background preloader

La nourriture dans l'art

Facebook Twitter

Galerie d'oeuvres

Compétence de cycle 3. La nourriture et l'art. Jules Vallès de Portet sur Garonne - APPROFONDIR LA NOURRITURE DANS L'ART CONTEMPORAIN (SUITE) STERBAK Jana, (née en 1955), Robe de chair pour albinos anorexique, 1987, viande de boeuf sur mannequin métallique, Paris, MNAM.

Jules Vallès de Portet sur Garonne - APPROFONDIR LA NOURRITURE DANS L'ART CONTEMPORAIN (SUITE)

STERBAK Jana, (née en 1955), Bread bed, 1996, métal et pain, 107x105x166 cm. TIRAVANIJA Rirkit (né en 1961), Untitled (Pad thai), 1990-2007, Eat Art. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Eat Art

Le Eat Art est un courant artistique apparu dans les années 1960 sous l’impulsion de l’artiste Daniel Spoerri. Ce courant a pour fonction l’utilisation de l’aliment dans la création artistique. Le Eat Art, littéralement « art du manger », met le repas et la nourriture à l’honneur avec l’intention de désacraliser le processus artistique qui rend l’objet immuable. La nourriture étant périssable, le Eat Art n’a pas pour vocation la production d’objets mais existe principalement à travers une réédition de sa réalisation (comme ce fut le cas à la galerie du Jeu de Paume en 2002 pour le Restaurant Spoerri). Comme il a été rappelé par Giovanni Lista, au sein des avant-gardes de la première moitié du siècle, c’est notamment le futurisme qui a organisé des banquets, théorisé une nouvelle cuisine et de nouvelles façons de manger afin de créer un art axé sur la nourriture[1]. DOSSIER PEDAGOGIQUE fabula tabula.

ArtPlastoc: 172-LA NOURRITURE DANS L'ART CONTEMPORAIN-1. MAGRITTE René (1898-1967), Ceci est un morceau de fromage, 1936-37, huile sur toile, 10,3x16,2 cm, marouflée sur carton, cadre de bois doré, cloche et plateau à fromage en verre, 31 x 25,20 cm, The Menil Collection, Houston.

ArtPlastoc: 172-LA NOURRITURE DANS L'ART CONTEMPORAIN-1

Dans la première moitié du XX° siècle, le thème de la nature morte et de la Vanité ont perduré dans l'art, la nourriture étant souvent prise pour modèle. Cependant, chez les artistes du Futurisme (relation art et cuisine, banquets expérimentaux, plats sculptés et parfumés, Manifeste de Marinetti en 1930), du Dadaïsme et du Surréalisme (intégration de matières organiques dans des sculptures liées au désir, au rêve, à l'inconscient, à l'humour et à l'insolite), la nourriture réelle a parfois elle-même été intégrée dans les œuvres d'art. DALI Salvador (1904-1989), Taxi pluvieux, 1938, mannequins, endives, laitues, escargots, arrosage, Exposition Internationale du Surréalisme, Parie, Galerie des Beaux-Arts.