background preloader

Billets 2009

Facebook Twitter

Morningmeeting, le Bilan 2009. Johnny, Clichy, la loi du mort-kilomètre, et moi et moi et moi… La loi, ou règle, du mort-kilomètre ?

Johnny, Clichy, la loi du mort-kilomètre, et moi et moi et moi…

Elle existe, d’une certaine façon. Je l’ai rencontrée. McDonald’s France, un ami de trente ans : “Et soudain, ils se pa. Pour ses 30 ans, McDonald’s France s’est payé un drôle d’objet avec un drôle de nom.

McDonald’s France, un ami de trente ans : “Et soudain, ils se pa

"Et soudain, ils se parlèrent…", 30 ans de vie française, aux éditions du Cherche-Midi, est un gros livre-objet à la présentation soignée, rempli de textes et d’illustrations. Un vrai beau-livre de table basse, imprimé à partir de "sources durables" comme il se doit. Apocalypse, cannibalisme et truites : The Road, Cormac McCarthy. Nous changerons bientôt de décennie, l’an 2000 est clairement une chose du passé, on pourrait penser que les peurs et les phantasmes millénaristes sont derrière nous, et pourtant jamais l’Apocalypse ne s’est aussi bien portée.

Apocalypse, cannibalisme et truites : The Road, Cormac McCarthy

C’est particulièrement vrai à Hollywood. On pense à tous ces films sortis ces dernières années, parmi lesquels Le jour d’après, Prédictions, ou encore 2012… Bientôt sur nos écrans, The Road (La route), adaptation du roman de Cormac McCarthy paru en 2006 dans sa version originale. Un roman qui a reçu de nombreux prix (dont le Pulitzer), une adaptation ciné qui ne peut qu’intriguer. Pour me faire une idée, je suis donc allé lire The Road dans le texte, quelques jours avant la sortie du film en salles (le 2 décembre en France). Beaucoup de choses ont déjà été dites ou écrites sur la relation père-fils qui forme le thème central du roman, (et le us vs. them, good guys vs. bad guys) ou sur le questionnement éthique soulevé par leurs actions.

“Mon nom est Ensor. James (art) Ensor” : James Ensor au Musée d’ Je suis un artiste belge, né à Ostende en 1860 et mort en 1949, à la fois vaguement familier et encore relativement méconnu du grand public.

“Mon nom est Ensor. James (art) Ensor” : James Ensor au Musée d’

Brève de quali #003 – Sport, superstitions et autres chats noirs. Artmeeting #003 – Nick Grey : “Renouer avec la notion de plaisir. Artiste prolifique, Nick Grey multiplie depuis 2002 les aventures musicales décalées et les collaborations les plus prestigieuses avec des pointures de la scène expérimentale (le collectif 48 Cameras, Tony Wakeford de Sol Invictus, Charlemagne Palestine, Martyn Bates de Eyeless In Gaza, etc.).

Artmeeting #003 – Nick Grey : “Renouer avec la notion de plaisir

Ses compositions évoluent entre folk délicat, ballades nostalgiques, pièces instrumentales épiques à la Silver Mount Zion et autres envolées lyriques. Résidant pour partie à Monaco, pour l’autre au Québec, il a accepté de jouer le jeu de l’interview, par email. Loin de tout effet de mode, avec le flegme et le talent qui le caractérise, il revient pour Morningmeeting sur ses collaborations et sa discographie déjà conséquente, la notion de plaisir pur en musique, son apprentissage du jeu de guitare, sa vision de la production, de l’édition et de la diffusion de musique, son travail d’illustrateur sonore et ses projets à venir. Absolument. 230 Divisadero est le duo avec Matt Shaw, de Tex La Homa.

Back to (Art) School: série “School of Saatchi”, à la recherche. Mode et art contemporain : expo “Dysfashional” au Passage du Dés. Hier soir, vernissage de l’expo Dysfashional : Exposition et performances à la frontière de la mode et de l’art contemporain, Passage du Désir à Paris.

