background preloader

Martine Aubry - Primaires

Facebook Twitter

Primaire au PS : des millions de votants ? Si la question du candidat PS à l'élection présidentielle de 2012 est dans toutes les têtes, le Parti Socialiste va d'abord devoir trancher sur les modalités de sa primaire.

Primaire au PS : des millions de votants ?

Arnaud Montebourg, auteur du rapport sur la rénovation du parti ainsi que sur l'organisation de ces primaires, a donné une première « piste ». « Il faudra être inscrit sur les listes électorales, commence-t-il par expliquer, participer par une cotisation volontaire pour autofinancer ces primaires et signer une déclaration de valeurs ». La sortie du député de Saône-et-Loire, pour le moins ambigüe, annonce néanmoins que plusieurs millions de français pourraient voter à « l'été 2011 » pour désigner le candidat socialiste à la prochaine présidentielle.

Une primaire ouverte aux non-militants PS. Une présélection ? « C'est durant l'été 2011 que la campagne s'épanouira, prévient Montebourg. Etats-Unis et Italie comme exemples. Le PS hisse les couleurs primaires. La règle du jeu se précise.

Le PS hisse les couleurs primaires

La commission Montebourg, chargée de plancher, avec toutes les écuries du PS, sur l’organisation des primaires, a tenu sa dernière réunion, hier pendant plus de six heures. «Les positions se sont rapprochées», assure Arnaud Montebourg. Même si le diable se niche dans les détails… Le calendrier C’est un des sujets qui fâchent. Les candidats «La tentation du verrouillage» a été écartée. Le vote Là-dessus, pas de malaise. Un congrès ou pas ? Faut-il organiser un congrès avant les primaires ? La sincérité du scrutin Montebourg préconise la création d’une «haute autorité éthique chargée de contrôler les scrutins». David REVAULT D'ALLONNES. Les primaires socialistes auront lieu entre "avril 2011" et le ".

Primaires: Montebourg parle trop vite. L'eurodéputé PS Stéphane Le Foll, proche de François Hollande, a qualifié de "prématurées" les annonces d'Arnaud Montebourg, selon lequel les primaires socialistes pour la présidentielle dureraient 6 mois, d'avril à octobre 2011.

Primaires: Montebourg parle trop vite

"La direction nationale a prévu que le débat sur l'organisation et le calendrier des primaires intervienne lors du bureau national du 1er juin. Les annonces d'Arnaud Montebourg sont donc prématurées", affirme M. Le Foll, membre du bureau national du PS, dans un communiqué. Pour M. Le Foll, les primaires "doivent se tenir, d'une part dans un délai qui soit le plus court possible et d'autre part, le plus tôt possible (avant l'été 2011) pour permettre de lancer une véritable dynamique en faveur du candidat(e) qui sera désigné". A quoi vont ressembler les primaires du PS? La rénovation, nouveau cheval de bataille socialiste.

A quoi vont ressembler les primaires du PS?

Après l'écrasante victoire aux régionales, Martine Aubry trace la stratégie du PS pour transformer l'essai en 2012: priorité à la rénovation, et à la définition du projet du parti. Grand chantier, la rénovation a été confiée à Arnaud Montebourg. Depuis octobre 2009, il préside la commission chargée d'établir des propositions sur le sujet. Celle-ci se réunissait pour la dernière fois ce mardi. Le député de Saône-et-Loire doit désormais coucher ses conclusions dans un rapport qu'il remettra sous peu à la première secrétaire. Le rapport Montebourg sur la rénovation devrait comporter cinq volets: primaires, nouveau Parti socialiste, non-cumul, autorité éthique, mécanismes renforcant renouvellement, diversité, parité.

Les primaires, pilier de la rénovation Alors que les ambitions présidentielles se font plus pressantes à gauche, le PS cherche à clarifier les modalités de désignation de son candidat. Politique : Primaire : le parti socialiste face au p. La campagne pourrait commencer en avril 2011 et le vote avoir lieu à l'automne.

Politique : Primaire : le parti socialiste face au p

C'est son truc, son projet. Arnaud Montebourg tient aux primaires comme moyen de rénover le Parti socialiste. Après avoir échoué plusieurs fois à faire bouger les lignes dans ce parti, il aimerait bien, cette fois, remporter la bataille : au PS, tout le monde est pour, mais chacun à sa façon… Or, le député de Saône-et-Loire préside la commission sur la rénovation du PS. Elle doit présenter ses premières conclusions le 1er juin devant le bureau national du parti. Mais sans attendre, il commence déjà à dévoiler ses idées, quitte à agacer, car ce qui est en jeu n'est pas négligeable : la désignation du candidat socialiste pour 2012.