background preloader

0683jc

Facebook Twitter

JCP

La diagonale se vide ? Analyse spatiale exploratoire des décroissances démographiques en France métropolitaine depuis 50 ans. Nous remercions particulièrement Jean-Philippe Antoni et les organisateurs du colloque Théoquant de 2013 qui nous ont permis d’avoir une première discussion avec des collègues géographes. Ce travail s’intègre dans la dynamique de l’observatoire démographique de la Méditerranée - DemoMed ( dirigé par Isabelle Blöss. 1La géographie française a connu dans les années 1970-80 un débat important autour de l’existence et de la qualification d’une « diagonale du vide ». Le terme, dont on ne retrouve pas l’origine exacte (Fumey, 2009), qualifie une diagonale traversant la France du sud-ouest au nord-est et caractérisée par des densités de population plus faibles qu’ailleurs.

Le débat portait notamment sur l’interprétation des dynamiques sociales et économiques des espaces de faibles densités. 2L’objet de cet article n’est pas de prendre position dans ce débat, mais d’apporter, 30 ans après, un élément d’éclairage démographique et spatial. Espace et population. Métacognition et transfert des apprentissages à l’école. L’une des premières hypothèses des travaux sur la métacognition est qu’elle favorise le transfert des apprentissages, ces travaux portant sur des apprentissages de stratégies.

Le travail qu’a effectué Anne-Marie Doly dans des classes, qui vise à faire utiliser la métacognition par les élèves pour construire des connaissances et des procédures propres à la démarche expérimentale, illustre cette hypothèse et permet en même temps de revenir, à la suite de travaux expérimentaux sur les conditions de ce transfert sur ses conditions pédagogiques peu étudiées dans les travaux expérimentaux. Le travail présenté ici porte sur des séances de biologie effectuées de trois manières différentes (G1, G2, G3) dans quatre classes de CM2 ayant travaillé avec métacognition, mais de façon distincte deux à deux, et quatre ayant travaillé sans, sur deux thèmes, la respiration et la digestion.

Pédagogie traditionnelle et pédagogie « socio-constructiviste » 1. 2. Énumérer, expliquer 1. 2. 3. 1. 2. 3. 4. Ilots, groupes et cocotiers ou le pédagogique sous les tropiques. Je n’y croyais pas. Je m’imaginais cocotiers, cocktails et vahinés. Pendus et morpions à tous les étages. Amusettes, pipelettes et castagnettes. Je rejoignais le groupe des sceptiques qui voient dans le travail en groupe un évitement du cours frontal. Le fameux cours où brille l’enseignant charismatique, chevronné et qui emporte dans la vague déferlante de ses connaissances passionnantes des élèves conquis.

Ceux qu’on se représente dans l’univers cathodique et filmique, Sam prof version trash, Sophie Marceau à la Sorbonne, version chic. Mais on fait quoi dans les classes hétérogènes trop chargées où le seul intérêt des élèves c’est de savoir s’ils vont pouvoir snapchatter ou périscoper sans se faire choper allongés sur leurs tables, le bras ou carrément la tête dans le sac à main/cartable qui leur sert d’abri téléphonique ? Hé ben, on met les élèves en groupes. Comment placer les tables ? Petit truc. Les îlots ludifiés version allégée ou jouer cartes sur table Les avantages Commentaires. Odyssee_Parsifal_lemonde. Développer l'attention et la Concentration. Descriptif : Proposer aux élèves, tout au long de l'année, des activités simples, ne nécessitant pas de déplacements, dans le but de recentrer l'attention : • par un moment de chant, • par des activités de rythme • en se dégourdissant les jambes (se promener dans la classe quelques minutes) • par des exercices de gymnastique, tout en restant en place, à leur table : rectification de la posture, redressement de la colonne vertébrale, étirement, mouvement de doigts. • par des exercices respiratoires : ouvrir d'abord les fenêtres.

