Peptide Complex Repair Complex CLR™ PF Follicusan™ DP Lactokine™ Fluid PF Lactokine™ Fluid PF-H PhytoDefense CLR™ ProBioBalance CLR™ NP Modukine™ Vitamin F forte DayMoist CLR™ Cutipure CLR™ ProBarrier™ CLR Hygroplex™ HHG Glycoderm™ (P) Ceramide Complex CLR™ K Collagen CLR Maricol S Elastin CLR Sedaplant™ Richter Hexaplant™ Richter Soluvit Richter NP Calendula Oil CLR Arnica Oil CLR Carrot Oil CLR.

CLR Berlin

Faire face à une liste réduite de conservateurs et en particulier se passer de MIT. La conformité réglementaire est un processus sans fin Bien que le paradigme d’une réglementation statique établie une fois pour toutes n’ait jamais existé, il est évident pour tous que les évolutions réglementaires n’ont jamais été aussi rapides.

Faire face à une liste réduite de conservateurs et en particulier se passer de MIT

Cette observation est particulièrement vraie en Europe où une importance particulière est accordée à la protection de l’intérêt public et pour le secteur cosmétique où l’équilibre coût-bénéfice ne s’applique pas [1]. Le simple respect du règlement de l’UE Cosmétiques (CE) N°1223/2009 ne suffit pas. Les modifications sont publiées plusieurs fois par an au Journal officiel de l’UE et il ne faut pas sous-estimer la quantité de travail nécessaire pour appréhender ce qui va être publié et quand.

Les conservateurs sont utiles ! En ce qui concerne la conformité réglementaire et la sécurité des consommateurs, les conservateurs sont un problème majeur dans l’industrie des cosmétiques. Une liste en diminution. In-cosmetics 2016 : une édition record dans un marché des ingrédients cosmétiques en forte croissance. La toute dernière édition d’in-cosmetics a été la plus importante des 26 ans d’existence de l’événement.

in-cosmetics 2016 : une édition record dans un marché des ingrédients cosmétiques en forte croissance

Au cours de ses trois jours, le salon a accueilli 9726 visiteurs - une progression de 14% par rapport à l’édition 2015. 63% des visiteurs étaient originaires de l’étranger, principalement d’autres pays européens, mais aussi d’Asie, d’Amérique du Nord et d’Amérique du Sud. Couvrant 1508 m2, la surface de l’édition 2016 a également elle aussi augmenté (+11%), tandis que le nombre d’exposants est passé de 708 à 784. « Pendant cette édition d’in-cosmetics nous avons été occupés dès la première minute, » indique Valérie Lavallée, Product Manager chez Lucas Meyer Cosmetics. Des centaines de visiteurs ont également assisté aux conférences Marketing Trends proposées pendant le salon.

Les présentations Jamie Mills, du cabinet d’études Canadean, sur les opportunités du marché de l’anti-âge, ou de David Tyrrell, de Mintel, sur les tendances américaines et leur impact local et mondial. FILMEXEL®, the excellence of a natural, protective and lifting film. Newsletter hydratation 2016.