background preloader

Les lois sur le livre : aides et articles de loi

Facebook Twitter

Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil - Stand agir pour la lecture - Livre et Lecture. Dans le cadre de sa politique de développement de la lecture des jeunes, le Ministère de la culture et de la communication (DGMIC/SLL) offre la possibilité à des associations œuvrant en faveur de l'accès à la lecture de ces publics de présenter leurs actions sur un stand collectif.

Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil - Stand agir pour la lecture - Livre et Lecture

Il accueillera cette année huit associations nationales qui feront des permanences sur le stand (ACCES, ATD Quart-Monde, Lecture jeunesse, Lire et faire lire, Quand les livres relient, La Petite bibliothèque ronde, la commission Jeunesse de l'Association des Bibliothécaires de France et l’UNIOPSS pour le prix Chronos). Des organismes publiques/gouvernementaux organisent des concours pour aider à la création (Culture – Concours) Les Crous mènent une politique culturelle ambitieuse portée par trois grands principes : – soutenir les initiatives étudiantes : apporter une expertise, un support matériel, une aide financière (Culture-ActionS), – favoriser la création artistique étudiante : soutien aux pratiques amateurs (concours), programmation artistique tournée vers la jeune génération, mise à disposition de locaux, de studios, – animer les lieux de vie étudiante : favoriser les échanges culturels dans les restaurants universitaires, les résidences étudiantes.

Des organismes publiques/gouvernementaux organisent des concours pour aider à la création (Culture – Concours)

Les Crous organisent chaque année des concours nationaux autour d’un thème commun dans des domaines aussi divers que l’écriture de nouvelle, la bande dessinée, la photo, le film court, la peinture et les arts numériques. Le thème sélectionné pour 2015-16 est Sauvage. Les étudiants désireux de participer doivent envoyer leur production au Crous de leur académie. Dans un premier temps, un jury régional sélectionne les meilleures œuvres. Les soutiens aux politiques du livre : francophonie, handicap et région. Julien Ortet, CC BY SA 2.0 Voilà une trentaine d’années que le ministère de la Culture travaille à un programme d’exportation du livre français, dans les pays francophones du Sud.

Les soutiens aux politiques du livre : francophonie, handicap et région

Ainsi, dans 14 pays d’Afrique subsaharienne, ainsi que Djibouti, Madagascar, les Comores et Haïti, intervient le programme PLUS (Programme de Livres Universitaires et Scientifiques). Redynamiser le programme PLUS Il s’agit d’un dispositif de bonification des prix, de sorte que les ouvrages peuvent en effet être vendus à moitié du prix public en France. Cependant, le programme « tend à s’essouffler », et pas simplement du fait d’un problème de financement. Accessibilité et régions Le deuxième point porte sur l’exception handicap : la loi du 7 juillet 2016 a permis d’apporter des réponses face au désert de livres et d'améliorer l’accessibilité. « Le périmètre du public bénéficiaire de l’exception handicap au droit d’auteur a été considérablement élargi.

Aides aux librairies francophones à l’étranger - Libraire - Site internet du Centre national du livre. Le calendrier Les commissions se réunissent 3 fois par an.

Aides aux librairies francophones à l’étranger - Libraire - Site internet du Centre national du livre

Les trois dates limites de dépôt des dossiers sont : 30 novembre pour la session de janvier30 mars pour la session de mai15 juillet pour la session de septembre Seuls les dossiers comportant l’intégralité des pièces demandées et répondant aux critères d’éligibilité et de recevabilité sont présentés aux commissions. Politique du livre : tout travail mérite salaire (la rémunération des activités littéraires)

CULTURE PUBLIQUE – Politique du livre : tout travail mérite salaire [mardi 16 février 2016 - 13:00] Dans cette nouvelle chronique Culture Publique, des acteurs de la gestion de la culture analysent l’actualité des politiques culturelles, en la resituant dans les grands enjeux qui conditionnent la valorisation des biens culturels en 2016.

Politique du livre : tout travail mérite salaire (la rémunération des activités littéraires)

Aujourd’hui, Delphine Blétry interroge une décision du Centre national du Livre (CNL) en vertu de laquelle les organisateurs de manifestations soutenues par le CNL devront désormais rétribuer les auteurs qui participent à ces rencontres, sur une grille minimum allant de 150 à 400 euros. Le Centre National du Livre (CNL) a diverses missions de soutien de l’industrie du livre : l’une d’elle est d’allouer des aides financières à des manifestations mettant en valeur le livre et la lecture. Depuis une décision d’octobre 2015, toute manifestation soutenue par le CNL devra rémunérer ses auteurs. De quoi parle-t-on ? Que rémunère-t-on ? … et combien ? DIRECTION DU LIVRE: PRIX DU LIVRE, MODE D'EMPLOI. Qu'est-ce qu'un livre ?

DIRECTION DU LIVRE: PRIX DU LIVRE, MODE D'EMPLOI

La seule définition légale du livre existant à ce jour est la définition fiscale, donnée par la Direction générale des impôts dans son instruction du 30 décembre 1971 (3C-14-71) : "Un livre est un ensemble imprimé, illustré ou non, publié sous un titre ayant pour objet la reproduction d'une œuvre de l'esprit d'un ou plusieurs auteurs en vue de l'enseignement, de la diffusion de la pensée et de la culture. Cet ensemble peut être présenté sous la forme d'éléments imprimés, assemblés ou réunis par tout procédé, sous réserve que ces éléments aient le même objet et que leur réunion soit nécessaire à l'unité de l'œuvre.

Ils ne peuvent faire l'objet d'une vente séparée que s'ils sont destinés à former un ensemble ou s'ils en constituent la mise à jour. Directives pour l'édition publique (coepia rapport performance publication état 2010) Reglement concours littéraire 2016 (Luxembourg)