background preloader

Émotions

Facebook Twitter

Besoins et désirs : comment les distinguer pour améliorer nos finances. C’est quoi exactement l’empathie ? Apparu en psychologie dans les années 70, le mot « empathie », formé par analogie avec « sympathie », est aujourd’hui à la mode.

C’est quoi exactement l’empathie ?

On sait en gros qu'il renvoie à une compréhension subtile des sentiments d’autrui, mais difficile pour chacun d’entre nous d’en donner une définition plus précise. Il faut dire qu’il est utilisé un peu à toutes les sauces; sans doute parce qu’aujourd’hui les gens ont besoin de savoir comment les autres fonctionnent pour se situer eux-mêmes, comme le confirme Jacques Hochmann, membre honoraire de la Société psychanalytique de Paris.

Dans son ouvrage «Une histoire de l’empathie», paru chez Odile Jacob, il constate avec la fin des solidarités politiques et familiales, la solitude de nos contemporains qui « cherchent anxieusement à connaitre leurs pairs et à se faire reconnaitre, courant derrière un modèle de transparence ». 30 traits de caractère d’un empathe. Être quelqu’un d’empathique, c’est lorsque vous êtes influencé par les énergies des autres, et que vous avez une capacité innée à sentir intuitivement et à percevoir les autres.

30 traits de caractère d’un empathe

Votre vie est inconsciemment influencée par les désirs, les souhaits, les pensées et les humeurs des autres. Être empathique, c’est beaucoup plus que d’être sensible et ça ne se limite pas à des émotions. Les empathiques peuvent percevoir les sensibilités physiques et les impulsions spirituelles, tout en sachant les motivations et les intentions des autres personnes. Soit vous êtes empathique, soit vous ne l’êtes pas. Ce n’est pas un trait de caractère que l’on apprend. Traits de caractère d’un empathe: ils ont souvent le sens de la réussite. Cependant, ils peuvent être le contraire exact:solitaires et donnant l’impression d’être insensible au meilleur des cas. Traits de caractère d’un empathe: ils ont tendance à ressentir ouvertement ce qui est en dehors d’eux plus que ce qui est à l’intérieur d’eux. 1. 2. 3.

Nous possédons des capteurs sensoriels dédiés aux caresses. Dans ce numéro L'essentiel - Notre corps est très réceptif au toucher grâce à des fibres nerveuses particulières que l’on a découvertes récemment. - Ces fibres nerveuses sont à l’origine des émotions profondes que nous ressentons lorsqu’on nous caresse. - La peau, organe de l’émotion et du toucher, est peut-être la partie de notre corps qui nous a permis de devenir des êtres sociaux.

Nous possédons des capteurs sensoriels dédiés aux caresses

Psychologie des passions. 2 : Du cœur au cerveau - Des émotions nécessaires à notre survie - Partie 2. 1 : Du cœur au cerveau - Des émotions nécessaires à notre survie - Partie 1. Le cerveau des affects et des émotions. Le Cerveau de Bouddha.

Septembre 28, 2012 par zabou83 Le Cerveau de Bouddha de Rick Hanson est un livre très instructif et motivationnel pour tout ceux qui veulent progresser sur la voie du mieux-être et du bonheur.

Le Cerveau de Bouddha

Rick Hanson nous parle de notre cerveau et de sa capacité à se transformer par l’entrainement, il s’agit de la neuroplasticité. On apprend dans ce livre, comment le cerveau fonctionne, c’est-à-dire ce qui se passe dans ses différentes parties, que sont les fonctions des différentes substances neurochimiques (sérotonine, dopamine, noradrénaline, l’ocytocine…). On y découvre également, les fameux systèmes "sympathiques" et "parasympathiques" qui ont des actions antagonistes dans le corps, je dirais, en simplifiant, qu’ils sont "le stress" et "l’apaisement" du corps et de l’esprit. Une zone du cerveau primitif déclenche le rire.

Les chatouilles déclenchent le rire - une expression joyeuse - chez le nouveau-né dès le sixième mois.

