Presse

Facebook Twitter

Les médias dans la nouvelle ère du contenu mobile. De prime abord, grâce aux progrès récents des smartphones tactiles, on pourrait presque se contenter de délivrer les contenus numériques sur un téléphone mobile sans les modifier.

Les médias dans la nouvelle ère du contenu mobile

Un simple "pinch" sur une page web (zoom avec 2 doigts introduit par l’iPhone d’Apple et devenu standard) suffit maintenant à lire le contenu original dans des conditions satisfaisantes. Sur une tablette telle que l'iPad, il y a même une sensation supérieure et jouissive de pouvoir "toucher" le contenu, le faire défiler d'un doigt comme on feuillète un livre. Mais en rester là serait un piège dans lequel sont tombés de nombreux médias, attirés par les sirènes de ce nouvel eldorado sans en exploiter encore les spécificités...

De nouvelles habitudes de consommation et des attentes plus élevées sur mobile par rapport aux médias traditionnels. Les sites Internet d'information se convertissent au direct, Actualités. Le magazine au coeur de la mêlée numérique. Sans entrer dans les causes, constatons que la quasi-impossibilité de faire payer aux internautes l'information a rendu les médias d'autant plus dépendants de la publicité.

Le magazine au coeur de la mêlée numérique

Or celle-ci s'est avérée de moins en moins capable de les faire vivre. Cela a poussé nombre d’entre eux au bord du gouffre, et le désespoir a conduit jusqu'aux plus respectables à grossièrement bourrer leur site de publicité. Qui n'a fait l'expérience, sur les sites du Monde, de Libération ou du Figaro, pour ne citer qu'eux, de ces publicités s'interposant entre soi et la page que l’on a demandée, de celles qui envahissent son espace de lecture, des vidéos qui se lancent automatiquement, etc. ? Médias & Publicité : Les lecteurs de presse en ligne attachés au papier.

Plus de quatre lecteurs de presse écrite sur dix se sont convertis aux supports numériques, selon une étude de l'institut GfK.

Médias & Publicité : Les lecteurs de presse en ligne attachés au papier

Le numérique rentre dans les mœurs mais le papier reste un pilier pour les lecteurs de presse. Au cours des trois derniers mois, 42% d'entre eux ont téléchargé ou lu de la presse numérique sur des sites Internet, contre 58% qui n'ont pas sauté le pas, selon le troisième baromètre REC réalisé par l'institut GfK en France. La presse en ligne se cherche encore un modèle économique. Gratuit ou payant ?

La presse en ligne se cherche encore un modèle économique

Telle est l'éternelle question qui taraude les sites d'information. Que ce soient les pure players ou les sites traditionnels, tous avancent à tâtons pour trouver l'équilibre. Si le New York Times vient de lancer son nouveau Pay Wall, d'autres modèles économiques, plus alternatifs, émergent également outre-Atlantique. Pour tous, le maître mot reste la diversification des revenus. Pour Sébastien Danet, la presse doit réduire son décalage avec les autres médias. Un "kiosque 3D" permet d'accéder à 450 titres de presse! Détail d'une jurisprudence administrative. Références Conseil d'État N° 328313 Mentionné dans les tables du recueil Lebon 10ème et 9ème sous-sections réunies M.

Détail d'une jurisprudence administrative

Christian Vigouroux, président M. Des innovations pour la presse. Il faut lire le rapport annuel sur les tendances des salles de rédaction dans le monde, que s'apprête à publier l'AJM, l'Association mondiale des journaux (World Editors Forum, Trends in newsrooms 2009) pour apprendre qu'Orange prévoyait en avril de tester en France un service d'e-paper mis à jour toutes les heures entre 6 heures et minuit avec Le Monde, Le Figaro, Libération, Le Parisien, L'Equipe ou Télérama.

Des innovations pour la presse

Un porte-parole de l'opérateur télécoms a même déclaré à l'association que ce service était alors «en concurrence avec le papier et non pas avec Internet» et qu'il pouvait se révéler très important sur des marchés non anglophones, où les quotidiens sont chers à distribuer. Selon ce rapport, les e-lecteurs, qui passent 20 à 30 minutes devant leur support électronique, lisent celui-ci de la même façon qu'une édition imprimée. Qui sont réellement les acheteurs de presse au format numérique ?

En exclusivité pour 100%Média, Harris Interactive détaille les informations dévoilées lors de la dernière Journée de la Presse Magazine organisé par le SPM.

Qui sont réellement les acheteurs de presse au format numérique ?

C'est la première fois que sont publiées des données sur la nature des achats et sur les profils des acheteurs de presse au format numérique.Si de nombreux sondages et baromètres confirment qu'un internaute sur deux a déjà lu un article de presse en version numérique, l’étude Harris Interactive montre que les internautes sont 39% à être intéressés par cette pratique. Ce sont notamment les hommes (44%), les CSP+ (42%), les Franciliens (45%) et les 50 ans et plus qui montrent une primauté de la lecture sur le support. Ce type de lecture attire par ailleurs les plus gros lecteurs de presse (51%). 13% des internautes ont déjà acheté un contenu numérique d’informations. 9% ont acheté un article, 6% un numéro d’une publication et 5% ont souscrit à un abonnement.

Soit 1,5 type d’achat numérique d’informations par acheteur. Rédactions en chantier (2): repenser l’organisation des rédactions et les dispositifs de production - AFP-MediaWatch. Seuls 11% des consommateurs de presse s’informent exclusivement en ligne. De l'encre à l'écran, ou un certain autre avenir du papier ActuaLitté. Le livre numérique et les tablettes (Ipad et autres liseuses) ont projeté le livre dans le web 2.0 et bien plus encore.

De l'encre à l'écran, ou un certain autre avenir du papier ActuaLitté

Ces nouvelles opportunités capables de renverser le marché empirique du livre papier mettent au défi les éditeurs, ceux-là nécessitant de redéfinir les contours de leur métier. Question originelle : Le livre papier a-t-il encore l’avenir devant soi ? Réponse : L’avènement du numérique est l’occasion rêvée pour le prouver. REGARDS SUR LE NUMERIQUE: Blog - Etienne Mineur : « le web et le papier vont vivre longtemps ensemble » RSLNmag est édité par Microsoft et se consacre à l’analyse et au décryptage du monde numérique..

(Illustration : Composition typographique, Flickr, by Zigazou76, licence CC) Tout le monde s’accorde à dire qu’aujourd’hui, il est bien plus facile de produire du contenu qu’il y a vingt ans.

REGARDS SUR LE NUMERIQUE: Blog - Etienne Mineur : « le web et le papier vont vivre longtemps ensemble » RSLNmag est édité par Microsoft et se consacre à l’analyse et au décryptage du monde numérique..

Alors qu’il fallait auparavant réunir des fonds, trouver un imprimeur, distribuer ses écrits, la production de contenus sur le web est à présent accessible à tous les néophytes et amateurs, ou presque. Tsr.ch - Info - Le blog télécoms de Xavier Studer. Publié le 02 mai 2011 à 08:05 dans Internet Le groupe de presse Edipresse (Le Matin, 24 heures...), en phase d’absorption par le géant alémanique Tamedia, essaie depuis plus de dix ans de s'approprier le marché de la presse numérique.

tsr.ch - Info - Le blog télécoms de Xavier Studer

D'abord sur internet, ensuite sur les mobiles et enfin sur les tablettes, le groupe romand cherche son chemin. A l'occasion du Salon du livre, écoutez cet entretien avec Philippe Gendret, directeur d'Edipresse Digital.