background preloader

Enfant et écrans

Facebook Twitter

Petite revue de presse du web à propos de l'avis de l'Académie des Sciences (janvier 2013)

Plus de 100 apps pour vos classes. La tablette numérique est une source quasi inépuisable d'outils et de ressources pour l'éducation. Le magasin d'applications Google Play comporte aujourd'hui des centaines de milliers d'applications. Toutefois la sélection des apps les plus appropriées pour nos activités en classe n'est pas toujours facile, surtout si l'on recherche des applications en français. Aussi, Eti-Education vous propose ici une sélection de quelques apps Android qui nous ont semblé mériter l'attention des enseignants. Cette sélection, régulièrement enrichie, est cependant faite sans autre engagement de notre part que celui de faire apercevoir l'étendue des possibilités des tablettes et ce d'autant plus que toutes ces apps évoluent constamment et peuvent donc avoir changé entre le moment où nous les avons examinées et celui où vous les testerez.

. * Signale une interface en anglais mais tous les menus sont avec des icônes donc non problématique pour un usage avec des élèves francophones. Journal d’expérimentation iPads en classe, JUIN 2013. Dernier journal de l’année scolaire, riche et dense, qui a vu passer les élèves du statut de novices à celui d’experts. Les élèves ont sans doute profité de leur entraînement sur les tablettes pour renforcer leurs connaissances et savoir faire, ils ont surtout eu plaisir à travailler, ensemble, et à créer des objets numériques dont ils sont fiers. Ces « petites » se sont réunies au coin-maison pour regarder toutes les quatre un extrait d’un film que nous avions vu en projection (séance cinémathèque) à l’école et ont enchaîné en chantant ensemble la comptine numérique avec le support d’une vidéo mise à leur disposition.

Leur joie est visible ! Tracer les chiffres : la moyenne section. Ils s’entraînent en modelant les lettres avec la pâte à modeler, en les écrivant sur l’ardoise, et la tablette vient compléter ces exercices. Ce diaporama nécessite JavaScript. Les applications ajoutent une touche ludique dans un apprentissage parfois laborieux. 123 premium ; ensemble, sous le modèle concentrés … Mireille Bétrancourt : de l'usage des tablettes tactiles dans les salles de classe. Conditions de vie-Société - Plus souvent seul devant son écran. Fella Nabli et Layla Ricroch, division Conditions de vie des ménages, Insee Résumé En 2010, en France métropolitaine, la télévision reste l’écran le plus regardé, avec une moyenne de trois heures par jour, contre trois quarts d’heure pour l’usage domestique de l’ordinateur. Le temps passé devant le petit écran a beaucoup augmenté en 25 ans, mais il est globalement stable depuis 10 ans. Dans le même temps, l’usage de l’ordinateur et d’Internet a beaucoup progressé.

Les personnes retraitées ou sans emploi sont toujours celles qui regardent le plus la télévision, alors que les plus jeunes sont celles qui passent le plus de temps devant l’ordinateur. Les ouvriers et les employés regardent plus la télévision que les cadres et les professions libérales. Sommaire Encadré Les enfants et les écrans Publication La télévision reste l’écran le plus regardé Retour au sommaire Malgré l’ordinateur, la télévision se maintient Graphique 1 - Évolution du temps passé devant la télévision selon l'âge 1.

Encadré. Appel à témoignages - L'enfant et les écrans. Cependant, l'effort de synthèse exigé par l'envergure du sujet n'a pas permis à l'Académie de traiter de la très grande diversité des pratiques et activités qui peuvent relier un enfant à un ou des écrans. Inriality, plateforme dédiée audébat citoyen autour des usages et enjeux du numérique,lance donc un appel à témoignages sur la relation des enfants aux écrans. Notre but est de collecter un ensemble de récits d'expériences, d'usages et de projets mettant des enfants au contact d'écrans (ordinateur, tablette, smartphone, TV, cinéma...) que les objectifs soient pédagogiques, créatifs, ludiques, médicaux...