Une zone du cerveau primitif déclenche le rire

A ce stade de développement, le cortex cérébral n'est pas encore totalement mature et seules des régions sous-corticales primitives sont impliquées dans cette forme de rire. Avec le développement progressif du cerveau, on rira aussi dans des situations comiques ou en entendant une blague. Alors, les circuits neuronaux impliqués sont-ils les mêmes dans les deux cas ? La Dre Elise Wattendorf, collaboratrice du groupe de recherche du Prof. Marco Celio à l'Unité d'anatomie de l'Université de Fribourg, a étudié cette question en utilisant la résonance magnétique fonctionnelle (IRMf) sur des volontaires. Les émotions au coeur de notre cerveau. Vous commencez à connaître Philippe Horin, après deux conversations orientées neurosciences, l’une sur l’habitude et l’autre sur notre attention.

Les émotions au coeur de notre cerveau

Aujourd’hui nous le retrouvons pour parler d’émotions et toujours de cerveau. Les émotions, c’est notre système limbique, distinct de notre cortex oui… mais qui fonctionne avec lui la plupart du temps. Parfois aussi, il fait un coup d’Etat ! Karine : – Bonjour Philippe, je suis contente de cette nouvelle conversation avec toi. C’est une émotion agréable de la famille de la joie, et justement nous allons parler des émotions aujourd’hui. Philippe : – Bien volontiers et je vous emmène faire un tour dans notre Histoire, l’histoire très lointaine de notre espèce.

Karine : Comme différentes strates alors, différents stades de l’évolution qui coexistent ? Philippe : En quelque sorte. Faites confiance à vos émotions, disent les neurosciences. Dans certains cas, non, ne pensez pas avec votre tête.

Faites confiance à vos émotions, disent les neurosciences

Si ce n’était pas si niais, on dirait, «pensez avec votre coeur». A défaut: avec vos émotions. C’est ce que suggèrent les résultats d’études récentes, révélant que les décisions prises grâce aux émotions et non de manière rationnelle, sont souvent des décisions plus pertinentes. La dernière étude qui en atteste, rapporte Wired, est celle réalisée par Michael Pham, de l’université de Columbia. Notre cerveau reptilien nous pousse à faire le mal. Le cerveau serait divisé en trois couches : le cerveau limbique, centre des émotions ; le néocortex, siège de la pensée ; et le reptilien, le plus archaïque.

Notre cerveau reptilien nous pousse à faire le mal

C'est cette partie de notre encéphale que nous aurions héritée de nos lointains ancêtres les reptiles, et qui serait dédiée à l'instinct. Cette théorie, que le neurophysiologiste américain Paul MacLean a formulée dans les années 1960, est fausse et tombée en désuétude. L'amour est un «trouble» neurologique. Grâce à la neuro-imagerie, on peut faire la différence entre le grand amour et celui qui l’est nettement moins.

L'amour est un «trouble» neurologique

Plus qu’une simple émotion (comme la joie, la tristesse ou le mépris) l’amour est une «fonction supérieure», avance le Dr Francesco Bianchi-Demicheli, psychiatre sexologue des Hôpitaux Universitaires de Genève. En collaboration avec Stéphanie Ortigue, chercheuse à l'université de Syracuse, à New York, il est parvenu à mettre en lumière la sublime fonction de l’amour grâce à ce qu’ils appellent la «neuro-imagerie de l’amour», soit l’analyse des réactions du cerveau face au sentiment amoureux.

Le fait d’aimer irait selon eux bien au-delà des simples aires émotionnelles du cerveau. Lorsque l’amour apparaît, c’est en effet pratiquement tout l’ensemble cérébral qui s’agite. Amour passionnel ou amour compagnon? En opérant des activations corticales, ces chercheurs ont ainsi pu déceler qu’au total une douzaine d’aires cérébrales étaient directement activées sous l’effet de la passion. Le cerveau masculin et les émotions - sexologie. Aux origines des émotions : les neurosciences affectives.

En 1998, Jaak Panksepp publiait un ouvrage de référence dont le titre, “Affective Neuroscience” (les neurosciences affectives, en français), allait devenir l’expression consacrée pour ce « jeune » champ de recherche qui étudie les mécanismes neuronaux derrières nos émotions.

Aux origines des émotions : les neurosciences affectives

Jeune, parce qu’on a longtemps considéré les émotions comme quelque chose se situant en dehors du champ d’investigation scientifique. Mais ce n’est plus le cas, et « The Archaeology of Mind: Neuroevolutionary Origins of Human Emotions”, que Panksepp vient de publier confirme dans un langage accessible à un public plus vaste la pertinence et l’intérêt grandissant des neurosciences affectives défrichées il y a près de 15 ans dans son livre éponyme.

