Le contrôle d’accès et le Web (Part. I) Le modèle des architectures client-serveur commence à céder une part croissante au modèle des architectures client léger. Ces deux modèles d’architectures ont leurs caractéristiques propres et leurs différences influencent l’organisation d’un système informatique, comme son exploitation. « Une architecture client-serveur permet d’optimiser les flux transitant par le réseau, résume Christophe Chambelin (Siemens Building Technologies). En client-serveur, tout est intégré, le serveur transfère des données quasi-exécutables à un client “lourd”, chargé de traiter ces données et de les rendre exploitables par l’opérateur, via une interface logicielle. Dans ce cas, le réseau n’est pas surchargé. Le contrôle d’accès et le Web (Part. I)
Le système Web 2.0 iPerflex (Evolynx) dispose d’une interface développée et modulable, pour des capacités de gestion étendues : création de synoptiques, bandeaux d’alarme, création de favoris pour accéder en un clic à des fonctionnalités spécifiques, etc. En développant le système iPerflex, Evolynx a souhaité intégrer à un système de sûreté complet les possibilités offertes par le Web. La logique évolutive Web 2.0 d’iPerflex destine la solution à couvrir l’ensemble des besoins, des plus courants aux événements critiques. Les objectifs du système sont multiples : faciliter l’ajout de nouvelles fonctions, développer l’ouverture aux applications tierces par le développement de nouvelles interfaces, optimiser l’échange de données avec les systèmes d’information. Enfin, proposer une solution suffisamment évolutive pour accroître sa pérennité. Le contrôle d’accès et le Web (Part. II) : quelques solutions Le contrôle d’accès et le Web (Part. II) : quelques solutions
L’ICANN nous promet une nouvelle révolution, mais sans les révolutionnaires... - Web 1,2,3ElectronLibre L’ICANN nous promet une nouvelle révolution, mais sans les révolutionnaires... - Web 1,2,3ElectronLibre En présentant une possibilité de nouvelles extensions des adresses Internet, l’ICANN propose des nouveautés en matière de sécurité informatique. Mauvaise nouvelle pour les hackers et les pirates de tout poil. Mardi 21 septembre était organisé un déjeuner avec l’ICANN, l’organisme chargé de la gestion des noms de domaine. L’objet ?
LE MONDE | • Mis à jour le | Par Yves Eudes Un immeuble confortable et anonyme, au cœur de Washington, à quelques rues de la Maison Blanche. Dans une enfilade de bureaux au fond du 5e étage, une vingtaine de jeunes gens, surtout des garçons, travaillent discrètement, dans une ambiance à la fois studieuse et décontractée. Cette petite équipe, composée d'informaticiens, de juristes et de sociologues, est en train de réaliser l'utopie suprême des hackers et des militants libertaires du monde entier : un logiciel permettant la création de réseaux sans fil à haut débit 100 % autonomes, qui fonctionneront sur les fréquences Wi-Fi, sans s'appuyer sur aucune infrastructure existante – ni relais téléphonique, ni câble, ni satellite. Ils seront mouvants, horizontaux, entièrement décentralisés et échapperont à toute surveillance, car le trafic sera anonyme et crypté. Commotion, le projet d'un Internet hors de tout contrôle