Nous souhaitons en effet donner à voir l'incroyable diversité des pratiques existantes, le sens que vous leur donnez et le champ des possibles qui reste à couvrir. Pédago : comment faire « tweeter » des enfants de 7 ans ? Twitter dès le CE1, pour donner le goût d’écrire, de lire et de l’orthographe : un maître raconte comment il a entraîné élèves et parents dans cette expérience. Une tablette sur un bureau, en classe (François Lamoureux) Cela fait maintenant un an que j’utilise tous les jours Twitter dans ma classe de CE1-CE2 de Gaujacq, un petit village landais avec notre compte : @CE1_CE2_Gaujacq. Les productions d’élèves sont de plus en plus intéressantes et riches et Twitter me permet d’approfondir des notions d’une autre façon, plus concrète.

Making of C’est par son blog – Si c’est pas malheureux – que j’ai découvert la « Twittclasse » de François Lamoureux. Cet enseignant a accepté de parler de son expérience sur Rue89 – il reprend dans son témoignage des morceaux de ses notes de blog. François Lamoureux a été inspiré dans ses activités par d’autres professeurs comme Laurence Juin (en lycée), Alexandre Acou (CM2) et Jean-Roch Masson (en CP). Emilie Brouze « Ce projet peut paraître peu commun » Journal d’expérimentation des iPads en classe, février 2013 | Doigtdecole : l'école du bout des doigts ou le tactile et ses usages en Éducation. Les iPads en classe d’accord … mais pour quoi faire ce mois-ci ? J’aimerais commencer ce journal par la création de contenus des élèves pour les élèves. Nous créons avec les iPads des contenus pour apprendre, nous créons NOS supports d’apprentissage : livres, films.

ABéCédaires animaliers : Un long travail ce mois-ci a été consacré à la réalisation de nos abécédaires. Ils ont été créés avec BookCreator et élaborés lors de plusieurs séances, étapes par étapes : – insérer les images sur les pages : choisir la photo de la lettre, choisir la couleur de la page, choisir l’animal (se repérer dans l’album de l’app – native – « Photo » ; l’album a été créé pour cette activité)NB : ces cartes- animal sont « jouables », manipulables (en vrai) : plastifiées elles sont aussi support de jeu. – enregistrer le nom de la lettre, puis le nom de l’animal, sans l’article – insertion de ces photos (prises par les élèves) dans le livre numérique (j’ai pris soin de les ranger dans l’ordre alphabétique avant !)

Serge Tisseron, la culture numérique - visions. «Nouveau monde» contre «vieux monde» ? En surfant sur la Toile ou en écoutant les infos à la radio, en prêtant l’oreille aux débats sur la loi Hadopi ou en suivant l’actualité de ces soulèvements qu’on a appelé le «printemps arabe» en Tunisie ou le «printemps érable» au Québec, n’avez-vous jamais eu le sentiment qu’un «nouveau monde» s’oppose aujourd’hui sous bien des aspects à un «vieux monde» ? Et que la culture de ce «nouveau monde», qu’on pourrait qualifier de numérique pour résumer son vecteur principal, semble se heurter sans cesse aux valeurs, aux façons de faire et de décider, aux modes de vie et surtout aux codes d’autorité traditionnels de nos sociétés occidentales ?

Déjà, au début des années soixante, Marshall Mc Luhan affirmait dans une phrase fameuse devenue presque un cliché : «Le message c’est le médium»… Une culture s’apparente à un langage, à des formes de relation et de transmission autant qu’à des objets culturels en tant que tels. Une autre culture des écrans. Pratiques ... La tablette dans tous ses états ce mois-ci, elle se conjugue avec Twitter dans la classe de Christine Lemoine, mais également avec tangram et espace... elle rime avec les sons chez Véronique Favre... Image en question 3ème...Twitter sur la tablette ! Image en question interroge en toute simplicité un instantané de classe pour mettre à jour les aspects invisibles et l’ingénierie pédagogique de l’école maternelle.

