background preloader

Ladb/Chiny

Facebook Twitter

Argentine. Les fantômes d'Epecuen. Engloutie par son lac à la suite d'une inondation en 1985, la petite ville réapparaît aujourd’hui sous l’effet de la sécheresse.

Argentine. Les fantômes d'Epecuen

Ses anciens habitants racontent le tragique destin de cette cité, qui fut l’une des stations thermales les plus fréquentées d’Argentine. Le cliquetis régulier d’une chaîne de vélo rouillée résonne dans la pampa argentine. Evitant les chemins boueux, Pablo Novak effectue sa balade quotidienne. Le vieil homme, casquette et lunettes de soleil, pédale seul et imperturbable au milieu d’une ville fantôme. Descendant l’avenida de Mayo, la rue principale, il longe l’hôtel Monte Real aux briques rouges délavées. A 84 ans, Pablo est le seul habitant et la mémoire vivante d’une cité disparue.

Pablo Novak est né en 1930, la période faste d’Epecuen. Après la Seconde Guerre mondiale, le péronisme établit le premier « aguinaldo » (treizième mois) et les congés payés, donnant une nouvelle impulsion touristique à Epecuen. Phénix. OVIDE, Métamorphoses, Livre XV Il existe un seul oiseau, qui se régénère et se reproduit lui-même.

Phénix

Les Assyriens l'appellent le phénix ; il ne vit ni de fruits ni d'herbes, mais de larmes d'encens et du suc de l'amome. Lorsque cet oiseau a accompli cinq siècles de sa vie, sur les branches d'une yeuse ou en haut d'un palmier tremblant, de ses ongles et de son bec sans souillure, il se construit un nid. Dès qu'il l'a garni de feuilles de lauriers, de brins de nard doux et de morceaux de cinnamome mêlés à de la myrrhe fauve, il s'y installe et achève sa vie parmi les parfums. On raconte que renaît ensuite du corps de son père un petit phénix, destiné à vivre autant d'années que lui. HÉRODOTE, Histoires, Livre II «LXXIII. 27. Le christianisme a fait une relecture du récit mythique du phénix:

Au Musée du quai Branly, faites vos dieux ! LE MONDE | • Mis à jour le | Par Philippe Dagen A la question « Qu’est-ce que l’être humain ?

Au Musée du quai Branly, faites vos dieux !

», l’exposition « Persona » apporte une réponse qui peut se résumer ainsi : « L’être humain est ce mammifère agité et obstiné qui pense que le monde a été créé pour lui et projette partout son image. » Il en est convaincu au point de reconnaître la forme de son corps jusque dans les nœuds des lianes et l’érosion des galets de plage. Au point de supposer que les astres n’existent que pour conditionner son destin par d’obscures et tortueuses manœuvres. Au point de ne pouvoir dessiner des dieux qui ne lui ressemblent pas par quelques-uns de ses traits, si monstrueux soient-ils. L'apocalypse, ça va bien se passer. Au-delà du folklore, que signifie cette obsession de l'anéantissement du monde ?

L'apocalypse, ça va bien se passer

Si nous craignons à ce point l’apocalypse, n’est-ce pas qu'au fond, nous la désirons secrètement ? Après tout, la fin du monde n’est jamais que le début d’une nouvelle ère. Certains, en tout cas, sont enclins à s’y abandonner joyeusement. C'est à la rencontre, aux quatre coins de la planète, de ces sages ou de ces iconoclastes que part ce film. Avant liquidation Du businessman proposant des bunkers pour pères de famille au paisible banlieusard qui a entrepris de construire une arche de Noé dans son garage, de l’activiste écolo envisageant gaiement l’extinction de l'espèce humaine aux architectes d’avant-garde qui conçoivent des bâtiments pour le monde aquatique, tous sont persuadés que la Terre est sur le point de basculer.

Le film. Et si montrer des solutions, raconter une histoire qui fait du bien, était la meilleure façon de résoudre les crises écologiques, économiques et sociales, que traversent nos pays ?

Le film

Suite à la publication d’une étude qui annonce la possible disparition d’une partie de l’humanité d’ici 2100, Cyril Dion et Mélanie Laurent partent avec une équipe de quatre personnes enquêter dans dix pays pour comprendre ce qui pourrait provoquer cette catastrophe et surtout comment l’éviter. Durant leur voyage, ils rencontrent les pionniers qui réinventent l’agriculture, l’énergie, l’économie, la démocratie et l’éducation. En mettant bout à bout ces initiatives positives et concrètes qui fonctionnent déjà, ils commencent à voir émerger ce que pourrait être le monde de demain… Vous trouverez ci-dessous quelques-uns des personnages et intervenants rencontrés au gré du voyage de l’équipe de DEMAIN dans 10 pays. Il y a 25 ans un homme s’est isolé de la société. L'intérieur de sa grotte est éblouissant! Il y a 25 ans un homme s’est isolé de la société.

Il y a 25 ans un homme s’est isolé de la société. L'intérieur de sa grotte est éblouissant!

L’intérieur de sa grotte est éblouissant! Dans la région désertique du Nouveau-Mexique, il existe une grotte qui a servi de maison à un homme durant une période solitaire de sa vie. Il a passé de longues heures en compagnie de son chien tout en la construisant. Lorsqu’on lui a demandé s’il était obsédé par la construction de la grotte, il a répondu: « Est-ce qu’un enfant est obsédé par le jeu? ». Sa caverne magique est intime et, pourtant, elle est écrasante. Vous pouvez afficher les sous-titres choisir en français. Sandra Véringa. Magritte fen�tre. Agnès Geoffray - photographs, writings and printings.