background preloader

Chiffres Stats Etudes

Facebook Twitter

Point de vue « Culture RP. 29 mars, 2011 0 commentaire Leïla Lévêque, Chargée de la Connaissance Médias La diffusion de la presse française serait-elle prête pour la digitalisation ?

Point de vue « Culture RP

L’OJD révèle que la diffusion France Payée certifiée des titres de presse a, en France, chuté de -2,2% en 2010, par rapport en 2009. Loin d’être alarmiste, ces indicateurs sont plutôt encourageants puisqu’en 2009, la diffusion chutait de –3,3%. La tendance est plutôt homogène car l’ensemble des catégories de presse est concerné : la presse magazine (-2%), la presse quotidienne (-2%), la presse hebdomadaire régionale (-3%) et la presse professionnelle (-2,8%).

En presse magazine, notons que la famille « jeux » est la grande gagnante avec une progression de 11,5% de sa diffusion, par rapport à 2009. De son coté, la presse quotidienne voit sa diffusion se maintenir grâce essentiellement à la presse quotidienne régionale qui représente plus de la moitié (53%) du marché des quotidiens vendus en France. Articles en relation : 8% des Français ont déjà lu un ebook. Plus de la moitié des Français (61%) ont entendu parler des livres numériques, contre 47% en septembre 2009, et 8% d'entre eux en ont déjà lu un (5% en 2009), selon une enquête Ipsos/Livres Hebdo qui sera présentée au public demain au Salon du livre de Paris.

8% des Français ont déjà lu un ebook

Les Français ayant lu un ouvrage numérique sont plutôt jeunes, de catégorie catégorie socio-professionnelle supérieure, plus parisiens et plus masculins mais aussi plus grands lecteurs de livres imprimés que la moyenne, selon ce sondage Ipsos réalisé pour le magazine spécialisé Livres Hebdo et le Cercle de la librairie. Cependant, la moitié d'entre eux admet n'avoir lu qu'une partie du livre. Parallèlement, le taux d'intérêt pour la lecture de livres numériques a peu évolué : 16% des Français seulement (15% en 2009) se déclarent intéressés par cette pratique. Pour les sondés, le livre numérique présente l'avantage de faciliter le transport, le stockage et l'accès à de grandes quantités d'ouvrages. Des ventes d'ebooks doublées en un an, mais le livre chute ActuaLitté. Les résultats sont frappants - en tout cas ils ont de quoi frapper.

Des ventes d'ebooks doublées en un an, mais le livre chute ActuaLitté

Le livre numérique est devenu, dans les premières semaines de l'année 2011, une sorte d'alien. Pourquoi ? Les ventes augmentent considérablement... L'Association of American Publishers vient d'établir les chiffres : en regard du mois de janvier 2010, les ventes ont doublé en janvier 2011, avec une augmentation de 115,8 %, de 32,4 millions $ à 69,9 millions $ pour le mois de janvier 2011. Des chiffres que l'AAP met en parallèle avec les ventes de livres qui ont globalement chuté de près de 2 % en regard de janvier 2010. Les ventes de Hardcovers ont chuté de 55,4 millions à 49,1 millions $ d'une année à l'autre, et même le secteur du livre de poche accuse le coup - le plus important, passant de 56,4 à 39 millions $. Les ventes totales, qui intégrent les marchés de l'éducation et des livres professionnels se sont établies à 805,7 millions $ contre 821,5 millions $ en janvier 2010.