On entre dans la classe de Christine Lemoine, enseignante en PS, MS et GS. Elle est l’auteure de Maternailes.net, un site où elle cherche à promouvoir de réelles pratiques de cycle (ateliers échelonnés, brevets de réussite…). Philippe Tassel est formateur TICE. Twitter sur la tablette PhT : Sur la photo, on voit un élève qui recopie deux phrases.

CL : Régulièrement nous présentons une photographie de nos activités aux parents. PhT : C'est un texte collectif ? CL : Pas tout à fait. Je présente une photographie au groupe classe. PhT : Comment choisis-tu la photo ? PhT : Et l’évaluation ? Utilisation des écrans par les enfants : les scientifiques disent « oui, mais » Comment amener l’enfant à un usage raisonné de l’écran ? L’Académie des sciences a rendu public aujourd’hui un avis intitulé L’enfant et les écrans, qui prône notamment l’éducation dès le plus jeune âge à tous ces nouveaux outils, de l’ordinateur à la tablette numérique. Comment ? « A l’école ! », répond la Fondation La main à la pâte. Créée en 1996 à l’initiative du Prix Nobel de physique français Georges Charpak, cette fondation s’est donnée pour mission d’inciter et d’accompagner les enseignants dans la transmission des sciences à l’école primaire et au collège. « Nous faisons le pari de l’intelligence et de la curiosité des enfants, explique Gabrielle Zimmermann, chef de projet pour la Fondation.

Leurs interrogations sont la matière première de la discussion au sein de la classe et la première étape d’une démarche scientifique basée sur l’expérimentation par soi-même ». Une approche originale que La main à la pâte a décliné autour de la question de l’usage des écrans. Ecrans et enfants : dialoguer pour mieux responsabiliser. Non, les écrans ne sont pas néfastes pour les petits. Les nouvelles technologies peuvent réserver beaucoup de bonnes choses à nos enfants à condition que l'usage des écrans en tous genres soit adapté à chaque tranche d'âge, encadré par les parents et les enseignants puis "auto-régulé", estiment des experts de l'Académie des sciences.

"On voit trop souvent les aspects négatifs, les inquiétudes que les écrans suscitent, mais il existe aussi beaucoup d'aspects positifs", a souligné mardi Jean-François Bach, secrétaire perpétuel de l'Académie, en présentant à la presse un rapport sur le sujet. Recommandations Intitulé "L'enfant et les écrans", cet "avis" de l'Académie est le fruit de deux ans de travail intégrant les enseignements d'un grand nombre de recherches dans les domaines de la neurobiologie, de la pharmacologie, de la médecine ou de la psychologie.

"En tant que médecin, si je propose une recommandation et pas un traitement, c'est bien que le malade ne va pas si mal", sourit Serge Tisseron, psychiatre et psychologue co-auteur du rapport. Les écrans, bons pour les enfants. L'enfant et les écrans. Écrans et enfants : quelques éléments de réflexion.

Votre magazine favori du numérique des enfants ;) était présent à la journée de présentation de l’avis rendu par l’Académie des sciences mardi 22 janvier sur les enfants et les écrans. Les conférences qui se sont égrenées toute au long de la journée, passionnantes, ont permis aux différents experts et scientifiques présents de préciser et de contextualiser leur point de vue, ce qui est toujours intéressant. Hubert Guillaud en fait d’ailleurs le compte-rendu exhaustif et passionnant sur Internet Actu. Par la suite, l’avis de l’académie a largement été relayé dans la presse ces derniers jours, et notamment à la radio, avec l’émission La Tête au Carré de mercredi (que nous vous invitons à écouter), ou encore sur Le Monde, avec un très intéressant chat organisé entre Serge Tisseron et les lecteurs du Monde. I. Tremper dans un océan de livres n’a jamais fait de personne un lecteur, naître au siècle de l’automobile n’a dispensé personne de leçons de conduite Il n’y a pas de digital natives.

