background preloader

Ubérisation

Facebook Twitter

Définition de la semaine : l'ubérisation. Qu’est-ce que l’ubérisation et comment l’éviter ?

Définition de la semaine : l'ubérisation

L’ubérisation correspond à une innovation de rupture ou stratégie disruptive. Elle permet à des acteurs de révolutionner les usages et capter une grande part de la chaîne de valeur sur tout un secteur en utilisant le numérique. The ubérisation Daily. L’ubérisation n’est pas forcément créatrice de valeur en économie. Les plateformes collaboratives sont des outils de la révolution numérique mis au service de l’économie du partage.

L’ubérisation n’est pas forcément créatrice de valeur en économie

Mais un modèle économique dépend de l’utilisation de l’outil. Les chauffeurs Uber en colère en font l’expérience: le modèle économique développé par l’entreprise californienne n’est pas fondé sur le partage, mais sur la précarisation. Peut-on vraiment distinguer les «vrais» des «faux particuliers» de l'économie collaborative? Un rapport du Sénat propose de fiscaliser les revenus des internautes qui ont recours aux sites comme Airbnb, Uber ou BlaBlacar, au-delà de 5.000 euros par an.

Peut-on vraiment distinguer les «vrais» des «faux particuliers» de l'économie collaborative?

Un groupe de travail de la commission des finances du Sénat consacré au «recouvrement de l’impôt à l’heure de l’économie numérique» s’est penché sur les revenus des internautes qui utilisent les plateformes de mise en relation de services (covoiturage avec BlaBlaCar, bricolage avec Zilok) et d’échange de biens (logement avec Airbnb, voiture avec Drivy, etc). La problématique est simple: les millions de micro-transactions réalisées entre les individus par l’intermédiaire des nouveaux géants du web, souvent regroupées sous l’appellation —trompeuse– d’économie du partage ou économie collaborative, échappent largement à l’impôt.

Rapport: L'économie collaborative: propositions pour une fiscalité simple, juste et efficace Distinguer le «vrai particulier» du «faux particulier»? La fin du travail? Non: le numérique détruit mais crée aussi des emplois. Le numérique détruira 50% des emplois en France, dit-on.

La fin du travail? Non: le numérique détruit mais crée aussi des emplois

L’économie numérique recrée-t-elle l’économie villageoise artisanale? Les technologies de mise en réseau nous mènent vers des configurations rétro.

L’économie numérique recrée-t-elle l’économie villageoise artisanale?

Et si on assistait à un nouvel âge du retour à la vie de village? Après le retour à la terre des années 1960, partout aux États-Unis des jeunes urbains diplômés quittent leur emploi (ou ne quittent rien du tout s’ils sont chômeurs) pour embrasser une profession qui répond à une passion artisanale. Ubérisation : le secteur de la restauration s'insurge contre les "restaurants clandestins" Les cuistots amateurs qui invitent d'autres particuliers à venir partager un repas moyennant finances s'affranchissent des obligations qui incombent à la restauration.

Ubérisation : le secteur de la restauration s'insurge contre les "restaurants clandestins"

Un nouveau secteur est en train de réaliser qu'il va se faire ubériser, celui de la restauration. Le Synhorcat, syndicat national des hôteliers, restaurateurs, cafetiers et traiteurs, s'est ému le 4 septembre dans un communiqué des "3 000 restaurants clandestins" qui, grâce à Internet, s'affranchissent de toute obligation réglementaire ou fiscale s'appliquant à la restauration professionnelle.

"L'uberisation peut aussi toucher les télécoms", prévient le PDG d'Orange. L'Usine Digitale : La stratégie Essentiels 2020 est-elle une stratégie de transformation numérique d’Orange, ou vous considérez-vous déjà comme un acteur numérique ?

"L'uberisation peut aussi toucher les télécoms", prévient le PDG d'Orange

Stéphane Richard : Bien sûr, nous sommes au cœur de cette nouvelle économie numérique, ne serait-ce que par la fourniture des réseaux sans lesquels la transformation digitale resterait un rêve. Mais il serait tout à fait immodeste et imprudent de considérer que nous ne sommes pas nous-mêmes, en tant qu’entreprise, confrontés au défi de cette transformation. Nous avons lancé un vaste chantier, celui de la digitalisation interne. Cela commence par exemple, par la décision d’équiper d’un smartphone 4G l’ensemble des salariés du groupe, quel que soit leur métier. Nous avons aussi investi 10 millions d’euros dans la refonte de notre réseau social d’entreprise, Orange Plazza. Start-up et grandes entreprises : comment les écosystèmes provoquent l’innovation. « Cela fait des années que l’on parle de transformation digitale.

