Internet et politique

Facebook Twitter

Sarkozy souhaite "bloquer l'accès" aux sites de téléchargement. A nouveau, Nicolas Sarkozy plaide pour "un blocage" des sites de téléchargement illégaux, mardi 17 avril.

Sarkozy souhaite "bloquer l'accès" aux sites de téléchargement

Dans une interview au site Allociné, le président-candidat se félicite des résultats de la Haute autorité de lutte contre le téléchargement illégal, l'Hadopi, et annonce son ambition d'aller plus loin. Je veux compléter [l'Hadopi] par une lutte tous azimuts contre les sites illégaux installés dans des 'paradis numériques'", lance Nicolas Sarkozy. "Les fournisseurs d'accès doivent bloquer l'accès à ces sites, les moteurs de recherche doivent les dé-référencer, les intermédiaires de paiement (Mastercard, Paypal, Visa) doivent les boycotter, de même que les annonceurs et les régies publicitaires. Terrorisme, pédophilie et téléchargement illégal : pour Sarkozy, même combat ! Prenant exemple sur François Mitterrand, le candidat Sarkozy a pris sa plus belle plume pour rédiger une « lettre au peuple français », au moment où son programme est enfin dévoilé.

Terrorisme, pédophilie et téléchargement illégal : pour Sarkozy, même combat !

Ce texte d’une trentaine de pages, conçu pour « s’adresser à vous sans aucun intermédiaire », compile les concepts et les slogans des discours sarkozystes des derniers mois, avec une concession à l’actualité la plus récente : un long passage liminaire sur les meurtres de Toulouse et Montauban. L’occasion pour l’épistolier de l’Elysée de faire un plaidoyer pro domo sur l’insécurité, et de fustiger les socialistes, forcément responsables bien qu’éloignés du pouvoir national depuis … 10 ans.

Au beau milieu de cette argumentation, dans une section intitulée « Aucune idéologie de haine ne peut être tolérée dans notre pays », le candidat défend les mesures anti-terroristes qu’il a annoncées au lendemain de ces drames, et qui ont été très critiquées sur leur efficacité. La nouvelle astuce d'un des pères d’Hadopi pour généraliser le filtrage. Le Sénat a organisé la semaine dernière une table ronde sur la fiscalité du numérique.

La nouvelle astuce d'un des pères d’Hadopi pour généraliser le filtrage

Un thème qui va monter un peu plus en puissance sous l’aiguillon de la crise. Les Google, Amazon, Apple ne se privent évidemment pas de remonter à l’étranger les revenus générés en France afin d’éviter ou d’amoindrir la fiscalité bleu-blanc-rouge. Les twitt-interview de François Bayrou, ''une image de modernité'' Il l'avait déjà fait en mars et juin dernier.

Les twitt-interview de François Bayrou, ''une image de modernité''

Mais cette fois, l'occasion sera particulière pour François Bayrou : juste après sa déclaration de candidature officielle à la présidence de la République, le patron du Modem va se plier à l'exercice d'une "twitt-interview". Le principe : plutôt qu'une conférence de presse – déjà effectuée la semaine dernière au sujet de l'agenda 2012-2020, sur lequel sera axé son programme –, François Bayrou va donc répondre aux questions des "twittos". "C'est un exercice sain pour un politique : il oblige à répondre aux internautes et exige une certaine transparence", explique au JDD.fr Jean-François Martins, en charge de la communication au Modem.

Open Data

Open Data France. Pour Luc Ferry, Internet, c’est "davantage Vichy" que la liberté. Dans une interview au supplément TV du Figaro, Luc Ferry a déversé par ces mots, son analyse de l’internet : « C'est un excellent outil mais dangereux.

Pour Luc Ferry, Internet, c’est "davantage Vichy" que la liberté

Certains disent que c'est la liberté ; pour moi, c'est davantage Vichy ! Rien ne s'efface, j'ai un sentiment mitigé. L'anonymat permet toutes les horreurs ». Une analyse particulièrement saine, juste et pure. De l’internet des “pédo-nazis” à l’”Internet civilisé” Nicolas Sarkozy ne veut pas "civiliser" l'Internet, il veut le "coloniser".

De l’internet des “pédo-nazis” à l’”Internet civilisé”

Non content d'avoir fait des cyberdissidents des persona non grata, son projet s'inspire directement du programme de censure et de filtrage de l'internet chinois. “Internet s’est développé de façon tellement forte qu’on ne peut plus l’arrêter; et on peut considérer que toute population qui est soumise à la connaissance va plutôt aller vers la démocratie que vers le totalitarisme.”Daniel Ichbiah, dans l’un des tous premiers reportages TV consacré à l’Internet, en 1995.

Taxe Marini 2011

Remise en cause du statut d'hébergeur? Le Dej. France Diplo #fail. E-Démocratie, Hacktivism, Slacktivism : tehno & demo. Parti pirate. Internet et politique. Internet et politique. Internet menacé. LOPPSI. DEMOCRATIE. ACTA. Méchant Internet. Numérique 2012. Eric Besson #DMFail. ACTA. Pearlers vigilants.