background preloader

_finkks_

Facebook Twitter

Quentin Mekerke

Informatique durable. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Informatique durable

Cet article ou une de ses sections doit être recyclé (indiquez la date de pose grâce au paramètre date). Une réorganisation et une clarification du contenu paraissent nécessaires. Discutez des points à améliorer en page de discussion ou précisez les sections à recycler en utilisant {{section à recycler}}. L'informatique durable, la green computing[1], ou green IT[2], ou green information technology[3],[4],[5] ou informatique verte[6] est un concept qui vise à réduire l'empreinte écologique, économique, et sociale des technologies de l'information et de la communication (TIC).

Le Journal officiel français du 12 juillet 2009 donne « éco-TIC » comme équivalent de « Informatique verte ». Historique[modifier | modifier le code] Émergence des préoccupations environnementales en informatique[modifier | modifier le code] Green IT Sustainable Services for Business. Ecosia. Ecogine.org - Moteur de recherche ecologique. A propos d'Ecogine.orgQu'est ce qu'Ecogine, comment fonctionne-t-il ?

Ecogine.org - Moteur de recherche ecologique

Faire connaitre Ecogine.org à ses amisVous avez leur mail ? Leur facebook ? Leur Twitter ? Intégrer Ecogine.org au navigateurPermet d'avoir un champ de recherche Ecogine.org intégré au navigateur Faire d'Ecogine.org ma page d'accueilPour l'utiliser sans y penser Ecogine.org en françaisPour obtenir des résultats français plus pertinents. Home - Web Energy Archive. Informatique écologique : Votre entreprise est-elle prête à se « mettre au vert » ? Étudiez un instant les priorités et la stratégie de votre entreprise et découvrez comment écologie peut rimer avec économies.

Informatique écologique : Votre entreprise est-elle prête à se « mettre au vert » ?

Don Jones L'expression informatique écologique est apparue il y a sept ou huit ans de cela. La plupart des Américains se sont familiarisés avec cette expression via la récente campagne de publicité télévisée d'IBM qui semblait tout droit sortie des studios Disney. Informatique durable. Cop 21, google et le solaire, intelligence artificielle : les innovations qui (re)donnent le sourire. Vous vous sentez comme un lundi ?

Cop 21, google et le solaire, intelligence artificielle : les innovations qui (re)donnent le sourire

Un lundi à la veille de septembre, en plus, c'est-à-dire le mois qui est lui-même le lundi des mois, si l'on peut dire? Vous avez certainement besoin d' une innovation pour vous redonner le sourire, et vous lancer du bon pied dans la semaine qui s’annonce. Vite, consultez les sept informations qui vont vous mettre de bonne humeur. En matière d’innovation et de technologies, ça bouge et ça avance dans le bon sens. Et on vous le prouve ! Google facilite le passage au solaire ! Le premier à nous faire remonter les zygomatiques, c’est un ingénieur de Google. Gratte-ciel solaire avec SolarWindows. Au château de Millemont, 50 éco-hackers inventent les technos de la transition énergétique.

« Ma seule inquiétude, c’était de ne pas pouvoir venir au château de Millemont, mais finalement les médecins m’ont laissé partir ».

Au château de Millemont, 50 éco-hackers inventent les technos de la transition énergétique

Assis sur un énorme pouf, Jason Selvarajan, ingénieur finlandais de 29 ans, nous raconte comment il a failli louper l’aventure POC21 à cause d’un sérieux accident de vélo. Grâce à son prototype Showerloop, il a été retenu pour participer à un "Innovation Camp" inédit. Onze autres équipes ont été sélectionnées, parmi 200 candidatures. Au total, 50 éco-hackers, entourés d’une cinquantaine de "supporters" , ont investi le 15 août dernier le château de Millemont, situé à moins d’une heure de la capitale dans les Yvelines. Leur mission ? >> A lire aussi : retrouvez jour après jour les projets des équipes sélectionnées pour participer à POC 21 à partir du 27 août 2015 sur www.industrie-techno.com Au milieu du parc, Jason Selvarajan travaille sur son projet de douche écologique, baptisé Showerloop. GreenIT.fr › Toute l'actualité du Green IT.

Green computing. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Green computing

Le Green computing[1], ou Green IT[2], ou Green information technology[3],[4],[5] ou informatique verte[6] est un concept qui désigne un état de l'art informatique qui vise à réduire l'empreinte écologique, économique, et sociale des technologies de l'information et de la communication (TIC). Il s'agit d'une manière globale et cohérente de réduire les nuisances rencontrées dans le domaine des équipements informatiques et ce, « du berceau jusqu'à la tombe » de chaque équipement : soit aux différents stades de fabrication, d'utilisation (consommation d'énergie) et de fin de vie (gestion/récupération des déchets, pollution, épuisement des ressources non renouvelables). L'informatique pro-environnement ? Informatique et écologie font-ils bon ménage ?

L'informatique pro-environnement ?

Au rythme de croissance de consommation connu en 2008, l’empreinte carbone de l’informatique serait plus importante que celle des transports aériens en 2020. Le « green IT » obligatoire à l’heure du Grenelle de l’environnement Toujours plus rapide, plus puissant, plus petit. L’industrie informatique dévore des quantités d’informations et évolue à une vitesse incroyable. Une aubaine pour nous, mais pas pour les ressources naturelles. Informatique écologique : Votre entreprise est-elle prête à se « mettre au vert » ? Une nouvelle génération de datacenter écologique récompensée.

Infomaniak, l'hébergeur de sites internet et de services informatiques actif en Europe a été récompensé pour sa politique exemplaire en matière de développement responsable.

Une nouvelle génération de datacenter écologique récompensée

Deux réalisations ont été primées : une charte écologique inspirée par la licence libre et la mise en service d'un nouveau type de datacenter conçu pour minimiser sa consommation électrique. Avec la décroissance du nucléaire et la faible rentabilité des énergies renouvelables, l'Europe impose progressivement des mesures relatives à l'efficacité énergétique. Aussi indispensables qu'énergivores, les datacenter doivent repenser leur mode de fonctionnement et les grands acteurs du marché anticipent grâce à des nouvelles technologies. Plus de 5.5 millions d'euros été investis dans la mise en service du troisième Datacenter (DIII) de l'entreprise. Aujourd'hui, c'est le centre de traitement de données le plus écologique de Suisse, pays qui fait déjà figure de bon élève en Europe.

Certifications ISO : management durable.