Respirer lentement, bouche fermée, pendant cinq secondes, retenir l'air deux secondes dans les poumons, puis expirer lentement, par la bouche, pendant cinq secondes ; garder les poumons vides deux secondes encore avant de reprendre une inspiration, longue de huit secondes. •par des exercices de respiration abdominale : placer la main sur le ventre. Elle bouge au rythme de la respiration tandis que la poitrine ne bouge pas. . • Faire des séquences courtes. Pour un enseignement efficace. Construire des competences. Construire des compétences Entretien avec Philippe Perrenoud, Université de Genève Propos recueillis par Paola Gentile et Roberta Bencini 1. Qu’est-ce que qu’une compétence ? S’il vous plaît, donnez-nous quelques exemples. Une compétence est la faculté de mobiliser un ensemble de ressources cognitives (savoirs, capacités, in formations, etc) pour faire face avec pertinence et efficacité à une famille de situations.

Ce sont des exemples d’une grande banalité. Certaines compétences se construisent en grande partie à l’école, d’autres pas du tout. 2. L’école, lorsqu’elle se préoccupe de former des compétences, donne en général la toujours donné la priorité aux ressources : capacités et connaissances. Durant la scolarité de base, on apprend à lire, écrire, compter, mais aussi à raisonner, expliquer, résumer, observer, comparer, dessiner et des dizaines d’autres capacités générales.

La vogue actuelle des compétences s’ancre dans deux constats : 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. 13. Début. Conférence Jacques TARDIF "L'approche par compétences : un changement de paradigme ". Les savoirs essentiels dans une approche par compétences? C'est du gâteau!

Questions polémiques sur l’approche par compétences. Un débat en off du 27° congrès de l’AIPU entre Jacques Tardif , Marc Romainville et Jean-Louis Ricci . Enfin des réponses à vos questions sur l’approche par compétences durée : 59 min Voici quelques remarques relevées au fil du débat : Concevoir un programme par compétences Selon Jacques Tardif, ce qui est radicalement nouveau avec l’approche par compétences, c’est l’idée que la formation d’un étudiant est un parcours, balisé, tracé par des étapes de développement des compétences.

Jean-Louis Ricci déplore quant à lui l’aspect inaccessible de cette approche pour les institutions. L’enseignement supérieur a-t-il vraiment les moyens de certifier l’acquisition de compétences ? La question des compétences transversales Marc Romainville nous renvoie vers le livre de Bernard Rey : Les compétences transversales en question (1998). Une compétence est située, elle est forcément extrêmement contextualisée. Ma traduction : une compétence s’inscrit forcément dans une famille de situations. La pédagogie par compétences au Québec : les enseignants sont les plus critiques, Alter Educ :Archives : La réforme de l’enseignement fondamental mise en place au Québec entre 2000 et 2002 vient d’être évaluée par l’Université Laval, sous la direction du professeur Marc-André Deniger.

Ce rapport d’évaluation1, paru en octobre et commenté dans la presse québécoise en novembre, nous intéresse particulièrement au vu des similitudes fortes entre la réforme québécoise et celle qui a cours dans nos écoles fondamentales depuis 2000 également : organisation du cursus en cycles de deux ans, acquisition de compétences, suppression du redoublement, travail en équipes des enseignants, etc. Si le rapport montre un fort taux d’adhésion des enseignants à la réforme, il ne pointe pas moins de grandes difficultés d’application notamment en matière d’évaluation des compétences. Sabine Kahn, chercheuse à l’ULB qui travaille également sur le Québec, met cette évaluation en perspective en pointant les ressemblances avec notre situation et les éléments inhérents au contexte québécois.

Mise en perspective. §. Dans quelle mesure l'évolution de nos sociétés ébranle-t-elle les conditions de possibilité de l'entreprise éducative ? Marcel Gauchet : Nous sommes en proie à une erreur de diagnostic : on demande à l'école de résoudre par des moyens pédagogiques des problèmes civilisationnels résultant du mouvement même de nos sociétés, et on s'étonne qu'elle n'y parvienne pas... Quelles sont ces transformations collectives qui aujourd'hui posent à la tâche éducative des défis entièrement nouveaux ? Ils concernent au moins quatre fronts : les rapports entre la famille et l'école, le sens des savoirs, le statut de l'autorité, la place de l'école dans la société. A priori, famille et école ont la même visée d'élever les enfants : la famille éduque, l'école instruit, disait-on jadis.