Commotion, le projet d'un Internet hors de tout contrôle

Eric Woerth dénonce le "nombre colossal de détraqués" sur Internet L'ancien ministre du budget, Eric Woerth, était samedi soir l'invité de Laurent Ruquier dans son émission "On n'est pas couché". L'occasion pour Woerth de redire toute sa haine du réseau et de la liberté d'expression qu'Internet offre à chacun. "Sur Internet, avec la vitesse de propagation des choses, d'abord il y a tous les fous furieux qui parlent là dessus. Eric Woerth dénonce le "nombre colossal de détraqués" sur Internet
Et si la publicité contextuelle n'était pas la meilleure solution? Passé un certain stade de précision, cette technique serait contre-productive : l'impression de surveillance mais aussi le fait de se rendre compte qu'on est très prévisible peuvent effrayer. Un petit article qui donne à réfléchir, publié la semaine dernière par Wired. Le journaliste Felix Salmon s’y interroge sur les limites du ciblage comportemental sur Internet, une pratique marketing désormais incontournable et qui ne cesse de s’intensifier. La pub ciblée fait flipper l’internaute La pub ciblée fait flipper l’internaute
Flou sur la suppression des comptes Facebook des élèves harceleurs Flou sur la suppression des comptes Facebook des élèves harceleurs 01net le 20/05/11 à 16h20 Les élèves convaincus d'avoir harcelé leurs condisciples sur Facebook verront leurs comptes supprimés. C'est ce qu'avait promis au début du mois de mai Luc Chatel, le ministre de l'Education nationale, lors des Assises nationales sur le harcèlement à l'école. Une incertitude pesait alors, Facebook semblant gêné aux entournures par cette déclaration et le ministère se réfugiant derrière un « accord de principe » devant encore être précisé. « Une campagne d’information nationale à l’automne »
Télécharger le livre ouvert de l'accen au format PDF Internet est une chance pour la diffusion de la culture et révolutionne la création. Cependant, la généralisation et l’amplification des usages d’Internet fragilisent également les modèles économiques et sociaux traditionnels sur lesquels sont fondés l’équilibre et le dynamisme des industries culturelles. Il est aujourd’hui indispensable de poursuivre l'adaptation en profondeur de ces structures à l’environnement numérique. À l’initiative du Groupe Audiens, l’enjeu de l’ACCEN est de mobiliser de manière transversale tous les acteurs, de l’audiovisuel, de la communication, de l’édition, de la presse et du spectacle qui font face aux défis du numérique. Dès son lancement officiel, le 19 septembre 2011, l’ACCEN compte déjà plus d’une soixantaine de soutiens : entreprises, organisations professionnelles d’employeurs et de salariés, sociétés d’auteurs. ACCEN ACCEN
La semaine passée, un nouveau lobby des conservateurs du numérique a débuté ses activités. Rassemblant des industriels de poids. Avec en arrière plan la présidentielle de 2012 et la possibilité d'y inscrire quelques idées favorables à ses intérêts. Un lobby culturel numérisé Un lobby culturel numérisé
ACCEN Hier soir, lundi 19 septembre, se tenait au conseil économique, social et environnemental un raoût du monde de la culture et de la production audiovisuelle. Tous les grands requins du secteur étaient là : Miyet, Seydoux... Officiellement organisé par le groupe Audiens qui gère la protection sociale du monde du spectacle et des médias, ce colloque était destiné à lancer une plate-forme "collaborative" pompeusement appelée Assemblée pour la culture et la création à l'ère numérique. Cette opération a été soigneusement préparée, avec l'aide d'un cabinet de lobbying, "médiations & arguments". ACCEN
Trois banques seraient à l'origine de 95% des spams dans le monde Une équipe de chercheurs pointe du doigt la responsabilité de quelques banques dans le business mondial du spam. Une poignée d'institutions financières pourrait mettre fin au spam, révèle l'Université de Californie. Une équipe de chercheurs en informatique, qui analyse les spams depuis des années, a conduit pendant trois mois une expérience osée : ils ont travaillé à recevoir le plus de spam possible et systématiquement effectué des achats sur les sites promus dans ces e-mails.
Il n’est plus rare de voir les utilisateurs signaler à de multiples reprises des ralentissements et un service dégradé vers des sites populaires comme Youtube, Dailymotion, Megaupload. Sont montrés du doigt par l’ensemble des “plaignants”, les fournisseurs d’accès Internet qui selon eux ne mettent pas les moyens pour fournir le service pour lequel leurs abonnés paient. Toutefois, nous voyons de plus en plus d’analyses de la situation dans la presse avec des conclusions qui ne prennent pas du tout en compte les aspects techniques structurant d’un ISP ou d’un fournisseur de contenu. La plupart des “solutions” ne sont pas réalisables soit rapidement, financièrement ou même techniquement. Je crois qu’il est important de comprendre avant toute chose qu’une infrastructure d’un ISP n’est pas une infrastructure plate et simple à manager. On ne résout pas une saturation d’un coup de baguette magique et on n’est pas non plus devin… et donc en aucun cas capable d’éviter 100% des problèmes. Vis ma vie dans un réseau : “Visiblement ça rame…” » Le blog de Raphael Maunier
La menace d'un « Péril jeune », incarné par ces geeks indisciplinés, est le juteux business de « Y-ologues » autoproclamés. Les jeunes n'intéressent pas que les candidats à l'élection présidentielle. Dans les entreprises aussi, les plus jeunes font l'objet d'une attention soutenue. Il s'agit certes de tenter de recruter de jeunes « talents », mais surtout de se méfier de leur indiscipline et de leur insubordination. Ce nouveau « Péril jeune » a un nom : la « génération Y » qui regroupe les jeunes nés entre 1980 et 1996 sans distinction de sexe, de classe sociale ou de lieu d'habitation. La propagation des craintes de la génération Y dans les entreprises n'est évidemment pas un phénomène spontané.

Génération Y en entreprise : ce que cache la peur des 15-30 ans

2009pralong098.pdf (Objet application/pdf)
EEMI

Le web a-t-il encore un avenir? Le Web est mort, vive le web L'été dernier, un article de couverture du magazine Wired faisait sensation en annonçant la mort du Web. Son rédacteur en chef, Chris Anderson, écrivait que les navigateurs étaient désormais démodés: l'avenir appartenait selon lui aux applications téléchargeables, ces dernières présentant plus d'un avantage faisant défaut au simple Web. Elles sont rapides, peuvent être personnalisées pour accomplir des tâches spécifiques, et —ce qui est sans doute plus important— les consommateurs semblent tout à fait disposés à les acquérir, ce qui signifie que les éditeurs de logiciels et les sociétés de médias ont tout intérêt à en concevoir le plus possible. En revanche, bien peu d'entre nous acceptent de payer pour avoir accès à du contenu Internet —et selon Anderson, cette réticence en dit long sur ce que nous attendons vraiment de nos ordinateurs:
L'âge adulte de l'Internet, Editoriaux
15 clés pour connaître l’avenir d’Internet d’ici à 2015. | Graphisme & interactivité blog par Geoffrey Dorne
Le trafic Internet quadruplera d'ici à 2015
L'affaire Wikileaks - L'émergence d'un espace public en réseau
Publie le Classement des Propriétés Web en Europe en termes d’Engagement et de Visiteurs pour le Mois d’Avril 2011
Hub Awards 2011 : votez pour la personnalité digitale influente de l’année !
Cyberespace
Le gratuit au-delà de la logique marchande : vers une civilisation altruiste
La fracture numérique est-elle en train de se réduire ou de se creuser ? - La fracture numérique est-elle en train de se réduire ou de se creuser ?
Homo Zappiens : l'Internet nous rend-il idiots ?
Il est interdit d’interdire (le Net)
Le spectre de nos libertés
En direct depuis le Chaos Communication Camp
Worthy Online Resource, but Global Cultural Treasure?