background preloader

Cohabitation pacifique

Facebook Twitter

Le plan Loup 2018-2023 enfin publié. Après une concertation menée à l’automne dernier auprès des représentants des éleveurs, des ONG et des élus locaux puis une phase de consultation publique entre le 8 et le 29 janvier, qui a recueilli plus de 5.700 contributions, le nouveau plan Loup 2018-2023 a finalement été publié ce 19 février par les ministères de la Transition écologique et de l'Agriculture.

Le plan Loup 2018-2023 enfin publié

"Il est le fruit d'un équilibre entre la préservation de la biodiversité de nos territoires – dont le loup fait partie – et la protection des éleveurs confrontés à de nombreuses attaques sur leurs troupeaux", écrivent les ministres Nicolas Hulot et Stéphane Travert dans l'introduction du plan. A l'état de projet, celui-ci avait fait l'objet de vives critiques de la part des éleveurs dénonçant les attaques contre leurs troupeaux.

Une population de 500 loups d'ici 2023. Le loup, ni ange ni démon. Souvent comparé au loup d’Amérique du Nord, le loup européen est un peu plus petit, plus maigre et plus facile à confondre avec un grand chien de berger.

Le loup, ni ange ni démon

Des plaines aux steppes, en passant par les montagnes, le territoire de chasse du loup est immense - plusieurs milliers de kilomètres carrés. Résistant à des températures extrêmes et très bon nageur, le loup n’hésite pas à se tremper dans des eaux glaciales pour subvenir à ses besoins primaires. Il adapte son alimentation aux proies disponibles. Lorsqu'il ne parvient pas à se nourrir de proies sauvages, telles que les ongulés ses cibles dominantes, il est capable de jeûner pendant une semaine. Par facilité, il peut alors être conduit à s'en prendre au bétail domestique, ce qui hélas, est la source de nombreux conflits avec les hommes.

Depuis la signature de la convention de Berne en 1990, cet animal, qui peut vivre jusqu’à 14 ans, appartient à la catégorie des espèces protégées. La Protection et la défense des loups. (En orange = Liens cliquables) Au niveau international, le loup est protégé par la Convention de Berne de 1979 relative à la conservation de la vie sauvage et du milieu naturel en Europe, qui prévoit toutefois des possibilités de dérogations bien encadrées.

La Protection et la défense des loups

Cette convention a été ratifiée par la France le 31 décembre 1989 (loi 89-1004). Comme chacun des autres États signataires, la France s’est ainsi engagée à prendre en compte les dispositions de la convention dans son droit interne, ce qui a conduit à une protection du loup dès son retour sur le territoire national. La fondation Jean-Marc Landry pour la cohabitation loup-pastoralisme. Jean-Marc Landry croit en la cohabitation entre le loup et le pastoralisme.

La fondation Jean-Marc Landry pour la cohabitation loup-pastoralisme

A l'occasion de la création de sa nouvelle fondation, il raconte son espoir à La Salamandre. Jean-Marc Landry, votre engagement pour le retour du loup a plus de 25 ans. Les choses évoluent-elles ? Oui et non. Je retrouve toujours les mêmes rengaines qu'au début avec cet espoir qui anime toujours certains de pouvoir éradiquer le loup. Les différentes sous-populations de loups européens augmentant, il est également probable que la protection du loup va passer d'espèce strictement protégée (annexe II la Convention de Berne) à espèce protégée (annexe III comme le lynx, les cervidés et bovidés). Pourquoi une Fondation aujourd'hui ? Je pense qu'il fallait sortir des extrêmes et proposer autre chose. “de plus en plus d'éleveurs et de bergers sur le terrain souhaitent trouver des solutions durables (Jean-Marc Landry)„ La mystification du loup, qui le diabolise ou qui au contraire l'idéalise, serait-elle son pire ennemi ? Pour une cohabitation pacifique entre les loups et les hommes.

Le berger qui cohabite avec le loup. Sur un alpage des Alpes françaises, le berger Matthias réussit à l'aide de ses chiens à cohabiter avec son sacré voisin, le loup.

Le berger qui cohabite avec le loup

Témoignage. Sur un alpage des Alpes françaises, le berger Matthias estime chaque année avec un grand troupeau de brebis. Depuis 7 ans, il n’a pratiquement eu aucun dégât alors que plusieurs meutes de loups sont établies à proximité. Son secret? Des chiens de protection organisés eux-aussi comme une véritable meute… Lire aussi notre article Aimer les moutons et les loups. Un rêve de loups, extraits et images du film La Vallée des loups.