background preloader

Élections américaines 2016

Facebook Twitter

Les «regrets» de Donald Trump. «Parfois, dans le feu de l'action dans un débat, ou en s'exprimant sur de multiples sujets, on ne choisit pas les bons mots ou on dit la mauvaise chose», a déclaré le candidat républicain à la Maison Blanche lors d'un meeting à Charlotte, en Caroline du Nord.

Les «regrets» de Donald Trump

«Cela m'est arrivé», a-t-il poursuivi, faisant alors rire et applaudir ses partisans. «Et, vous n'êtes pas obligés de me croire, mais je le regrette», a ensuite admis Donald Trump de façon inédite. «Je le regrette, en particulier lorsque cela a pu blesser des gens personnellement», a-t-il dit, avant d'assurer toutefois à ses partisans: «Je vous dirai toujours la vérité». Trump s'en va à Detroit en quête (d'un peu) du vote noir! Conscient de la nécessité d'élargir sa base électorale pour espérer succéder à Barack Obama en 2017, le candidat républicain à la Maison-Blanche multiplie, depuis quelques semaines, les appels à une communauté qu'il avait rarement évoquée jusqu'ici, mais qui représente environ 12% de l'électorat aux États-Unis.

Trump s'en va à Detroit en quête (d'un peu) du vote noir!

Son argument ? Les démocrates parlent en votre nom depuis des décennies, mais regardez les statistiques: le chômage et la pauvreté vous frappent plus que les autres, vous vivez dans des quartiers gangrénés par la violence, vos enfants n'ont pas accès à une éducation de qualité : «Qu'avez-vous à perdre ?». «Il ne s'intéresse pas à vous. Ils vous aiment juste une fois tous les quatre ans, prennent votre vote et puis Bye, bye!» Les élections américaines. On ne peut juger Hillary Clinton sur ses compromissions avec les ploutocrates de son pays, qu’elle fit machiavéliquement à la seule fin de surnager dans le paysage médiatique américain.

Les élections américaines

Les mesures progressistes proposées par les démocrates depuis Bill Clinton sont bloquées par un Congrès républicain. Tout est là. Dès le premier mandat de Bill Clinton, sa première dame, Hillary, s’est cassé les dents avec son projet d’assurance maladie. La présidentielle américaine 2016 │ ICI Radio-Canada. International Donald Trump propose le département de l'Intérieur à l'ancien militaire Ryan Zinke Amériques.

La présidentielle américaine 2016 │ ICI Radio-Canada

Impopularité: Clinton égale Trump! Même si elle reste en tête des sondages pour l'élection présidentielle de novembre, la candidate démocrate, critiquée pour l'affaire de ses courriels et ses liens avec la Fondation Clinton, recueille 59% d'opinions défavorables chez les électeurs inscrits, contre 60% pour son rival républicain, selon ce sondage Washington Post-ABC News.

Impopularité: Clinton égale Trump!

Elle est à 38% d'opinions favorables, Trump à 37%. Sur l'ensemble de la population adulte américaine, Mme Clinton recueille 56% d'opinions défavorables et 41% d'opinions favorables.