Aujourd'hui, la famille tend à se défausser sur l'école, censée à la fois éduquer et instruire. Dans quelle mesure le face-à-face pédagogique est-il bouleversé par cette nouvelle donne ? P. M. M. P. P. M. P. M. P. M. P. La notation : mais que font nos voisins ? Franche-Comté. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Localisation de la région Franche-Comté Entités précédentes : Création Située au cœur de l'Europe élargie, la Franche-Comté est frontalière avec la Suisse, est aussi très proche de deux grands pays européens : l'Allemagne et l'Italie. Son réseau routier est assez développé. Des routes départementales maillent l'ensemble du territoire comtois composé de nombreuses petites communes (95 % ont moins de 2 000 habitants). Toponymie[modifier | modifier le code] Le nom de la région vient de l'expression franche comté de Bourgogne,dans laquelle comté est féminin en ancien français[7] (la région Bourgogne actuelle, était le duché de Bourgogne).

Géographie[modifier | modifier le code] Situation[modifier | modifier le code] La Franche-Comté est une région culturelle et historique de la région Bourgogne-Franche-Comté dont elle occupe la partie est. Topographie[modifier | modifier le code] Géologie[modifier | modifier le code] Sports[modifier | modifier le code] Les notes, un débat durable – présentation du dossier #sansnotes.

Faut-il supprimer les notes à l’école ? Et par extension au collège et au lycée ? La question est posée par de nombreux acteurs du système éducatif, et agite régulièrement la sphère médiatique. C’est d’ailleurs un sondage, organisé par le SE-Unsa auprès d’enseignants de tous niveaux, qui a lancé la polémique scolaire de la rentrée.

Serpent de mer diront certains, le débat existait déjà en 1968. Mais les détours de l’histoire sont étonnants, comme nous l’apprend Claude Lelièvre, et si l’arrivée d’un gouvernement de gauche constitue assurément une occurrence favorable pour changer l’évaluation des élèves, les partisans du débat sont loin de se partager sur une ligne politique classique opposant la droite et la gauche. Au niveau syndical par contre, la question de la note oppose plus franchement les tenants du changement pédagogique et ceux du maintien de l’ordre scolaire actuel. Présentation du dossier Like this: J'aime chargement…

Puisqu’on vous dit que la note, ce n’est pas le problème ! L’apparition du socle commun de connaissances et de compétences a introduit, avec le livret personnel de compétences, une « nouvelle » façon d’évaluer au collège, qui, si elle a pu jeter le trouble, a alimenté le débat sur l’évaluation des élèves. La refondation de l’école s’est donnée pour objectif de renouveler le socle commun et d’aller vers une évaluation positive des élèves. Le Conseil Supérieur des programmes travaille à cette rénovation, où la question de l’évaluation est capitale. Noyer le poisson Les opposants à l’évaluation des compétences, comme les syndicats du SNALC et du SNES, présentent constamment des arguments qui jouent du même registre : Des notes dont on fait… des moyennes Mais bizarrement sur ce point, les partisans de la note négligent systématiquement la question des moyennes trimestrielles.

La consultation de l’ensemble des bulletins trimestriels (traditionnels) d’une classe sur une année est à ce titre éloquente. Pourquoi revoir l’évaluation des élèves ? Like this: Supprimer les notes et « gamifier » sa classe : success story dans les facs américaines. Seann Dikkers, professeur assistant en technologies éducatives à l'université de l'Ohio, utilise un système d'évaluation par niveau d'expérience, inspiré par les jeux vidéo.

Une forme de notation plus motivante pour les élèves. Depuis combien de temps utilisez-vous un système de points d’expérience au lieu des notes ? Auparavant, j’ai pratiqué l’évaluation de portfolio et la pédagogie différenciée pendant dix années d’enseignement. Le vocabulaire du jeu est juste une meilleure façon de véhiculer l’idée que l’apprentissage est réel, personnel, et ancré dans une expérience contextualisée (comme le théorise Piaget). Points d’expérience, késako ? Lee Sheldon, pionner de la classe-jeu vidéo En septembre 2009, le professeur d’université Lee Sheldon commence à organiser un de ses cours comme un jeu vidéo, avec des avatars, des guildes, des missions… et bien sûr, des points d’expérience.

