background preloader

Pedagogy

Facebook Twitter

“Why do we need to learn this?” It’s the question that all school children ask at some point. Some ask it aloud, demanding an answer from their teachers, parents or peers. Other ask it quietly to themselves. However very few come up with satisfactory answers to the classic inquiry that all students face as they try to make sense of what they are being forced to learn for the first quarter of their lives. This is a classic sore spot for many teachers. The problem is that teachers often don’t have much more say over the curriculum than their students do, yet they are expected to defend the curriculum all the same. How could a teacher respond to this question with, “because that’s what the state mandates” or “because that’s what I’m paid to teach you” without entirely ruining class morale? Instead teachers are expected to offer unsatisfactory responses ranging from the dogmatically self-proving to the barely credible.

Self-proving answers These are the answers that take the tone: Clearly, these answers are unsatisfactory. Kamishibai. Expliquer les mathématiques avec des LEGO. Eveline Charmeux : "Pour être gêné par une erreur d’orthographe, il faut n’en. "Enseigner l’orthographe autrement - Sortir des idées reçues et comprendre comment ça marche" : le dernier livre d’Eveline Charmeux repose les principes théoriques et des mises en applications concrètes de l’enseignement de l’orthographe.

Autour de quelques questions, Eveline Charmeux revient sur des éléments clés de maitrise de l’orthographe. Est-ce une erreur (au CM2 et au collège) de laisser les élèves écrire "pour les idées" dans un premier temps puis passer aux questions d’orthographe et ponctuation ensuite ? Mais si on ne fait pas ça, on charge trop la barque dès le début... Pour moi, c’est une énorme erreur de reléguer l’orthographe à un "second" temps, car on sait que, pour les enfants, le "second" temps est toujours "secondaire", et donc sans importance !! Finalement, quelle est la part de la mémorisation volontaire (euh...forcée ? ) dans l’acquisition de l’orthographe ? Ce n’est bien sûr jamais trop tard !

Propos recueillis par Florence Castincaud.

Maternité / Paternité

Petit sac à émotions : colère, tristesse, joie, amour, mauvaise humeur... : Jeux, jouets par bykiki. Art and Inquiry: Museum Teaching Strategies For Your Classroom. About the Course Intended for teachers (Grades 4-12) from all disciplines, this course will introduce ways to integrate works of art into your classroom by using inquiry-based teaching methods commonly used in museum settings. This course is designed to give teachers the tools to create meaningful object-based learning activities that can be integrated into a wide variety of curricula. We'll explore strategies that emphasize literacy, critical thinking skills and that connect across disciplines. The strategies and content that you will learn in this course parallels the proficiencies outlined in the Common Core State Standards as they relate to literacy, speaking and listening, critical thinking, analyzing informational text, and citing evidence to support arguments.

Course Syllabus Week One: Introduction to Inquiry | Why Engage in Inquiry Around Art? Week Two: Close Looking and Open-Ended Inquiry Week Three: Activities as Inquiry Recommended Background Suggested Readings Course Format. Modern European Mysticism and Psychological Thought.

Social Work

DU Ateliers d'écriture | Faculté des Arts, Lettres, Langues, Sciences humaines. Vous écrivez et vous avez participé à des ateliers d’écriture, vous avez une expérience d’animateur de groupe : peut-être avez-vous envie de devenir animateur d’atelier d’écriture ? Ou d’approfondir cette pratique et de la valider par un diplôme universitaire ? Sur le terrain, les demandes se font de plus en plus nombreuses dans divers secteurs : bibliothèques, centres culturels, enseignement et formation, galeries d’art, écoles, maisons de retraite, milieu hospitalier… Chaque année depuis 1994, l’université d’Aix-Marseille délivre une formation d’animateurs d’ateliers d’écriture.

Contact Responsable du diplôme : Jean-Marc QuarantaCoordination : Annick Maffre Équipe pédagogique Jean-Marc Quaranta Initiation méthodologique Formation à l’animation : Stéphane Nowak, ateliers expérientaux Analyse des pratiques : Marie-Hélène Vernet, animation du GAPP (Groupe d’Analyse de la Pratique Professionnelle) Approches théoriques Formation pratique et technique Stage professionnel Objectifs de la formation. ‎lireauhavre.fr/sites/default/files/publication/dossier_pedagogique_-_expo_herve_tullet_-_usg13_2.pdf.

Parent, ce métier impossible 1/2. Dans cet article, je prends le parti d'utiliser indifféremment le masculin ou le féminin. Sache aussi que toutes les photos de l'article (hors schéma et ouvrages) sont les miennes. Tu n'as donc pas le droit de les utiliser sans autorisation. Quand j'étais une étudiante désinvolte et utopique, j'avais un dipipi à rendre. Entends par là un Dossier de Pratiques Professionnelles. A l'aide d'éclairages conceptuels, j'ai essayé de démontrer les idées suivantes (sache, lecteur, que tout mon article s'appuie intégralement sur ces deux principes) : Le cadre, avant d'être enfermant, est un espace d'émancipation et de création L'autorité, en tant que condition de mise en place du cadre et tirant son origine étymologique du verbe "autoriser", est avant tout un espace d'autorisations et de possibles En 2011, j'ai présenté cette épreuve à l'oral et comme j'y croyais très fort, je l'ai réussi.