Mode et art contemporain : expo “Dysfashional” au Passage du Dés

Bon, comme avec tout vernissage, le spectacle est dans la salle plutôt que dans les œuvres, difficilement accessibles en raison de la foule qui encombre les allées, un verre d’un cocktail sponsorisé par une grande marque de vodka à la main… Un phénomène accentué par le lieu de l’exposition elle-même : Passage du Désir est une structure hébergée par l’agence de publicité BETC Euro RSCG Paris. Dysfashional est une expo itinérante (Luxembourg, Lausanne, Paris donc, et Berlin l’été prochain) conçue par Luca Marchetti et Emanuele Quinz, commissaires de l’exposition.

Elle met en scène de grands noms de la mode (Hussein Chalayan, Raf Simons, Martin Margiela…) invités à faire œuvre "d’artiste" (et non pas exposer des pièces de leurs collections). Hussein Chalayan expose des pièces issues d’une collection de vêtements en papier. Like this: Brèves de quali #002 – Alcool, paris sportifs et Net « Morningme. “Le délire des sages” : Norton Maza à la galerie Bendana-Pinel, Il n’est jamais trop tard pour faire part d’une belle découverte, même si l’exposition Le délire des sages, de Norton Maza, prend fin le 24 octobre, et que l’actualité est dominée par la tenue de la Foire Internationale de l’Art Contemporain (FIAC) (du 22 au 25 octobre au Grand Palais, et ailleurs dans Paris, en off)… Norton Maza, artiste originaire du Chili, propose des "maquettes photographiées et encadrées" qui reconstituent des scènes emblématiques et tragiques de notre monde contemporain : crise financière et économique, guerres, déséquilibres Nord-Sud, etc.

“Le délire des sages” : Norton Maza à la galerie Bendana-Pinel,

Ses séries Le délire des sages (2009) et Parcours du désir (2006) sont exposées à la galerie Bendana-Pinel, à Paris, en partenariat avec Photoquai (2ème biennale des images du monde, organisée par le Musée du Quai Branly). La guerre du bleu : “Le bleu du ciel” de Georges Bataille vs. “B. Tapez "le bleu du ciel" dans Google, et voici ce que vous devriez obtenir : A ma gauche, un produit ou une marque d’EDF, Bleu Ciel, dont je n’ai toujours pas compris ce que c’était, malgré plusieurs années d’une campagne de pub d’ailleurs assez moche (ceci expliquant peut-être cela).

La guerre du bleu : “Le bleu du ciel” de Georges Bataille vs. “B

Bleu ciel d’EDF : 0. A ma droite, un récit de Georges Bataille, Le bleu du ciel, écrit en 1934-35, et publié pour la première fois dans son intégralité en 1957. Brèves de quali #001 – George Best. ‘The Vortex Vault’ series (Andrew Liles) : je vois un disque et. …c’est ce qu’a fait Andrew Liles.

‘The Vortex Vault’ series (Andrew Liles) : je vois un disque et

Avec, d’ailleurs, non pas un, mais bien douze albums sortis en un an, le premier de chaque mois, de 2006 à 2007, sur le label Beta-lactam Ring Records. Douze albums, tous baptisés Black ‘quelque chose’ et formant ensemble la série The Vortex Vault. Dans l’ordre à peu près : Black Paper, Black Beauty, Black Hole, Black Mamba, Black Market, Black Out, Black Panther, Black Pool, Black Sea, Black Sheep, Black Widow, et, bien entendu, un Black End très approprié pour clore la série. Andrew Liles est un artiste britannique qui compose et produit de la musique, principalement électronique et/ou expérimentale, depuis le milieu des années 80, sous son nom propre ou en tant que producteur ou collaborateur.

Il travaille notamment, ou a travaillé, avec des artistes établis dans la sphère underground/expérimentale tels que David Tibet de Current 93, Steven Stapleton de Nurse With Wound ou Edward Ka-Spel des Legendary Pink Dots. Expo DreamTime à la grotte du Mas d’Azil : dans les cavernes, l’ …ou, plus exactement, contemporain.

Expo DreamTime à la grotte du Mas d’Azil : dans les cavernes, l’

En complément à l’entretien vidéo réalisé avec Jean Daviot (voir Artmeeting #002), voici un compte-rendu succinct de la visite de l’exposition DreamTime au Mas d’Azil. Cette exposition, initiée en 2006 par Caza d’oro, Centre de Recherche et de création, Résidences d’artistes, a été conçue en diptyque sur les sites du Mas d’Azil (Ariège) et des Abattoirs (Toulouse). Le volet toulousain de l’exposition est déjà clôt (depuis le 30 août), mais la visite du site du Mas d’Azil et de l’exposition en cours valent le déplacement à eux seuls. La grotte du Mas d’Azil est un site assez exceptionnel par son ampleur et par sa richesse. Artmeeting #002 – Jean Daviot : “Il faut de l’ouverture !” « Mor.

