background preloader

Philosophie/Psychologie

Facebook Twitter

Le temps n’existe pas (en tout cas, pas tel qu’on l’a appris !) Changez de regard sur le temps, avec cette BD philosophique inspirée d’une conférence du physicien Philippe Guillemant.

Le temps n’existe pas (en tout cas, pas tel qu’on l’a appris !)

Et n’oubliez pas d’écouter votre GPS naturel ! Ceci est un extrait de l’ouvrage Friandises philosophiques publié aux éditions PourPenser. Lire aussi : Comment accueillir une émotion ? Lire aussi : Pour provoquer d’heureux hasards, il faut se relier au soi. 4 attitudes porte-bonheur. La psychologie positive nous apprend que « la chance durable » se cultive.

4 attitudes porte-bonheur

Comment ? Philippe Gabilliet, professeur de psychologie et auteur du livre Éloge de la chance, ou l’art de prendre sa vie en mains (Saint-Simon) , nous l’explique. Flavia Mazelin Salvi Sommaire La chance attire autant les convoitises que les idées reçues. Pour le psychologue Philippe Gabilliet, ce postulat est à compléter, sous peine de rester coincé dans une conception magico-fataliste. « Il y a, c’est vrai, les “coups de chance”, mais il en existe une autre, qui se provoque et se cultive, accessible à tous. » Une vision qui s’inscrit dans la lignée des travaux de Richard Wiseman, professeur de psychologie à l’université du Hertfordshire, en Grande- Bretagne, et spécialiste du « facteur chance ».

Clarifier son intention A découvrir Le hasard n’est-il qu’une question de probabilité ? Se rendre disponible. PHILOSOPHY: Jacques Derrida. Les 7 habitudes des gens efficaces. Âne de Buridan. Ane de Buridan - ontologyfreak.com. L’argument de l’âne de Buridan est une expérience de pensée visant à défendre l’existence de la liberté d’indifférence et, par là, du libre-arbitre.

Ane de Buridan - ontologyfreak.com

L’expérience de pensée Un âne se trouvant à côté d’un picotin d’avoine et d’une bassine d’eau éprouve deux désirs de même puissance, l’un de soif, l’autre de faim. Aucun désir ne devenant prééminent, il ne se dirige ni d’un côté ni de l’autre et il finit par mourir de faim. Être comme l'âne de Buridan. Jean Buridan, né à la fin du XIIIe siècle et ayant vécu la majeure partie de ses 60 et quelques années dans la société du XIVe, était un philosophe, élu deux fois recteur de l'Université de Paris.Il était, paraît-il, le disciple de Guillaume d'Occam, un personnage qu'on disait un peu rasoir ( Si son oeuvre écrite n'évoque pas cet âne devenu célèbre, on dit que, dans ses cours, pour discuter de certaines thèses philosophiques, et en particulier pour opposer les tenants du déterminisme et ceux du libre-arbitre (dont il faisait partie), il évoquait l'histoire de cet âne mort stupidement.

Être comme l'âne de Buridan

Pour la reproduire, c'est extrêmement simple. Prenez un âne (vivant, donc pas tué à coups de figues molles) et placez-le au centre d'un enclos. Etre comme l'âne de Buridan. Origine, signification proverbe, expression populaire. Dictionnaire locutions. Histoire, magazine et patrimoine. Une personne, indécise entre deux partis à prendre ou sur une question qui se présente sous plusieurs faces, dont les inconvénients et les avantages semblent exactement balancés, est comparée à l’âne dont parle le philosophe français Jean de Buridan (XIVe siècle), alors recteur de l’Académie de Paris.

Etre comme l'âne de Buridan. Origine, signification proverbe, expression populaire. Dictionnaire locutions. Histoire, magazine et patrimoine

Voici le sophisme qui a contribué à sa célébrité : « Il supposait cet âne, également pressé par la soif et par la faim, embarrassé entre un seau d’eau et une mesure d’avoine, placés à égale distance de lui. » Aux yeux du philosophe cette situation donnait une preuve que l’âne jouissait comme nous de son libre arbitre, c’est-à-dire qu’il avait acquis la faculté de choisir après examen, puisqu’il pouvait se tourner d’un côté comme de l’autre. Portail:Philosophie. Le mot philosophie vient du grec philos (aimer) et sophia (sagesse ou savoir).

Portail:Philosophie

On peut donc traduire philosophie par « amour de la sagesse » ou « amour du savoir ». La philosophie est une activité humaine, qui consiste à se poser des questions puis réfléchir et discuter des réponses possibles. La philosophie essaye surtout de comprendre la place de l'homme dans le monde, ou bien le sens de la vie. Les questions peuvent ressembler à la célèbre phrase de William Shakespeare : « Etre ou ne pas être ?

Telle est la question » ou encore « A quoi sert-il de vivre ? Les gens font souvent de la philosophie par plaisir (comme loisir). A quoi sert la philosophie ? Parce que la vie est complexe, la philosophie qui essaie de la penser l'est aussi... Accéder à l'article.