Peu de temps après, je tombais enceinte (en vrai, j'étais enceinte en même temps mais je le savais même pas). 5 Things Every Presenter Should Know About People, Animated. Éditions Talents Hauts. Site de la librairie Chantepages : spécialisée jeunesse et librairie itinérante. Présentation > Qui sommes nous ? Avant d'être une librairie jeunesse, Chantepages était (et reste) une librairie itinérante, voguant au gré des conférences, salons, rencontres, etc. L'originalité d'une librairie itinérante réside dans sa mobilité; pas de magasin, mais des déplacements directs sur les lieux publics (écoles, bibliothèques, etc...), mais aussi salons, fêtes et manifestations diverses. Le but de la librairie Chantepages est de proposer des maisons d'édition qui n'enferment pas les lecteurs dans du "prêt à penser" ou du "prêt à faire", mais qui contribuent, pour beaucoup d'entre elles, à interroger le quotidien pour faire apparaître ses potentialités, pour dessiner les contours d'autres mondes possibles pour éclairer les richesses du présent.

Et partant du constat que de nombreuses maisons d'édition sont très peu ou pas représentées en librairie, la démarche de la librairie Chantepages consiste à : Catalogue | Albums 3-7 ans. Les trop belles images de «Sur le chemin de l’école» «Mange ta soupe, il y a des enfants qui n’ont rien à manger»; «Tu sais il y a des enfants qui n’ont pas la chance de pouvoir aller à l’école comme toi!» J’ignore si ces arguments ont jamais convaincu quiconque, mais qui ne les a entendus prononcés, voire prononcés lui-même pour encourager un rejeton récalcitrant? Mesurons notre chance! C’est de cette idée simple, trop simple, que part le documentaire Sur le chemin de l’école, réalisé par Pascal Plisson. On y voit quatre enfants filmés en Inde, au Chili, au Maroc et au Kenya, parcourir des kilomètres, tous seuls, souvent quotidiennement, dans des conditions spectaculairement compliquées, pour rejoindre leurs écoles. publicité Pour être exacte, Plisson, un ancien reporter, le racontait un peu autrement à l’avant-première du film.

Une envie sincère d'aller à l'école, forcément touchante Le film ne lésine pas sur le spectaculaire pour enfoncer le clou. Filmé à hauteur d'enfant, et façon Ushuaïa Et au milieu ces gamins. Louise Tourret. "Un bouquet de houx vert..." Dans une classe il y a une élève électrique. On dirait qu'elle s'appellerait Lila.

Qu'elle aurait un minois de jeune fille de bonne famille, et le nom qui va avec, que son visage serait toujours renfrogné, tout froissé et l'air d'avoir envie de fuir ou de déchiqueter. Lila dessine très bien, surtout quand il faudrait pas, elle a les yeux collés au sol, au plafond, à la table, à tout sauf à votre regard qui l'interroge. Elle est très forte pour se taire, pour ne pas répondre. Je ne sais pas pourquoi Lila est en colère. A l'improviste, ce matin, c'est Victor Hugo qui a trouvé pour moi une porte ouverte. Je distribue le début de "Demain dès l'aube", sans les deux derniers vers. Je sais, la moitié des profs de français ont sans doute déjà donné CE poème dans leur carrière, la plupart des élèves l'ont lu au moins une fois, si ce n'est quatre ou cinq.

Et puis, il y a Lila, qui m'agrippe le regard et me dit "Je l'avais lu en primaire". La bruyère en fleur, bien sur, quoi d'autre ? Alors, l'Education nationale... ? Au début du mois de juillet, je m'étonnais de ce qui nous arrivait, à nous les profs. Nous étions infantilisés, mal respectés. Il n'y a pas mille exemples à aller chercher : parmi les adolescents que nous connaissons, pas un, pas une, qui désire faire ce métier. Plus tard, peut-être, à 21 ans, avec une licence et un master, on s'y fait. Il y a de magnifiques exceptions, évidemment, et j'en connais. Ce que je cherche à remuer ici est intime. A peu à voir avec ce que vit l'Educaton nationale aujourd'hui, avec le rêve de voir des adultes peu ou pas formés encadrer sur un long temps continu des enfants à qui on a renoncé à proposer le meilleur, si par meilleur on entend ce qui permet de choisir sa vie. Ce que je cherche à remuer a quelque chose à voir, mais pas tout, avec ce que devient l'Education nationale.

Le travail au collège tient, pour moi, à quelques fils. Un des fils sur lequel il fait bon s'appuyer, ce sont les enfants. Les collègues, c'est pas mal non plus. Et je me fatigue vite. Faire les présentations (1) Why We Should Memorize Poetry. Much of our daily lives would be dizzyingly unrecognizable to people living a hundred years ago: what we wear and what we eat, how we travel, how we communicate, how we while away our leisure time. But, surely, our occasional attempts to memorize a poem would feel familiar to them—those inhabitants of a heyday of verse memorization. Little has changed.

They, too, in committing a poem to memory, underwent a predictable gamut of frustrations: the pursuit of stubbornly elusive phrases, the inner hammering of rote repetition, tantalizing tip-of-the-tongue stammerings, confident forward marches that finish in an abrupt amnesiac’s cul-de-sac. Actually, if the process has altered over the years, perhaps we feel the difficulties of the task more acutely than our ancestors did. As a college professor of writing and literature, I regularly impose memorization assignments, and I’m struck by how burdensome my students typically find them. It turned out to be levelheaded advice. Six cents. Do Doodle: Doodling Can Help Memory Recall. Doodling while listening can help with remembering details, rather than implying that the mind is wandering as is the common perception.

According to a study published today in the journal Applied Cognitive Psychology, subjects given a doodling task while listening to a dull phone message had a 29% improved recall compared to their non-doodling counterparts. 40 members of the research panel of the Medical Research Council's Cognition and Brain Sciences Unit in Cambridge were asked to listen to a two and a half minute tape giving several names of people and places, and were told to write down only the names of people going to a party. 20 of the participants were asked to shade in shapes on a piece of paper at the same time, but paying no attention to neatness. Participants were not asked to doodle naturally so that they would not become self-conscious. None of the participants were told it was a memory test.