background preloader

Intelligence Artificielle - Veille

Facebook Twitter

Artificial intelligence / intelligence artificielle. L'intelligence artificielle. Untitled. China Gears Up in Artificial-Intelligence Race. Robot ethics: Morals and the machine.

Artificial intelligence and nanotechnology 'threaten civilisation' Google Chairman Thinks AI Can Help Solve World's ‘Hard Problems’ Google’s chairman thinks artificial intelligence will let scientists solve some of the world’s "hard problems," like population growth, climate change, human development, and education.

Google Chairman Thinks AI Can Help Solve World's ‘Hard Problems’

Rapid development in the field of AI means the technology can help scientists understand the links between cause and effect by sifting through vast quantities of information, said Eric Schmidt, executive chairman of Alphabet Inc., the holding company that owns Google. “AI will play this role to navigate through this and help us.” It can also aid companies in designing new, personalized systems. Google chairman Eric Schmidt says robots can tackle overpopulation and climate change.

Science et vie. Un algorithme a réussi à percer un mystère concernant le ver planaire (ci-dessus) et son étonnante capacité à régénérer sa tête et sa queue quand il est sectionné (Ph.

Science et vie

Eduard Solà via Wikicommons CC BY-SA 3.0) Une découverte en Biologie moléculaire ou un nouvel exploit de l’Intelligence artificielle ? Un peu des deux ! Des chercheurs de l’Université Tufts (Massachusetts), ont permis à un algorithme “évolutionniste” de résoudre une énigme qui résistait aux biologistes depuis un siècle, à savoir : comment fait le Planaire, un ver plat d’eau douce, pour réussir à régénérer son corps (tête et queue comprises) quand il est sectionné en plusieurs fragments ?

Une intelligence artificielle de Google capable de discuter du sens de la vie. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Morgane Tual Humain — Quel est le but de la vie ?

Une intelligence artificielle de Google capable de discuter du sens de la vie

Machine — Etre au service du plus grand bien. Humain — Quel est le but des êtres vivants ? Machine — Vivre éternellement. Humain — Quel est le but des émotions ? Cet échange est extrait d’une conversation entre des chercheurs de Google et une intelligence artificielle qu’ils ont eux-mêmes développée. . « Ce qui distingue ce chatbot des autres, c’est qu’il utilise des techniques d’apprentissage », explique Jean-Gabriel Ganascia, chercheur au laboratoire d’informatique de Paris 6 et auteur d’Idées reçues sur l’intelligence artificielle. . « Quand le programme repère telle phrase ou tel schéma, il répond telle phrase. Or, l’agent conversationnel développé par les chercheurs de Google n’a, lui, pas de réponse préconçue. Stephen Hawking et Elon Musk réclament l’interdiction des « robots tueurs » Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Morgane Tual C’est une nouvelle charge portée contre les dangers potentiels de l’intelligence artificielle (IA).

Stephen Hawking et Elon Musk réclament l’interdiction des « robots tueurs »

Dans une lettre ouverte publiée lundi 27 juillet, plus d’un millier de personnalités, dont une majorité de chercheurs en IA et en robotique, ont réclamé l’interdiction des armes autonomes, capables « de sélectionner et de combattre des cibles sans intervention humaine ». Parmi les signataires, on retrouve Elon Musk, le célèbre PDG du constructeur de voitures électriques Tesla et de SpaceX, et l’astrophysicien britannique Stephen Hawking, qui avaient déjà fait part publiquement de leurs inquiétudes concernant l’IA. Mais aussi le cofondateur d’Apple Steve Wozniak, le linguiste américain Noam Chomsky ou encore Demis Hassabis, le fondateur de DeepMind, une entreprise consacrée à l’intelligence artificielle rachetée par Google. « Une course à l’armement » L’IA pourrait en pâtir. Sophia, le robot de Hanson Robotics qui va vous faire peur. INTERVIEW.

Sophia, le robot de Hanson Robotics qui va vous faire peur

Ah, quel chemin parcouru depuis Frankenstein ! En ce mois de mars 2016, le "créateur" a pour nom David Hanson - c'est un entrepreneur américain dont la société, "Hanson Robotics", s’est spécialisée dans la fabrication de robots anthropomorphes (Human-like, disent les anglo-saxons, voire même very human-like pour les plus ressemblants).

Quant à la "créature", il s'agit de Sophia. Sans nul doute le chef-d'œuvre de David Hanson ! Sophia est un humanoïde capable d'imiter de façon stupéfiante les expressions humaines. "La stratégie secrète de Google apparaît…". Paru dans leJDD Selon Laurent Alexandre, Google est le premier embryon d'intelligence artificielle au monde.

"La stratégie secrète de Google apparaît…"

(Reuters) Laurent Alexandre est une personnalité atypique dont l'expertise est écoutée. Chirurgien urologue de formation, diplômé de l'ENA, HEC et Sciences-Po, cofondateur de Doctissimo.fr, il préside désormais la société de séquençage de génome DNA Vision. Une intelligence artificielle apprend à parler. Le deep learning, la technique d’apprentissage par l’expérience pour les IA, semble avoir de beaux jours devant elle.

Une intelligence artificielle apprend à parler

Après avoir permis à une IA de découvrir Mario ou d’apprendre à lire, cette technique a maintenant été utilisée pour initier un robot aux subtilités du langage. Une étude, publiée cette semaine lors de la conférence internationale conjointe sur les intelligences artificielles, décrit l’expérimentation menée par une équipe de chercheurs de l’université d’Austin au Texas. Cette étude, intitulée “Apprendre à interpréter les ordres du langage naturel par le dialogue humain-robot”, avait pour but de créer un agent de discussion implémentable sur un robot traditionnel pour lui permettre de comprendre le langage de base.

Pour les chercheurs, les dernières approches sur le sujet n’étaient pas satisfaisantes, puisque ne prenant pas en compte certaines variations linguistiques. L’agent de conversation conçu pour cette étude possède un système inédit. The vast gulf between current technology and theoretical singularity. An interesting pair of news posts caught my eye this week, and they’re worth presenting for general discussion.

The vast gulf between current technology and theoretical singularity

First, VentureBeat has an interview with futurologist Ray Kurzweil, who made waves in 2005 with his book The Singularity Is Near. In it, Kurzweil posits that we’re approaching a point at which human intelligence will begin to evolve in ways we cannot predict. The assumption is that our superintelligent computers (or brains) will allow us to effectively reinvent what being human means. In our present state, we are, by definition, incapable of understanding what human society would look like after such a shift. The NSA’s SKYNET program may be killing thousands of innocent people.