Start-up et grandes entreprises : comment les écosystèmes provoquent l’innovation

Mais aujourd’hui, on industrialise, on passe enfin à l’échelle. » En introduction du premier Afterwork de la Transformation, qui réunissait le 8 septembre start-up et DSI pour échanger autour de solutions innovantes, Nathalie Wright, Directrice Générale, Grandes Entreprises et Alliances chez Microsoft France, a rendu compte de ce basculement qui est en train de s’opérer sur le terrain. Petit à petit, les tâtonnements numériques font place à de véritables stratégies, et les essais se transforment en retombées. "Tous les secteurs connaîtront l'"ubérisation", sans exception" Le verbe "uberiser" inventé par Maurice Lévy, patron de Publicis continue à trouver écho dans le monde du numérique.

"Tous les secteurs connaîtront l'"ubérisation", sans exception"

"Tous les secteurs connaîtrons l''uberisation', sans exception", s'est exclamé Philippe Coste, directeur délégué de French Tech Toulouse, lors d'une conférence-débat organisée par La Tribune-Objectif News sur le thème du numérique et ses effets sur les évolutions des entreprises, mardi 20 janvier. Une manière de souligner que les nouvelles possibilités offertes par le numérique et leur exploitation croissante remettent en question les modèles économiques traditionnels.

Il s'est notamment adressé à Philippe Chanez, responsable Innovation et R&D à la Banque Populaire Occitane: "Quand on voit Lending club qui lève 870 millions de dollars, récemment aux États-Unis en créant une plateforme de prêts entre particulier, on sent bien que vous êtes attaqués. " L'ubérisation, ce tsunami qui va déchirer notre économie. Pour Bruno Teboul, directeur de l’innovation, de la recherche et du développement du cabinet de conseil en nouvelles technologies Keyrus et auteur de « Ubérisation = économie déchirée ?

L'ubérisation, ce tsunami qui va déchirer notre économie

Tous ubérisés ? « Actuellement, il n’y a pas un marché qui puisse dire que ça ne le concerne pas » On le voit : la transformation interne est un sujet en soi. Comment les entreprises doivent-elles appréhender cette nouvelle organisation ? Comment celle-ci doit-elle être repensée ? Là aussi, il n’y a pas de modèle unique. Se connecter à Facebook. Se connecter à Facebook. L’économie numérique recrée-t-elle l’économie villageoise artisanale? Quel avenir pour la banque traditionnelle face au risque d’uberisation ?, Le Cercle. L’actualité est sans cesse là pour nous rappeler qu’un empire peut s’écrouler du jour au lendemain.

Régulièrement, comme dans le cas Volkswagen, une fraude est à l’origine de cette rupture. Dans la banque et la finance, Société Générale avec l’affaire Kerviel, BNP Paribas avec son amende record aux États-Unis, les banques suisses (Crédit Suisse et UBS en têtes)… subissent régulièrement les foudres des autorités. La crise des subprimes n’a fait qu’accentuer la visibilité de ce phénomène. Depuis 2007, le monde de la banque ne cesse d’évoluer et de se transformer pour résister aux crises de son modèle. Amazon, Uber: le travail en miettes et l’économie du partage des restes. Attention à ne pas trop s’enflammer pour les nouvelles formes de micro-travail ou de travail semi-amateur qu’essaient de généraliser les entreprises du secteur numérique. Les chauffeurs de taxi manifestent à nouveau ce mardi 26 janvier 2016, pour des motifs assez similaires à ceux de juin 2015, lorsqu'ils s’en étaient pris à des chauffeurs du service Uber.

Peut-on vraiment distinguer les «vrais» des «faux particuliers» de l'économie collaborative? La fin du travail? Non: le numérique détruit mais crée aussi des emplois. ÉDITORIAL. Ubérisation et croissance latente. Mardi, 20.10.2015. BtoBMarketers.frDéfinition de la semaine : l'ubérisation. "Ubérisation" : c'est quoi ce nouveau mot.