Le 27 mai 2009, Jean Daviot me recevait dans son nouvel atelier situé dans un arrondissement du nord de Paris. Né en 1962 à Digne (Alpes de Haute-Provence), Jean Daviot étudie à la Villa Arson à Nice. La musique pour le peuple ! – Nicolas Juillard au Palais de Toky. Nicolas Juillard, jeune artiste français établi à Taipei, expose Music for Masses #2 au Palais de Tokyo jusqu’au 30 septembre. Une œuvre présentée dans la rubrique "Répondeur" de la newsletter du Palais de Tokyo. Le concept de Music for Masses #2 : un dispositif-machine capte les ondes FM en transit dans l’espace public et en restitue des bribes, sous la forme d’un flux sonore continu mais chaotique, également décrit comme un "chant dada médiatique".

Artmeeting #001 – Bernard Szajner : “Je suis un conteu. A venir : Artmeeting, série d’entretiens exclusifs sur l’art con. Bientôt sur Morningmeeting, lancement d’Artmeeting, une série d’entretiens exclusifs sur l’art contemporain : artistes, mais aussi galeristes, amateurs, collectionneurs… viendront parler de leur travail, de leurs passions, de leur actualité.

L’objectif : apporter un contenu original et exclusif qui soit autre chose que la reprise d’informations déjà accessibles ailleurs (souvent un défaut majeur des blogs…). Deux entretiens sont déjà en boîte et devraient être publiés dans les jours qui viennent : les artistes Jean Daviot et Bernard Szajner. Cliquez sur la vidéo ci-dessus pour découvrir la courte (2’36") bande-annonce d’Artmeeting… et à très bientôt pour les premiers épisodes ! Ils ont marché sur la Lune… “Planète Parr : La collection de Martin Parr” au Jeu de Paume, à. Des tongs Obama ! L’un des nombreux objets rassemblés au Jeu de Paume à l’occasion de l’exposition Planète Parr : La collection de Martin Parr. L’artiste britannique et photographe de l’agence Magnum présente à Paris un assortiment de ses collections d’objets divers (il se définit lui-même comme un collectionneur compulsif), de ses propres clichés, et de clichés de photographes qui l’ont inspiré dans son travail ou qu’il admire particulièrement.

Clip vidéo “Wrong” de Depeche Mode : l’envers de l’envers n’est. De leur propre aveu (lire les déclarations de Martin Gore et Andrew Fletcher dans le magazine Noise du mois de juin 2009), les clips produits dans les années 80 par les groupes new-wave (dont Depeche Mode) se signalaient plus par leur esthétique kitsch que par leur contenu provocant (à l’exception peut-être de "Relax", de Frankie Goes to Hollywood, qui mariait les deux…). De ce point de vue, Depeche Mode se bonifie avec le temps. Le clip vidéo de "Wrong", premier single de leur dernier album en date Sounds of the Universe, est d’une noirceur et d’une violence qui marque les esprits et fait parler du groupe, trente ans après sa formation (cliquez sur ce lien pour voir la vidéo sur YouTube). "Two wrongs doesn’t make a right", dit un proverbe anglais. Du neuf avec de l’abstrait : “Abstract America: New Painting and.

Joseph Beuys à la Tate Modern : “Le troupeau” et la Révolution « C’est fou tout ce qu’on peut faire d’intéressant avec de vieilles centrales électriques. Une boîte de nuit par exemple, comme le Berghain à Berlin. Alain Declercq, la position du tireur debout. Alain Declercq enquête et crée. Son terrain de chasse est notre univers contemporain de surveillance, de paranoïa, de manipulation, de guerres et de mensonges.