II. L'enfant et les écrans (with images, tweets) · 2vanssay. "Il faut donner à l'enfant un temps global d'écran par jour" Dans un chat sur Le Monde.fr, le psychiatre Serge Tisseron estime que l'usage des écrans par les enfants doit être accompagné et l'autorégulation encouragée. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par François Béguin et Martine Laronche (chat modéré) Dans un chat sur Le Monde.fr, le psychiatre Serge Tisseron estime que l'usage des écrans par les enfants doit être accompagné et l'autorégulation encouragée. Visiteur : Je suis orthophoniste. Ne pensez-vous pas qu'une prise de conscience est absolument nécessaire chez tous les parents de jeunes enfants pour limiter l'utilisation d'écrans (tablette, télévision, ordinateur, etc... )? Serge Tisseron : Oui, cette prise de conscience est d'autant plus importante que les enfants jeunes sont très sensibles à l'avis de leurs parents.

Léo : Faut-il faire une différenciation entre les écrans ? Oui tout à fait. Alain : Les logiciels commercialisés pour enrichir le vocabulaire des bébés sont-ils néfastes ? Alex : Je suis enseignant en classe de primaire. Face aux écrans, responsabiliser les enfants plutôt qu'interdire. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Martine Laronche Consoles de jeux, ordinateurs, télévisions, tablettes numériques : les tentations sont de plus en plus nombreuses pour les enfants. De 4 à 14 ans, ils regardent la télévision 2 h 15 par jour en moyenne, selon Médiamétrie. Dans un avis publié mardi 22 janvier, l'Académie des sciences s'attaque aux écrans mais se garde bien de donner des leçons aux parents et se borne à donner quelques conseils de base.

Elle les invite, au contraire, à responsabiliser très tôt leur progéniture. L'avis, intitulé L'Enfant et les écrans et publié aux éditions Le Pommier (267 pages, 17 euros), est consultable sur Academie-sciences.fr. Ce choix est aussi dicté par l'évolution rapide des supports, qui deviennent de plus en plus interactifs, et des contenus, avec des logiciels éducatifs qui prendront de plus en plus de place. Avant 2 ans, aucun effet positif, sauf pour les tablettes De 2 à 6 ans, pas de console personnelle.

L'enfant et les écrans - Avis de l'Académie des sciences. "L'enfant et les écrans" Avis de l'Académie des sciences Éditions Le Pommier - Janvier 2013 - 17,00 € "L'enfant et les écrans" est lauréat du prix Roberval 2013, mention Jeunesse Pour lire le texte intégral en version non imprimable NOTE (3 février 2014). Pour commander ce rapport Cet avis s'accompagne d'un module pédagogique destiné aux enseignants de l'école primaire, "Les écrans, le cerveau… et l'enfant", ouvrage réalisé par la fondation La main à la pâte et publié chez le même éditeur. En savoir plus sur "Les écrans, le cerveau… et l'enfant" sur le site de la fondation La main à la pâte.

Editions Le Pommier. Auteur : Elena Pasquinelli, Gabrielle Zimmerman, Béatrice Descamps-Latscha et Anne Bernard Collection : Éducation Broché, 216 pages (210 x 297 mm) Prix : 19 € ISBN/EAN : 978-2-7465-0616-9 / 9782746506169 Dans nos sociétés, le monde numérique est omniprésent. Suscitant de l’intérêt par les perspectives qu’il ouvre en de nombreux domaines (notamment pédagogiques et récréatifs), il est simultanément source d’inquiétude chez les parents, les enseignants et les acteurs de santé. Paradoxalement, à l’école le sujet est peu exploré alors que les attentes des enseignants sont nombreuses. Les auteurs sont toutes quatre impliquées dans La main à la pâte. Pour acheter cet ouvrage, cliquer ici. Les écrans, si adaptés, sont bénéfiques pour les enfants | Santé.