Xénophonie

Facebook Twitter

Requisitoire Desproges contre LePen.avi. Rafles et résistances à Belleville. Samedi 24 mars 2007 6 24 /03 /Mars /2007 15:27 D'après l'article paru sur www.latélélibre.fr Le mardi 20 mars 2007, la veille de l'annonce du départ de Nicolas Sarkozy du Ministère de l'intérieur, à la sortie de l'école, des parents d'élèves et des enfants ont assisté à l'arrestation musclée d'un grand-père d'origine chinoise, suite à un contrôle d'identité dans un café qui jouxte quatre écoles, à l'angle des rues Rampal et du Général Lasalle.

Rafles et résistances à Belleville

Cette personne qui s'apprêtait à aller chercher l'un de ses petits-enfants dans une autre école, située impasse Piver (11ème), a été arrêtée par un grand nombre de policiers, accompagnés de chiens. Alors qu'il n'opposait aucune résistance, il a été menotté et jeté violemment dans une des trois voitures qui bloquaient le carrefour. Les étudiants étrangers rejettent la nouvelle circulaire Guéant. Les étudiants étrangers réunis dans le Collectif du 31 mai continuent de réclamer le retrait de la circulaire Guéant, car son assouplissement annoncé mercredi 4 janvier est fondé sur des critères "qui laissent la place à l'arbitraire", ont-ils annoncé lors d'une conférence de presse.

Les étudiants étrangers rejettent la nouvelle circulaire Guéant

"Les principaux concernés n'ont pas été représentés à la réunion et nous le regrettons. L'enjeu crucial du nouveau texte concerne les critères d'appréciation, et on demande des critères clairs qui ne laissent pas place à l'arbitraire", a déclaré Fatma Chouaïeb, porte-parole du Collectif. "En outre, quel va être le devenir des victimes de la circulaire ? Claude Guéant, candidat à Boulogne : je suis de droite mais... voter pour lui ? Jamais ! 9h30.

Claude Guéant, candidat à Boulogne : je suis de droite mais... voter pour lui ? Jamais !

Réveil. Premier réflexe : allumer ma radio, écouter les infos. Premier titre : Claude Guéant est candidat aux législatives à Boulogne, dans les Hauts-de-Seine. Un député veut contrôler la diffusion du rap "issu de l'immigration" ! La proposition n'est pas issue d'un député portant officiellement une étiquette de l'extrême droite, mais elle pourrait l'être.

Un député veut contrôler la diffusion du rap "issu de l'immigration" !

Dans une question posée mardi au ministère de la Culture, le député Michel Raison (UMP) souhaite attirer l'attention du gouvernement "sur les chansons écrites par certains groupes de musique rap issus de l'immigration". L'élu de Haute-Saône estime en effet que "sous couvert de liberté d'expression" (sic), "ces groupes se livrent à de véritables appels à la haine raciale et religieuse en proférant des paroles obscènes, racistes et misogynes". Il demande donc au ministère de la Culture "les mesures qui ont été prises pour censurer ces chansons et mieux contrôler la diffusion de certaines œuvres musicales", sous-entendu sur Internet.

La « droite populaire » est-elle républicaine ? Les membres du Collectif La Droite Populaire ne sont pas stupides.

La « droite populaire » est-elle républicaine ?

La prudence et une forme d'éducation chrétienne m'interdisent de le supposer. Ils perçoivent donc les implications de leurs initiatives, et les assument. Une étoile verte contre le débat sur l'islam. L'ex-conseiller à l'Elysée chargé de la Diversité Abderahmane Dahmane a appelé lundi les musulmans à porter une "étoile verte" pour protester contre le débat sur la laïcité et l'islam voulu par l'UMP.

Une étoile verte contre le débat sur l'islam

"L’étoile verte est le signe vestimentaire que les musulmans de France ont décidé de porter pour demander l’annulation du débat sur l’islam et la fin de l’islamophobie de l’UMP de M. Copé (Jean-François)", selon un communiqué reçu à l'AFP. Le 10 mars Abderahmane Dahmane avait qualifié de "néo-nazis" les promoteurs du débat. Le texte est signé de Abderahmane Dahmane, en tant que président du Conseil des démocrates musulmans de France, et Hassan Ben M'Barek, porte-parole de Banlieues Respect qui se présente comme un collectif d'associations mais dont l'influence semble limitée.

Chantal Brunel s'excuse sur la forme, mais assume le fond. Vos propos sur le renvoi des immigrés en bateau ont fait polémique.

Chantal Brunel s'excuse sur la forme, mais assume le fond

Les assumez-vous ? - Oui, mais il y a eu un raccourci. Salut à toi bon français ! Comme tu dis, bon français, tu n'es pas raciste mais tu as voté Le Pen pendant 20 ans, puis en 2007 tu as choisi Sarkozy : En voilà un au moins qui sait parler aux barbus, pensais-tu !

salut à toi bon français !

En qualité de bon français, tu en as marre de voir ton niveau de vie baisser, de subir le chômage, de cumuler les cdd et les contrats d'intérims alors qu'à côté, même si tu ne les as jamais vu, des Momos touchent des fortunes en allocs sans rien glander ! Bon, le seul que tu m'as montré, c'est Antoine de la COTOREP, invalide à 50 %, un sacré assisté qui a un peu trop respiré de l'amiante ! Comme tu me l'as fait remarquer, ce n'est pas vraiment un bon français puisque ses parents étaient portos !