Et un moyen encore plus rapide de prendre contact avec les thèses de Panksepp, c’est d’écouter le récent entretien qu’il a accordé à Ginger Campbell pour le 91e épisode du toujours très attendu Brain Science Podcast. Que d'émotions! | 6 commentaires » Émotions (bases neurophysiologiques) Le cerveau permet la mise en oeuvre des fonctions cognitives. Le terme cognition désigne tout ce qui se rapporte à la connaissance. Emotions : le cœur et le cerveau sont inséparables ! Comment le Cerveau Ressent. Une version de cet article est déjà parue dans Rapport, le journal de UK ANLPÉdition 58, Hiver 2002 et Suppose... vol.7 No.1 Mars 2004. (Link to English original) Comment le Cerveau Ressent La construction de l’émotion et de la cognition3e partie.

Le cerveau et les émotions… comment ça marche ? - Harmonie-Spirituelle. Mardi 1 mars 2 01 /03 /Mars 16:49 Bonjour, L'amygdale et ses alliés. Tout doit bien sûr commencer par une stimulation sensorielle quelconque comme la vue d'une forme étrange ou un son menaçant. Celui-ci fait d'abord escale dans le thalamus, passage obligé de tous les messages captés par les sens. Il est ensuite transmis au cortex sensoriel approprié (visuel, auditif, etc) où il est évalué et acquiert une signification. Si cette signification est menaçante, l'amygdale en est alors avisé et produit les réponses émotionnelles appropriées. Or, ce qu'on a découvert beaucoup plus récemment, c'est qu'une partie du message reçu par le thalamus est transféré directement à l'amygdale, sans même passer par le cortex ! C'est cette seconde route, beaucoup plus courte, donc beaucoup plus rapide, qui explique la rapidité de notre système d'alarme naturel.

Dossier : les émotions au cœur du cerveau. Dans ce numéro. La base des émotions humaines : le cerveau reptilien. - libertero. Vers une définition de l'émotion. Un anniversaire n'est pas seulement signe que le temps passe… C'est aussi, bien souvent, un événement chargé en émotions : fêter les dix ans de Cerveau & Psycho peut susciter joie, intérêt, fierté ou encore nostalgie.

Pendant que Cerveau & Psycho se développait, les connaissances sur l'émotion ont connu un essor remarquable. Émotion. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'émotion, ciment du souvenir. Souvenirs et émotions. David Servan-Schreiber - Le cerveau emotionnel. "Les émotions au cœur de la performance et du bien-être" Emotions. Définition générale. Color Emotion Guide. La mémoire des émotions. De l'émotion dans la décision. Emotions : que se passe-t-il dans le cerveau ? David Servan-Schreiber - Le cerveau emotionnel. Dossier : les émotions au cœur du cerveau. Entretien : « Nos émotions assurent notre survie » © Jupiter Parce qu’elles nous fondent, les refuser, c’est se mettre en danger.

Mieux vaut donc les vivre pleinement, mais sans démesure, préconisent les auteurs de « La Force des émotions ». La carte des émotions dessinée sur le corps. Lorsque l'on ressent une émotion forte, le corps réagit de différentes façons. Si l'on est amoureux par exemple, on éprouve fréquemment une sensation de chaleur et un sentiment de bien-être. La peur, quant à elle, déclenche plutôt une sensibilité importante au niveau du ventre et de la poitrine. « Le système émotionnel envoie des signaux au corps qui préparent l'organisme à faire face à une situation donnée, explique Lauri Nummenmaa, une scientifique de l'université Aalto en Finlande.

Le dragon de la colère : une astuce pour aider l'enfant à prévenir ses colères. Un enfant en colère est submergé. Son cortex préfrontal est déconnecté, ce qui le rend incapable de raisonner et de se maitriser. Le premier réflexe parental est d’assurer sa sécurité en le serrant fermement contre nous tout en lui parlant doucement. Nous allons voir aujourd’hui comment un enfant peut parvenir à garder le contrôle afin de ne pas atteindre le point de déclenchement avec une astuce : le dragon de la colère. Pleine conscience de la colère La colère ne se déclenche pas soudainement à partir d’un état de calme. Le merveilleux cerveau émotionnel des personnes hypersensibles. Il est parfois difficile de s’adapter à ce monde trop bruyant, à ce monde empli d’égoïsmes et d’autres doubles intentions. L'Importance de l'Intelligence Emotionnelle.