background preloader

Spiritualité

Facebook Twitter

(1) Facebook. La véritable Histoire des religions.

Secte

A Brief History. Maçonnerie. Lucifer Venus Ishtar Baphomet. Cette ancienne divinité païenne est toujours visible dans le ciel, c’est « l’étoile du matin », la planète VENUS qui brille à l’Orient, avant le lever du SOLEIL. Le soir, VENUS brille à l’Occident et prend le nom de VESPER, une autre divinité romaine. LES CYCLES DE VENUS AVEC LA LUNE LE SOLEIL ET LA TERREVu de la Terre, l'orbite de la planète Vénus décrit une sorte de pentacle en huit ans. DU CULTE DE LA DEESSE MERE AU CULTE DE MARIE - [L'Observatoire des religions] Deux types d’images semblent engendrer celles de la Vierge à l’Enfant : les représentations plastique de la déesse Isis tenant l’enfant Horus sur ses genoux [1] et certaines sculptures de déesses mères étrusques. Or nous pouvons penser que ces deux types d’images existent à Florence dans l’Antiquité.

Parmi les qualités et rôles attribués à la Déesse Mère, nous retrouvons, chez Marie, la vierge, la mère, la rédemptrice (parce qu’elle permet la rédemption en acceptant de donner naissance à celui qui sauve l’humanité), la protectrice, la consolatrice. Comme Isis, elle est appelée reine du ciel et étoile de la mer. Contrairement à certaines déesses évoquées [2] Marie ne possède pas leur caractère effrayant. Par contre elle acquiert celui de médiatrice.

Elle est Lumière par son Fils et non par elle-même. Le cycle des saisons et la course du soleil qui marquent le cycle de la vie végétale, animale et humaine servent de cadres aux temps forts du culte à la Déesse. Gê. Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire. Français[modifier | modifier le wikicode] Étymologie[modifier | modifier le wikicode] Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici. Nom propre[modifier | modifier le wikicode] Gê /ɡɛ/ (Mythologie) Synonyme de Gaïa. Synonymes[modifier | modifier le wikicode] Autres synonymes : → voir Gaïa. Les désastres du darwinisme causés à l'humanité.

Bouddhisme

A tous les homophobes citant la bible … « Brouillons de Culture. Lors d’une de ses émissions, une célèbre animatrice radio états-unienne fit remarquer que l’homosexualité est une perversion. "C’est ce que dit la Bible dans le livre du Lévitique, chapitre 18, verset 22 : "Tu ne coucheras pas avec un homme comme on couche avec une femme : ce serait une abomination". La Bible le dit. Un point c’est tout", affirma-t-elle. Quelques jours plus tard, un auditeur lui adressa une lettre ouverte qui disait : "Merci de mettre autant de ferveur à éduquer les gens à la Loi de Dieu.

Par exemple, je souhaiterais vendre ma fille comme servante, tel que c’est indiqué dans le livre de l’Exode, chapitre 21, verset 7. Le Lévitique aussi, chapitre 25, verset 44, enseigne que je peux posséder des esclaves, hommes ou femmes, à condition qu’ils soient achetés dans des nations voisines. J’ai un voisin qui tient à travailler le samedi. Autre chose : le Lévitique, chapitre 21, verset 18, dit qu’on ne peut pas s’approcher de l’autel de Dieu si on a des problèmes de vue. La croyance en Dieu modifierait une partie du cerveau.

Canada - Des neurologues de l’université de Toronto ont découvert que l’activité du cerveau humain était liée aux croyances religieuses des individus. Pour démontrer cela, les scientifiques ont fait passer des tests à différentes personnes divisées en 2 catégories : les croyants et les athées. Toutes ont été placées dans des scanners afin de mesurer l’activité de leur cerveau durant les tests. L’épreuve consistait en une série de questions dont il fallait anticiper la réponse. Les candidats prenaient ensuite connaissance de cette dernière. Avez-vous déjà partagé cet article? Antoine Che - La bible, un plagiat !! Dieu, Allah et les imbéciles - Ils reviennent toujours, les lointains descendants de l‘Inquisition, les petits-enfants des croisades ou de la Saint Barthélémy. Leurs arguments n’ont pas changé. Ils sentent le bûcher, la damnation éternelle, la peur de l’autre.

Ils s’en prennent à "Charlie Hebdo" ou à la pièce de théâtre "Sur le concept du visage de Dieu", au 104, à Paris. Ils hurlent au blasphème, à la profanation, ils défendent le caractère sacré de la religion, la leur d’abord, qu’ils soient intégristes musulmans ou catholiques. Ils répètent les mots de Torquemada ou des procureurs de l’Iran de Khomeini, mais aussi, hélas, les actes. Ils ont arrêté l’horloge du temps et s’en tiennent à des positions antédiluviennes avec une frénésie apocalyptique. Il fallut des siècles de luttes pour parvenir à ce bien suprême de l’humanité : pouvoir rire de tout, même de soi-même, de sa propre foi, et aussi de notre misérable condition humaine. Selon les intégristes de tout poil, Dieu, Allah ou Jehovah ne sont pas représentables. Caricature - Humour.

Christianisme

Sionisme. Is l'âme ?