background preloader

Fakes-News ? Méfions-nous des fausses informations. !

Facebook Twitter

Le fact-checking par l'AFP. En finir avec les idées reçues. L’utilisation prolongée de masques médicaux*, dès lors qu’ils sont correctement portés, N’ENTRAÎNE PAS d’intoxication au dioxyde de carbone ni de manque d’oxygène.

En finir avec les idées reçues

L’utilisation prolongée de masques médicaux peut être inconfortable, mais elle n’entraîne ni intoxication au CO2 ni manque d’oxygène. Au moment de porter un masque médical, veillez à ce qu’il soit correctement ajusté et qu’il soit suffisamment serré pour vous permettre de respirer normalement. Ne réutilisez pas un masque à usage unique et changez-le dès qu’il s’humidifie. Coronavirus : notre guide pour distinguer les fausses rumeurs des vrais conseils. Les écoles fermées pendant plusieurs semaines, les déplacements réduits à leur portion congrue, des événements culturels et sportifs annulés par centaines, une économie grippée, un déconfinement progressif et complexe… L’épidémie due au coronavirus continue de perturber le quotidien en France et dans le monde.

Coronavirus : notre guide pour distinguer les fausses rumeurs des vrais conseils

Ce contexte d’incertitudes et de questionnements est propice à la diffusion de rumeurs. « Remèdes miracles » contre le Covid-19, intox sur l’origine du SARS-CoV-2, fausses informations sur les conséquences de l’épidémie… Les Décodeurs vous aident à faire le tri. 1. La prévention du Covid-19. Le coronavirus qui sévit en Chine n’a pas été « créé en 2003 aux USA » Selon les autorités sanitaires chinoises et internationales, le virus qui sévit actuellement en Chine trouverait son origine à Wuhan, dans l’est du pays.

Le coronavirus qui sévit en Chine n’a pas été « créé en 2003 aux USA »

Des animaux massivement abattus pour lutter contre le coronavirus ? Retour sur une vidéo trompeuse. Des cochons et des volatiles entassés en masse dans ce qui ressemble fortement à des fosses… Sur les réseaux sociaux, une vidéo compilant différentes séquences accumule le nombre de vues.

Des animaux massivement abattus pour lutter contre le coronavirus ? Retour sur une vidéo trompeuse

Sa légende affirme qu’il s’agit d’animaux abattus massivement par le gouvernement chinois pour éviter la contamination au nouveau coronavirus. Mais ces différentes séquences sont soit bien antérieures à l’épidémie, soit sans lien avéré avec la crise actuelle. Sus aux porcs et aux poussins pour contrer l'épidémie de coronavirus ? Sur les réseaux sociaux, une vidéo particulièrement virale prétend montrer l’élimination, en Chine, d’élevages entiers d’animaux qui propageraient la maladie. « SCANDALEUX La Chine élimine tous les animaux susceptibles de les contaminer… », affirme ainsi un post Facebook relayant cette séquence, qui dure un peu plus d’une minute et comptabilise, sur ce seul post, plus de 10.000 vues en moins de 24 heures.

(11) Checknews. Coronavirus : Les autorités sanitaires américaines ne recommandent pas de se raser la barbe pour lutter contre le virus. Se raser la barbe pour empêcher la propagation du coronavirus ? Les autorités sanitaires américaines ne l’ont jamais recommandé. Un graphique de 2017 montre les types de barbe compatibles avec les appareils respiratoires.

Les autorités ne recommandent pas l’utilisation de ce type de masques de manière systématique par le grand public. Cette vidéo ne montre pas des Allemands se ruer dans un magasin à cause du coronavirus. "Cela se passe en Allemagne.

cette vidéo ne montre pas des Allemands se ruer dans un magasin à cause du coronavirus

Les gens font la queue pour faire des stocks à cause du coronavirus", écrit l'auteur de la publication. Capture d'écran Facebook prise le 03/03/2020 Elle est diffusée dans un contexte de crainte autour de l'épidémie du nouveau coronavirus, qui avait touché près 90 900 personnes et fait 3116 morts au 3 mars à 8h GMT (9h heure française). L'Allemagne (157 cas confirmés le 2 mars au matin) et la France (204 cas, 4 morts au 3 mars en milieu d'après-midi), sont respectivement les 2e et 3e foyers d'infections en Europe derrière l'Italie (2 036 cas, 52 décès à 9h GMT le 3 mars). Faux figurants, coronavirus... Attention aux intox de la semaine. Vous les avez sans doute vues passer sur le mur Facebook d’un ami ou dans votre boîte mail.

Faux figurants, coronavirus... Attention aux intox de la semaine

Parce que les intox voisinent de plus en plus avec les infos, la rédaction de 20 Minutes vous aide à trier le vrai du faux. 1. Accusés à tort d’être des « figurants » après avoir rencontré Emmanuel Macron En 2019, le président de la République a rencontré trois visiteurs du Salon de l’agriculture qu’il a revus cette année. Coronavirus : stop aux fausses infos ! Partager.

Coronavirus : stop aux fausses infos !

Coronavirus : Des images de cadavres dans les rues chinoises ? Gare à l’intox. Depuis le début de l'épidémie de coronavirus en Chine, de nombreuses images trompeuses circulent.

Coronavirus : Des images de cadavres dans les rues chinoises ? Gare à l’intox

Des photos ou vidéos prétendent ainsi montrer les cadavres de victimes de la maladie, étendus à même le sol de certaines villes. 20 Minutes revient sur une photo et une vidéo de ce type sorties de leur contexte. Alors que le cap des 2.000 morts liées au coronavirus a été franchi en Chine, les prétendus « mensonges » du gouvernement de Xi Jinping commenceraient-ils à être mis au jour par des images amateurs ? C’est ce que laissent penser des photos et vidéos publiées sur les réseaux sociaux et montrant de prétendus cadavres de victimes dans les rues de certaines grandes villes. Une vidéo filmée depuis un deux-roues en mouvement montre ainsi furtivement des corps, pour la plupart allongés devant des devantures de commerces fermés, qui semblent s’étendre sur toute la longueur d’une rue.

La séquence d’une vingtaine de secondes a été visionnée plus de 110.000 fois. 新冠病毒期间,深圳施行出入证制度,一夜之间很多人睡在大街上!