Pourquoi les points d’expérience sont-ils plus motivants que les notes habituelles ? Bonne question ! Classes sans notes : Bilan mitigé. Quel bilan dresser des classes sans notes ? C'est ce qu'a tenté l'académie de Poitiers à travers une enquête officielle auprès des enseignants et des collégiens. L'enquête montre que l'impact de cette révolution pédagogique est moins important que prévu. Du coté des enseignants, " en termes d’apprentissage, 57% pensent que les effets sont négligeables", écrit l'académie. "74% pensent qu’en termes de comportements cette nouvelle modalité d’évaluation a eu des effets positifs : les élèves se montrent plus calmes, moins angoissés, font preuve de plus de civisme et ont une meilleure estime d’eux mêmes.

D’ailleurs 66% pensent que cette nouvelle modalité d’évaluation a entraîné des effets en termes de développement de l’estime que les élèves ont d’eux-mêmes". Du coté des élèves, "si la majorité des élèves ne discerne pas de changement (sur l'atmosphère de classe) avec ou sans notes, ceux qui le perçoivent notent une amélioration de tout cela. L'enquête L'enquête du Café dans la même académie. Évaluer pour mieux faire apprendre, un défi pour l’École, selon Olivier Rey. Olivier Rey est ingénieur de recherche en éducation, responsable du service Veille & Analyses de l’Institut français de l’éducation à l’ENS de Lyon, spécialisé sur les questions d’évaluation, de curriculum et de développement des compétences en contexte scolaire. 1.

Vous venez de publier, avec Annie Feyfant, un dossier de veille de l’Ifé intitulé "évaluer pour [mieux] faire apprendre" ? Peut-on dire que le titre que vous avez choisi reste encore un défi pour l’école française ? C’est un défi pour l’École car dans une large mesure, celle-ci est articulée autour d’épreuves d’évaluation qui ont pour fonction de contrôler ce qu’ont fait les élèves plus que de les aider dans les apprentissages. C’est en ce sens qu’on évoque parfois une faible culture de l’évaluation en France : on ne vise pas là le manque d’évaluations – il y en a même sans doute trop !

Les croyances restent fortes quand à l’usage de la notation-sanction pour motiver les élèves. 2. 3. 4. Sélection de lectures : J'aime : La crise de l’eau illustrée en 5 graphiques. L’ONU appelle, à l’avant-veille de la journée mondiale sur l’eau, à économiser cette précieuse ressource. Sans quoi le monde devra faire face à un déficit hydrique de 40 % dès 2030. Le Monde.fr | 20.03.2015 à 05h01 • Mis à jour le 20.03.2015 à 14h39 | Par Martine Valo Y aura-t-il demain assez d’eau pour tous sur notre planète ? Théoriquement oui, mais il est urgent de changer « radicalement » la façon de l’utiliser et de la partager, prévient l’Organisation des Nations unies (ONU) dans son rapport annuel 2015 sur l’or bleu, qu’elle a rendu public vendredi 20 mars, à l’avant-veille de la journée mondiale de l’eau.

Sinon, au rythme actuel, « le monde devra faire face à un déficit hydrique global de 40 % » dès 2030, écrivent les experts du Programme mondial des Nations unies pour l’évaluation des ressources en eau. Un stress hydrique qui touche une large partie du globe Les eaux souterraines de plus en plus surexploitées Une amélioration de l’accès à l’eau potable Qui consomme le plus d’eau ? Cette "France isolée", terreau du FN. Le périurbain, terreau du FN ?

Le « périurbain , la France du repli ? | «méridianes géo. France 2012 : géographie d'un vote. Le « périurbain , la France du repli ? | «méridianes géo. Vote et géographie des inégalités sociales : Paris et sa petite couronne. Une étude décrypte le "déclassement social" en France. Pourquoi s’installer en périurbain. Christophe Guilluy : «Le 93 n'est pas un espace de relégation, mais le cœur de l'aire parisienne» Notes et compétences, quelle équation ? Fait. Oui aux compétences à l’école, mais pas n’importe comment ! L'Histoire par l'image. Etude de cas : l'IPhone, un produit mondialisé (terminale) - Histoire - Géographie. TC et HG. Géographie Franche Comté. 1ères HG.