Honte. L'association "Les Amoureux au ban public" a dénoncé mardi 28 avril une "criminalisation de la vie amoureuse" des sans-papiers, assurant qu'une vingtaine de personnes ont été poursuivies et/ou condamnées pour "avoir hébergé leur conjoint ou concubin en situation irrégulière".

Honte

Nicolas Ferran, coordonnateur de l'association, a affirmé "être contacté tous les jours par des couples à qui l'on refuse des visas" dans le cadre de l'application de ce que les associations d'aide aux sans-papiers nomment "délit de solidarité". "Besson est en train de se tromper d'ennemi Depuis le film "Welcome", ce "délit de solidarité", ou article L.622-1, fait beaucoup de bruit autour de lui. D'un côté, le ministre de l'Immigration Eric Besson estime qu'"en 65 années d'application de la loi, personne en France n'a jamais été condamné pour avoir seulement accueilli, accompagné ou hébergé un étranger en situation irrégulière".

Kafka à Roissy : mon bébé et moi dans la folie sécuritaire. Des voyageurs devant le panneau d’affichage de l’aéroport Roissy Charles-de-Gaulle, le 20 avril 2010 (Gonzalo Fuentes/Reuters).

Kafka à Roissy : mon bébé et moi dans la folie sécuritaire

(De nos archives) Ils arrivent jusqu’à nous le plus souvent via la boîte mail « contact@rue89.com », parfois par le téléphone ou par quelqu’un qui connaît quelqu’un qui connaît Rue89. D’autres apparaissent dans les commentaires. Certains témoignages nous touchent ou retiennent notre attention, parce qu’ils nous semblent incarner ce qui agite notre société : leur « ordinarité », exemplarité, la sincérité, la manière dont ils sont rédigés. Roms : les conseils secrets d'Hortefeux pour expulser plus. Le Canard social, tout nouveau média nantais, a publié ce vendredi trois circulaires du ministère de l’Intérieur à destination des préfets. Datant de cet été (24 juillet, 5 août et 9 août), ces textes donnent la marche à suivre pour expulser les Roms. Le contenu est très politique. Des objectifs chiffrés doivent être réalisés à un rythme hebdomadaire par les préfets et de nombreux conseils sont fournis pour les atteindre.

COMMISSION EUROPÉENNE : ROMS - "La France ne doit pas mettre en pièces les valeurs fondamentales de l'UE", actualité Monde : Le Point. Viviane Reding voit rouge. Dans une démarche rare, en utilisant des mots durs, loin de la retenue avec laquelle un commissaire européen s'exprime habituellement, celle qui est chargée de la Justice et des Droits fondamentaux a attaqué sans détour la France pour son traitement du dossier des Roms. "J'ai été interpellée par des circonstances qui donnent l'impression que des personnes sont renvoyées d'un État membre juste parce qu'elles appartiennent à une certaine minorité ethnique.

Je pensais que l'Europe ne serait plus le témoin de ce genre de situation après la Seconde Guerre mondiale. C'est une honte", a-t-elle martelé, en tapant du poing sur le pupitre. Chiffres invérifiables, amalgames et contre-vérités sur les Roms : un scandale d'Etat ? Le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux a tenu une conférence de presse sur "les évacuations de camps illicites" le lundi 30 août. Pour justifier la très médiatique campagne actuelle d'expulsion des "Roms", il y a annoncé que "la délinquance de nationalité roumaine" à Paris aurait augmenté de 138 % en 2009, et de 259 % en 18 mois. Il a également ajouté : "Aujourd'hui, à Paris, la réalité est que près d'un auteur de vol sur cinq est un Roumain", a dit M.

Hortefeux, et "un vol commis par un mineur sur quatre l'est par un mineur roumain". Passons sur l'amalgame pourtant évident entre Roms et Roumains. Signalons un problème majeur : ces chiffres sont totalement invérifiables, nul n'a pu consulter la fameuse "étude des services de police" sur laquelle le ministre de l'Intérieur dit se fonder. Quand l'UMP flirte avec le racisme. Lionel Luca, fin août Après le rejet de la demande de remise en liberté de René Galinier, un septuagénaire incarcéré pour avoir tiré sur deux jeunes filles roms entrées par effraction dans son domicile, interrogé sur le fait que le septuagénaire ait parlé de "sale race", le député des Alpes-Maritime tranche: "Il a eu tort de le dire; il a le droit de le penser".

Lionel Tardy, 28 juilletPendant la finale du championnat d'Europe d'athlétisme, le député s'interroge sur tweetter : "avec le nombre d'athlètes naturalisés peux t'on encore parler de championnat d'Europe d'athlétisme? ". Luc Chatel, 21 juilletL'annonce, par le président de la république, d'une réunion à l'Elysée sur les "gens du voyage" a inspiré le porte-parole du gouvernement: "On a beau être rom, gens du voyage, parfois même français au sein de cette communauté, eh bien on doit respecter les lois de la République. " Frédéric Lefebvre dit tout haut ce que Jean-Marie Le Pen dit tout haut…

Ce matin, Frédéric Lefebvre s’est approprié l’un des raccourcis les plus éculés (j’ai dit “éculés”…) du Front national… Allez… Encore un petit effort… Et bientôt, le porte-parole de l’UMP et celui du Front national pourront rédiger leurs communiqués ensemble : Je rentre dans mon pays à cause du climat raciste en France. Finkielkraut, malade de son obsession du métissage. Action Discrète : Hommage à Mario - une vidéo Jeux vidéo. Fahim, 11 ans, sans papier et champion de France d’échecs.

Toujours plus loin