background preloader

COMPETENCES PSYCHOSOCIALES

Facebook Twitter

LA CNV

L'EMPATHIE. Le réseau de création et d'accompagnement pédagogique. Dès 6 ans, les filles pensent être moins intelligentes que les garçons. Selon une étude publiée vendredi 27 janvier dans la revue américaine Science, qui s’intéresse aux stéréotypes liés au genre, les petites filles ont tendance à se dévaloriser au profit des garçons, qu’elles pensent plus intelligents qu’elles.

Dès 6 ans, les filles pensent être moins intelligentes que les garçons

Et dès le plus jeune âge. Les chercheurs américains ont réalisé une série de tests auprès de 400 enfants âgés de 5 à 7 ans. Par exemple, à la suite du récit d’une histoire mettant en scène une personne “vraiment très intelligente” sans jamais dévoiler son sexe, les enfants devaient déterminer s’il s’agissait selon eux d’une femme ou d’un homme. Neurosciences : les adolescents apprennent plus vite grâce au renforcement positif. Olivier Houdé signe un article sur les étonnants pouvoirs du cerveau des adolescents dans la magazine Cerveau & Psycho du mois de décembre.

Neurosciences : les adolescents apprennent plus vite grâce au renforcement positif

Il nous explique qu’entre 13 et 17 ans, le cerveau des ados déploie d’étonnantes capacités d’apprentissage s’il est correctement encouragé. Les adolescents ont le goût du risque, recherchent des sensations fortes, font preuve d’impulsivité car leur cerveau est en pleine construction et qu’il est particulièrement sensible aux récompenses. Cette spécificité faciliterait la mémorisation et l’adoption de nouveaux comportement pour peu que les parents et l’environnement éducatif aient recours au renforcement positif.

C’est ce qu’a révélé une étude menée par une équipe de chercheurs américains d’Harvard et de Columbia en s’appuyant sur l’imagerie par résonance magnétique pour tester leur capacité d’apprentissage. A ce stade, il est important de redéfinir ce qu’est une récompense. Accueil. LA EMOCIÓN COMO CLAVE DEL APRENDIZAJE - Didactalia: material educativo. Le rapport d'étonnement positif : il fallait juste y penser ! Le rapport d’étonnement positif est un précieux outil de management, pour faire une première bonne impression à votre équipe.

Le rapport d'étonnement positif : il fallait juste y penser !

Nous avons déjà souvent développé les vertus pédagogiques du regard positif, ainsi que l’importance des images mentales positives qui permettent d’orienter l’énergie vers la réussite. Nous aimerions maintenant souligner les deux fondements du rapport d’étonnement positif : Pourquoi un rapport d’étonnement positif ? Le rapport d’étonnement positif va montrer aux gens leurs points d’appui, et leurs leviers d’excellence. Pour une enfance en sécurité et sans violence.