Outils de Mindmapping

Facebook Twitter

Intérêt du Personnal Knowledge Management en organisation. Résumé : Un grand mérite de la Gestion Personnelle des Connaissances* (PKM) est de remettre l’utilisateur au centre du dispositif KM.

Intérêt du Personnal Knowledge Management en organisation

Certes ses enjeux en organisation paraissent modestes relativement à d'autres leviers d'action KM. Mais, peu coûteux en moyens, le PKM permet d'obtenir des résultats rapides auprès des opérationnels. Idéal pour le Knowledge Manager qui doit d'abord faire ses preuves. I. Gagner en performance dans l'utilisation de l'information Les promoteurs du PKM n'hésitent pas à s'opposer aux approches centrées sur la codification ou sur l'échange de connaissances.

La surabondance d’informations est l'obstacle majeur rencontré par un grand nombre de collaborateurs. Le PKM se distingue en apportant des outils et des méthodes applicablespar l'opérationnel, pour l'opérationnel, à son niveau individuel. II. Le PKM optimise donc le travail de consommation des informations et des connaissances. Mind42.com. MindMeister. Mindomo. XMind. CmapTools. MAPMYself (aka Mapul) FreeMind - Organisation d’idées.

FreeMind n’est pas un éditeur de texte à proprement parler, et n’est pas forcément adapté pour gérer des textes très longs et "monoblocs" comme un article, un mémoire ou un rapport.

FreeMind - Organisation d’idées

Ce n’est donc pas un équivalent ou un concurrent de Microsoft Word ou Open Office Writer par exemple. Cependant, même si nous n’irions pas jusqu’à parler de la mort du traitement de texte classique, ce logiciel, à l’instar de Keynote, témoigne d’une nouvelle manière d’aborder l’écriture de documents électroniques. Plus que le contenu, qui reste tout de même le plus important, c’est la mise en forme des textes qui est ici totalement repensée, afin de mettre en exergue une hiérarchie, un plan, ou tout simplement pour obtenir une visualisation plus intuitive et plus complexe que le simple système de titres et sous-titres des traitements de textes.

La prise en main du logiciel n’est pas des plus évidentes. Passées les premières hésitations (mais qu’est-ce qu’il faut que je fasse ???!)