background preloader

Abdellahmansour

Facebook Twitter

Apple store, l'envers du décor. Bienvenue !

Apple store, l'envers du décor

{* welcomeName *} {* loginWidget *} Un témoignage sur les conditions de travail dans les Apple Store. Nous donnons la parole à "Bernard".

Un témoignage sur les conditions de travail dans les Apple Store

Je me permets de réagir sur l’article concernant les conditions de travail dans un Apple Store, article paru par le NYT et repris par plusieurs médias.Connaissant l’univers interne dans un Apple Store je retrouve pas mal de choses dont parle le NYT.Déjà le chiffre d’affaires au mètre carré et tout simplement hallucinant pour une boutique high‐tech et on se demande même si une crise économique existe, il faut savoir qu’un magasin Apple rapporte en moyenne plus de 200 000$ par jour et lors de sortie exceptionnelles comme l'iPhone 4S par exemple le chiffre monte facilement à 1 000 000$.Alors bien entendu derrière la plupart des gens pensent que les salariés du RETAIL via les bénéficies records et l’argent gagné par Apple en touchent une partie ... et bien non rien même pas 1cts.

Notez qu'il est assez classique qu'une société crée des filiales et leur facture des produits au prix le plus élevé possible. Apple mis en cause pour les conditions de travail chez un sous-traitant chinois. Heures non payées, lits infestés de punaises: Les conditions de travail «misérables» dans une usine Apple en Chine.

CHINE Un rapport recense «une vingtaine de violations» au droit du travail chez un sous-traitant de la firme américaine...

Heures non payées, lits infestés de punaises: Les conditions de travail «misérables» dans une usine Apple en Chine

M.C. avec AFP Publié le Mis à jour le La journée, des heures de travail interminables et parfois non payées. Les conditions de travail chez Apple: la face cachée de la pomme! - Social Advisor. Paru le 23 octobre 2015 sur le site LeMonde.fr et en collaboration avec l’AFP, l’article intitulé « Apple critiqué pour des conditions de travail « misérables » chez un sous-traitant chinois » porte sur un rapport de l’organisation China Labor Watch.

Les conditions de travail chez Apple: la face cachée de la pomme! - Social Advisor

Première entreprise mondiale par capitalisation boursière, deuxième entreprise mondiale à générer le plus de bénéfices, Apple ne manque pas de moyens, et pourtant, la petite pomme est tellement gourmande qu’elle en dévorerait ses salariés. C’est ce qui ressort d’un rapport de l’association new-yorkaise China Labor Watch qui épingle le sous-traitant taïwanais d’Apple, le groupe Pegatron.

Le site Pegatron de Shangaï a été la cible d’une enquête clandestine de China Labor Watch qui a permis de dévoiler les conditions inhumaines dans lesquelles travaillent plus de 100 000 salariés. Le rapport de l’ONG China Labor Watch révèle plus d’une vingtaine de violations au droit du travail. Les conditions de travail à Cupertino feraient fuir les jeunes talents de la Silicon Valley.

The Guardian vient de jeter un gros pavé dans la mare en expliquant dans ces colonnes que les recruteurs ne pousseraient plus les jeunes talents à se faire employer par Apple.

Les conditions de travail à Cupertino feraient fuir les jeunes talents de la Silicon Valley

Les tous frais diplômés des grandes universités américaines préfèreraient donc aujourd’hui se rapprocher de Facebook, Google, Uber ou bien encore Airbnb, en grande partie parce que les conditions de travail y seraient plus douces. Apple aurait en effet la réputation de faire travailler ses ingénieurs pendant de longues heures (jusqu’à 80 heures par semaines) et le staff dirigeant ainsi que les chefs de projets n’hésiteraient pas à faire pression sur les employés pour faire avancer le développement de tel ou tel produit. La politique du secret serait aussi considérée comme un obstacle majeur à un travail harmonieux et respectueux des individus, Apple empêchant jusqu’aux relations de « collègues » entre certains groupes de projet soumis au silence.