background preloader

Internet et politique

Facebook Twitter

Sarkozy souhaite "bloquer l'accès" aux sites de téléchargement. A nouveau, Nicolas Sarkozy plaide pour "un blocage" des sites de téléchargement illégaux, mardi 17 avril.

Sarkozy souhaite "bloquer l'accès" aux sites de téléchargement

Dans une interview au site Allociné, le président-candidat se félicite des résultats de la Haute autorité de lutte contre le téléchargement illégal, l'Hadopi, et annonce son ambition d'aller plus loin. Je veux compléter [l'Hadopi] par une lutte tous azimuts contre les sites illégaux installés dans des 'paradis numériques'", lance Nicolas Sarkozy. "Les fournisseurs d'accès doivent bloquer l'accès à ces sites, les moteurs de recherche doivent les dé-référencer, les intermédiaires de paiement (Mastercard, Paypal, Visa) doivent les boycotter, de même que les annonceurs et les régies publicitaires.. De quoi relancer la crainte d'un filtrage généralisé du web. Redevenu candidat, Nicolas Sarkozy retrouve-t-il ses habits de "colonialiste de l'internet" ?

Terrorisme, pédophilie et téléchargement illégal : pour Sarkozy, même combat ! La nouvelle astuce d'un des pères d’Hadopi pour généraliser le filtrage. Le Sénat a organisé la semaine dernière une table ronde sur la fiscalité du numérique.

La nouvelle astuce d'un des pères d’Hadopi pour généraliser le filtrage

Un thème qui va monter un peu plus en puissance sous l’aiguillon de la crise. Les Google, Amazon, Apple ne se privent évidemment pas de remonter à l’étranger les revenus générés en France afin d’éviter ou d’amoindrir la fiscalité bleu-blanc-rouge. Dans ce jeu du chat et de la souris, l’universitaire Olivier Bomsel a présenté une solution unique pour relocaliser ces revenus en France. Une solution magique pour les ayants droit puisqu’elle va permettre d’augmenter la responsabilité des intermédiaires techniques sur les flux illicites qui transitent dans leur tuyau.

Olivier Bomsel au Sénat (D.R.) Pour ceux qui ont suivi la lente gestation d’Hadopi, Olivier Bomsel est professeur d'économie et chercheur au Centre d'économie industrielle de l'École des Mines, et parfois producteur de film. La théorie de Bomsel ? Les twitt-interview de François Bayrou, ''une image de modernité'' Il l'avait déjà fait en mars et juin dernier.

Les twitt-interview de François Bayrou, ''une image de modernité''

Mais cette fois, l'occasion sera particulière pour François Bayrou : juste après sa déclaration de candidature officielle à la présidence de la République, le patron du Modem va se plier à l'exercice d'une "twitt-interview". Le principe : plutôt qu'une conférence de presse – déjà effectuée la semaine dernière au sujet de l'agenda 2012-2020, sur lequel sera axé son programme –, François Bayrou va donc répondre aux questions des "twittos". "C'est un exercice sain pour un politique : il oblige à répondre aux internautes et exige une certaine transparence", explique au JDD.fr Jean-François Martins, en charge de la communication au Modem. "La campagne se joue à la télé et sur Internet", confiait François Bayrou à des journalistes, la semaine dernière.

Open Data

Open Data France. Pour Luc Ferry, Internet, c’est "davantage Vichy" que la liberté. De l’internet des “pédo-nazis” à l’”Internet civilisé” Taxe Marini 2011. Remise en cause du statut d'hébergeur? Le Dej. France Diplo #fail. E-Démocratie, Hacktivism, Slacktivism : tehno & demo. Parti pirate. Internet et politique. Internet et politique. Internet menacé.

LOPPSI. DEMOCRATIE. ACTA. Méchant Internet. Numérique 2012. Eric Besson #DMFail. ACTA. Pearlers vigilants.