Un travail artistique engagé, plus vrai que nature : c’est ainsi qu’en travaillant sur le terrorisme, il fut rattrapé en 2005 par le "vrai" monde des brigades anti-terroristes, venues perquisitionner à son domicile. L’Année poétique 2009 : beaucoup de “mots”, peu d’émotions « Mor. L’Année poétique, cru 2009 : on y trouve un peu trop de poésie avec un grand P, avec son lot d’images classiques ou classiquement surréalistes. A vue de nez de lecteur, entre un quart et un tiers des textes comportent le mot "mots" dans le premier ou le second vers.

Cette façon qu’ont les poètes de se regarder le nombril… “Exactitudes” : je ne suis pas tout à fait un numéro, plutôt un. Exactitudes est un collectif néerlandais rassemblant artistes photographes et sociologues autour d’un projet de reconstitution photographique de "tribus" urbaines. Le projet existe depuis une quinzaine d’années. Les membres du collectifs sillonnent la planète (Pays-Bas, Brésil, Royaume-Uni, France, USA…) et prennent des clichés de personnes repérées dans la rue pour leur tenue vestimentaire, à la manière des chasseurs de looks ou face hunters.

Le résultat est assez vertigineux, par le nombre de tribus déjà documentées (112 au printemps 2008), mais aussi par l’impact visuel de ces clichés. La façon la plus immédiate de les appréhender est d’évoquer la notion de clonage. Un angle d’approche finalement tellement évident qu’il ne nous dit pas grand chose de la fascination qu’exercent ces images. Les bizarres apparitions photographiques de Chantal Michel « Mor. Est-ce que vous vous êtes déjà demandé ce qui se passait dans votre dos ? Petite visite guidée subjective de La Force de l’Art 02 « Mornin. "La Triennale de l’art en France", voulue en son temps par Dominique de Villepin, est de retour au Grand Palais, à Paris, jusqu’au 1er juin 2009. Des Grenelle comme s’il en pleuvait ! Elisabeth Guigou-Rachida Dati : c’est celle qui l’a dit qui l’es. La passe d’armes toute récente entre Elisabeth Guigou et Rachida Dati a fait l’objet de nombreux commentaires. J’en ai pris connaissance via le blog de Joseph (Za Blog). Faut-il sauver les soldats Iggy Pop et Michel Houellebecq ? « Mo.

Des mots pour “panser” la crise. Un quart d’heure après Le Grand Monde d’Andy Warhol… « Morningme. L’adieu à la CDthèque. Quelques éléments de réflexion au sujet de la polémique sur l’ex. Libertas : carpe et lapin sont dans un même bus… « Morningmeetin. “Saatchi’s Best of British” : à la recherche de la nouvelle star. Les Français et la résurrection : engagez-vous, rengagez-vous, q. Planification urbaine (II) : flash mobs, GPS et libre-arbitre « Planification urbaine (I) : comportements égoïstes, prix de l’an. Ere du faux, art du faux. Un quart d’heure avant Andy Warhol. Débat Internet et création : quelqu’un peut-il allumer la lumièr. Je ne courrai pas. Choses vues sur i-Télé ce matin. Indochine : La République des Meteors (sorti le 09/03/09) « Morn.

Pearltrees: Jumping On The Web’s Next Train! Pleure pas, Martine… Raoul Wallenberg, “Juste parmi les Nations”, héros d’art et de c. Bref éloge de la “versatilité” Charlie Wilson, héros américain. Gunther von Hagens, dit le “Dr la Mort” ou encore “le Plastinate. Alain Robbe-Grillet, disparu il y a un an. Les autocollants de la RATP, ou comment prendre les usagers pour.

Cette perle va vite plaire je le sens! – Elrring Peace

En ce moment : exposition “Our Body : à corps ouvert” à l’Espace. Lancement de slate.fr : un Rue89 conservateur ? En ce moment au Musée Maillol : 1) Séraphine de Senlis, 2) l’ava. Second meeting : de l’origine de “Chaque jour il m’arrive quelqu. Face à la crise, “croisons les doigts mais pas les bras” « Morni. Nicolas Sarkozy face à la “syndicaliste patronale” « Morningmeet. Devinette : les Doors et le Velvet ont un fils… Les origines du “I screwed up” de Barack Obama : un signe d’ouve. Satori césaréen. François Fillon, reine de la ruche. Hit the Road, Jack! Hou ! les cornes ! Le refrain le plus obscur de l’histoire du rock ? « Morningmeeti. C’est l’hallu finale… First meeting.