background preloader

Synesthésie

Facebook Twitter

What color is Tuesday? Exploring synesthesia - Richard E. Cytowic. Synesthésie. Une personne atteinte de synesthésie peut par exemple, percevoir ainsi les chiffres et les lettres, associés à des couleurs (1,1 à 2,0 % de la population selon Simner et al. en 2006)[1]. Si des métaphores exprimant un croisement de sens sont parfois qualifiées de « synesthétiques », la vraie synesthésie est neurologique et involontaire. Une personne sur 23, (environ 4 % de la population ) serait concernée[3]. Déterminer précisément le nombre de personnes véritablement synesthètes dans une population est néanmoins délicat car cette notion est une perception personnelle (subjective). On peut vivre avec une synesthésie sans le savoir[4], se déclarer synesthètes sans l'être véritablement, ou à des degrés considérablement moindres que d'autres personnes, s'approchant d'une perception « normale ».

Ainsi, il a pu être avancé que seule une personne sur 2 000[3] serait synesthésique (statistique semblant désormais erronée). Histoire de la recherche sur la synesthésie[modifier | modifier le code] Synesthésie : entendre des couleurs, c'est possible ? - 13 mars 2014. Si vous voyez des couleurs quand vous écoutez de la musique, si pour vous les mots ont un goût ou les sons ont une odeur, alors vous êtes peut-être synesthète. MELANGE. Dans le cadre de la semaine du cerveau organisée par la Société française des Neurosciences, est prévue jeudi 13 mars une conférence sur la musique et l’olfaction à la cité internationale universitaire de Paris.

L’occasion de réfléchir sur cette bizarrerie du cerveau : la synesthésie. “Le poulet n’est pas assez pointu” Le neurologue américain Cytowic raconte comment il a découvert par hasard les synesthésies en 1980, lorsqu’un ami chez qui il était invité s’est excusé que « le poulet n’était pas assez pointu ». Des couleurs à la place des lettres Le terme synesthésie fait référence au "mélange des sens". “Les synesthètes ont souvent une meilleure mémoire” Etre synesthète peut entraîner certains avantages comme une meilleure capacité d’analyse et une meilleure mémoire. Des connexions qui ne devraient plus être là CAUSE. Michael Banissy – Mirror-touch synaesthesia. Ordinary people with superior perceptual skills walk among us, absorbing information from the everyday world which is debarred to the rest of us. We can’t spot them, but they can pick up the faintest traces of smell or taste. They might see coloured auras that correspond to the expressed emotions of others. Some of them can even experience the pain or pleasure felt by other people.

As one of these unlikely ‘superhumans’, Mary, a 53-year-old therapist, explains: ‘If I see pain inflicted, I feel pain myself. If I see gentleness in a touch of a hand, I get pleasure from the softness and love I can feel in that touch.’ Psychological research I've conducted with colleagues at University College London and the University of Sussex indicates that one to two people out of a hundred experience mirror-touch sensations from childhood. The mirrored feeling is experienced in exactly the same part of the body — a finger for a finger, an arm for an arm, an eye for an eye. Explore Aeon Human Enhancement. La synesthésie - Définition - Projet Synesthéorie. La recherche aujourd’hui propose de considérer l’intégration sensorielle multimodale comme étant le fonctionnement normal de la perception (voir les références sur cette page).

L’entremêlement des sens, leur irrépressible association serait le vécu intérieur de tous les enfants à la naissance, qui passerait à l’arrière plan de l’attention au fil du développement mais resterait toujours présent. Pour environ 4 pourcents de la population, sans que la raison de cette particularité soit encore connue, les synesthésies témoignent au quotidien et bien au-delà de la petite enfance de l’existence de ce vécu multimodal : les synesthètes ont conscience des correspondances naturelles qui existent entre les différents sens.

Reportage diffusé au journal du soir de la Radio Télévision Suisse le 25 février 2014, avec Franck Avitabile, pianiste compositeur, Melissa Saenz, neuroscientifique et Vincent Mignerot : - la synesthésie est involontaire et automatique Synesthésie bimodale : Références : Synesthésies ébauche. Alors, comme promis, je vais essayer d’expliquer ce qu’est – pour moi – la synesthésie. C’est le fait d’associer les sens. Certaines manifestations sont très faciles à expliquer, d’autres beaucoup moins. Je vois les chiffres en couleurs :Chaque chiffre a sa couleur. C’est toujours la même et c’est systématique. Je ne vois JAMAIS les chiffres autrement que dans leur couleur. Je vois les lettres en couleur. Je « vois » les douleurs en couleurs, en lumières et en textures. Je vois certaines sensations en couleur : les orgasmes par exemple, et je voudrais travailler sur ça : synesthésie et sexualité, mais les gens de la fac du diplôme de sexologie ne me répondent pas, donc il va falloir que je me déplace et que je chouine et j’ai horreur des trucs administratifs, c’est pathologique, vraiment, donc merde.

Je « vois » les émotions en musique. Ça me permet d’avoir une excellente mémoire : je sais où retrouver les informations, puisque j’ai l’habitude de me balader sur mes frises chronologiques. Tan.