background preloader

1936 les occupations d'usine

Facebook Twitter

Les grèves de mai-juin 1936 en région parisienne et dans le Nord. Au lendemain de la victoire du Front populaire, un vaste mouvement de grève se développe dans toute la France, provoqué par les nombreuses années de frustrations sociales engendrées par la crise et les espoirs importants soulevés par l'arrivée de la gauche au pouvoir.

Les grèves de mai-juin 1936 en région parisienne et dans le Nord

Les grèves débutent vers la mi-mai en province, aux usines Bréguet du Havre, se propagent dans les entreprises aéronautiques (Latécoère à Toulouse) puis gagnent la région parisienne et les principales régions industrielles (Nord, Lyon) où elles paralysent les usines d'automobiles, les mines, la construction mécanique. En juin, de nouveaux secteurs sont atteints : bâtiments et grands magasins (Samaritaine, Galeries Lafayette à Paris). Savoir lire et comprendre une affiche politique. 1936 front populaire. Affiches cgt. L'histoire par l'image. Fiche_Affiches_du_Front_Populaire. Humanité 8 juin 1936. REGARDS juillet 1936. Ronis 14 JUILLET 1936. Les grèves de mai-juin 1936. Contexte historique La victoire du Front populaire Constituée le 14 juillet 1935, la coalition du Front populaire rassembla aux côtés des socialistes le Parti communiste et le Parti radical, réalisant ainsi pour la première fois cette « alliance des classes moyennes avec la classe ouvrière » que Maurice Thorez appelait de ses vœux.

Les grèves de mai-juin 1936

Loin d’être révolutionnaire, le programme modéré du Front populaire, qui s’appuyait sur le slogan « le pain, la paix et la liberté », mais ne proposait pas de réelles réformes structurelles d’envergure, réussit à remporter l’adhésion d’une grande partie de la population aux élections d’avril - mai 1936. Pour la première fois dans l’histoire de la Troisième République, le groupe socialiste recueillit une majorité de sièges à la Chambre (147 élus), la S.F.I.O. dirigée par Léon Blum venant en tête, suivie par les radicaux (106 élus) et les communistes (72 élus).

Analyse des images. Chantiers navals Bordeaux. Galeries lafayette grève.