background preloader

Le charbon source d'énergie

Facebook Twitter

Home - World Coal Association. Institut mondial du charbon. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Institut mondial du charbon

L’L'Institut mondial du charbon (ou WCI, World Coal Institute), est une association d’entreprises et d’associations charbonnières. Il est le seul groupe à représenter le secteur charbonnier dans le monde entier. L'Institut mondial du charbon représente l’industrie charbonnière dans les débats internationaux de politique et de recherche sur l’énergie et l’environnement. Le WCI entreprend des actions de lobbying, organise des ateliers de travail et offre diverses informations et documents destinés à améliorer la connaissance du charbon de la part des décisionnaires et du grand public.

Les objectifs de WCI[modifier | modifier le code] Les activités de WCI[modifier | modifier le code] Le siège du World Coal Institute se trouve à Londres. Voir aussi[modifier | modifier le code] Articles connexes[modifier | modifier le code] Houille Liens externes[modifier | modifier le code] 200812_GreenCharcoal_fr. De l’influence du carbon lobby. En 1992, à Rio, les pays industrialisés s’engagent dans le cadre de la Convention climat à stabiliser leurs émissions de gaz à effet de serre (GES) d’ici la fin de la décennie.

De l’influence du carbon lobby

Trois ans plus tard, en 1995, les inquiétudes scientifiques se sont précisées : réunies à Berlin, les parties à la Convention décident de négocier des objectifs plus ambitieux. Comme en 1992, le principal accusé est le CO2 produit par l’utilisation des combustibles fossiles. Dans la ligne de mire des écologistes, les Etats-Unis (25 % des émissions mondiales) et le carbon lobby, coalition informelle de multinationales du pétrole, groupes charbonniers, compagnies électriques, constructeurs automobiles, etc. Pour ces géants industriels, la menace est claire : réduire les émissions remettrait en cause le coeur de leurs activités. Conjuguant leurs efforts face à ce qu’ils perçoivent comme une croisade dirigée contre leur raison d’être, ils vont s’employer à détourner les négociations de leur objectif.

Matières premières : Les sidérurgistes se ruent vers les matières premières  ArcelorMittal, associé à Peabody Energy, propose 3,5 milliards d'euros pour un groupe minier australien.

Matières premières : Les sidérurgistes se ruent vers les matières premières 

ArcelorMittal se met au charbon. Lundi, le premier producteur mondial d'acier a expliqué avoir «soumis une proposition pour acquérir jusqu'à 10% des actions de MacArthur par une société détenue à 40% par ArcelorMittal et à 60% par Peabody Energy». MacArthur est un groupe minier australien qui a produit l'an dernier 5,3 millions de tonnes de charbon. Et l'allié d'ArcelorMittal, l'américain Peabody, est le premier acteur du secteur du charbon. Cet appétit pour les matières premières n'est pas nouveau de la part d'ArcelorMittal.

L'autosuffisance en ligne de mire Si ArcelorMittal a été un pionnier de cette stratégie d'intégration, son point de vue est désormais largement partagé par ses concurrents. Compte tenu des projets en cours, MacArthur vise une production de 9,2 millions de tonnes d'ici à 2014. L'opération est toutefois loin d'être conclue. Le marché du charbon, un enjeu entre ... Le charbon, un cadavre qui marche. Exercice du jour: une plongée dans l’actualité du charbon.

Le charbon, un cadavre qui marche

Les compagnies américaines n’arrivent plus à construire de centrales. Une bonne nouvelle? Vieille mine aux Etats-Unis © USGS Il est parfois un exercice passionnant. Vous prenez un mot, charbon, par exemple, et vous regardez ce qu’en disent les sites d’information en ligne. Le Washington Post explique que, pour la seconde année consécutive, aucun chantier de construction de centrale à charbon n’a été engagé sur le territoire américain, alors que 48 fermetures de centrales ont été annoncées, pour un total de 12 000 MW, selon l’organisation écologiste Sierra Club. «Le charbon est un cadavre qui marche, a expliqué un dignitaire de la Deutsche Bank au Post. Autre cause de la déchéance du combustible solide outre-Atlantique, la faiblesse des cours du gaz, appuyée par la découverte d’importants gisements de gaz de schistes (1).

Mais les charbonniers américains n’ont pas dit leur dernier mot. Lire également. Toutes les Energies solaires et renouvelables! Le charbon, une énergie d’avenir ? Le charbon est aujourd’hui la deuxième source d’énergie dans le monde après le pétrole.

Le charbon, une énergie d’avenir ?

Le charbon est principalement utilisé pour la production d’électricité. 40% de la production mondiale d’électricité vient d’ailleurs des centrales à charbon. La croissance de la consommation de charbon à atteint 36% entre 2000 et 2007, ce qui en fait l’énergie au plus fort taux de demande. Il est également indispensable à la production d’acier.

Une source d’énergie primordiale Le charbon dont les réserves sont plus importantes que celles des hydrocarbures servira probablement de substitut après le pic de production pétrolier qui devrait intervenir avant 2030. Ce rôle d’alternative est renforcé par les grandes réserves de charbon disponibles. Business et Marchés. Cyrilrobin. CHARBON.